Archives pour le mois : décembre 2008

Actualités / News, Collections, La BnF

Le “Bois Protat”, le plus ancien bois gravé connu dans le monde occidental

29 décembre 2008
Détail du "Bois Protat" - BNF, Estampes et photographie

Détail du Bois Protat - BNF, Estampes et photographie

Le bois sur lequel a été gravé ce motif est une pièce exceptionnelle, d’une extrême rareté. Il s’agit du plus ancien bois gravé connu à ce jour et conservé dans le monde occidental. Il porte le nom de son premier propriétaire,  Jules Protat, imprimeur à Mâcon, qui fit l’acquisition de cette matrice gravée après sa découverte en Bourgogne, au XIXe siècle.

Le motif gravé dans le bois montre la partie droite d’une Crucifixion, où sont figurés trois personnages debout : un centurion et deux soldats romains. Le bras de la croix est visible au-dessus de leurs têtes. On date la gravure de cette scène des années 1370 à 1380. Cet objet patrimonial est entré à la Bibliothèque nationale de France en 2001, par dation.  La fragilité de cette pièce n’a pas permis de la présenter, parmi d’autres trésors, dans la sélection de pièces patrimoniales visible pendant trois mois, en accès libre, dans l’espace découverte de la Bibliothèque, site F.-Mitterrand, en écho au 40e anniversaire de la loi du 31 décembre 1968, instituant la dation en paiement pour favoriser la conservation du patrimoine artistique national. Le “Bois Protat” y est néanmoins évoqué par une reproduction dans l’ouvrage de François Courboin, Histoire illustrée de la gravure en France. 1re partie. Des origines à 1600. Paris, Le Garrec, 1923.

Estampe imprimée à partir du Bois Protat

Estampe imprimée à partir du Bois Protat

Le Bois Protat, plus ancien bois gravé connu - BNF

Le Bois Protat, plus ancien bois gravé connu - BNF

Si vous vous rendez à la Bibliothèque prochainement, ne ratez pas une occasion de voir des pièces exceptionnelles, toutes entrées par dation : le manuscrit de Tristes tropiques de Lévi-Strauss, un brouillon de Proust pour À l’ombre des jeunes filles en fleurs, le manuscrit autographe des Dialogues ou Rousseau juge de Jean-Jacques, des éditions rares de Proust, Balzac, Baudelaire, Barbey d’Aurevilly, Verlaine, Gide…, un collage de Jacques Prévert, des archives de spectacle de Louis Jouvet, la manuscrit autographe des Mamelles de Tirésias de Francis Poulenc, une maquette de Juan Gris pour les Ballets russes, un daguerréotype de Girault de Prangey…

Odile Faliu (BnF)

Pour en savoir plus : Trésors en dations à la BnF - 1968-2008

BnF, site F.-Mitterrand, Espace découverte (hall Est)
15 décembre 2008 - 15 mars 2009

Du mardi au samedi de 9h à 20h, dimanche de 13h à 19h
Lundi de 14h à 20h. Fermé lundi matin et jours fériés
Accès libre

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

La BnF, Services

Avez-vous posé la question à SINDBAD ?

22 décembre 2008

.

English version
Livre des simples médecines, vers 1520-1530, fol 163v

Livre des simples médecines, vers 1520-1530, fol 163v

Vous cherchez des informations sur la crise des subprimes, le plan des jardins du château de Versailles, l’histoire de la ville de Gand, les brevets d’invention des pionniers de la photographie ? Vous cherchez un livre, un film, une photo, que vous ne trouvez pas dans les catalogues de la BnF ? SINDBAD, le Service d’Information Des Bibliothécaires à Distance de la BnF, peut vous aider dans votre recherche. En réponse à votre question, un bibliothécaire vous enverra des références de documents ou des informations factuelles, dans la limite d’une à deux heures par question. Pour vous donner une idée des questions posées à SINDBAD, trois exemples parmi les 9 000 questions reçues cette année…

Je recherche toute information sur des outils de mesure d’émission de CO2 dans la vie quotidienne, liées au logement et aux pratiques des particuliers.
Réponse :
L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a mis au point un logiciel “Bilan carbone” destiné à évaluer l’impact écologique d’une activité industrielle ou tertiaire. Il existe aussi une version destinée aux particuliers leur permettant d’estimer la quantité annuelle de CO2 qu’ils émettent, c’est le Bilan carbone personnel. Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site Internet de l’ADEME.
Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

En coulisses, La BnF

À la BnF, un nid de rapace dans le jardin central

19 décembre 2008
Nid d'épervier dans le jardin de la BNF

Nid d épervier dans le jardin de la BNF

Si l’on a entendu, peut-être, parler des lapins repérés dans le jardin central du site F.-Mitterrand de la BnF au début du mois de juillet, qui sait qu’un rapace a choisi ce même lieu pour y fonder sa famille « 2008 » ?

Du parvis, on pouvait pourtant l’entendre et même le voir survoler le jardin à la recherche d’une proie à sa mesure.
Une femelle épervier, ou « forme » a donc sélectionné un merisier du jardin central pour y construire son nid.

Dans le nid abandonné après l’envol des petits, découvert en octobre, il restait des débris de coquilles d’œuf, de repas, preuves de naissances réussies. Chez tous les oiseaux, en effet, le nid est utilisé uniquement pour la ponte, la couvée et l’élevage des petits.

Il s’agit sans doute du premier épervier nicheur dans Paris intra-muros. Plusieurs individus sont en revanche régulièrement observés dans le bois de Vincennes. Ici, dans le jardin de la BnF, la forme a pu élever ses oisillons en toute tranquillité avec les ressources alimentaires nécessaires sur place (pigeons ramiers). Le couple ou les jeunes continuent de fréquenter le jardin pour y trouver leur nourriture.

La forme, plus grande que le tiercelet (mâle) comme chez les autres rapaces, peut attaquer un oiseau de la taille du pigeon ramier. Il est fort probable que la présence de cet épervier dissuade les étourneaux de choisir le jardin central comme dortoir cet hiver. Nous pourrons le vérifier vers la fin du mois de janvier.

Sylvie Boufflet (BnF)

Photographie : © Sylvie Boufflet

En savoir plus : Ligue pour la protection des oiseaux - Centre ornithologique Ile-de-France

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

Histoire / History, La BnF

Colloque 10 ans à la BnF : conclusions et perspectives

17 décembre 2008
logo10ans

Logo 10 ans bibliothèque de recherche © BnF

En conclusion de la journée du 5 décembre consacrée au dixième anniversaire de la BnF sur le site François-Mitterrand, un dialogue entre Bruno Racine et Jacques Attali.

L’échange a surtout permis de revenir aux origines du projet.

Dans la perspective d’un éventuel second septennat de F. Mitterrand, Jacques Attali lui avait proposé un projet culturel autour des bibliothèques, en particulier à la suite du rapport rédigé par André Miquel sur l’état désastreux des bibliothèques universitaires en France. Dans l’esprit de J. Attali, la proposition tournait autour de la création d’une “petite” Bibliothèque universitaire. Alors que ce premier projet était en mûrissement, c’est un autre cri qui a été lancé. Le rapport remis par Francis Beck en 1987 au ministre de la Culture avait déjà mis en avant l’impossibilité pour la Bibliothèque nationale de mener à bien ses missions, en raison notamment de l’engorgement croissant de ses espaces de stockage, de la demande croissante du public et de problèmes de conservation aigus. Alors Ministre de la Culture, François Léotard a présenté, le 13 avril 1988, en Conseil des ministres, un projet de réorganisation de la Bibliothèque nationale, souvent évoqué comme le projet de “BN-bis”.

On allait ainsi aboutir à une solution mixte, prenant en compte les deux desseins. Le projet de bibliothèque universitaire s’est alors transformé en projet de bibliothèque nationale. Il s’agit là d’une indication importante du point de vue historique. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

Collections, Expositions, conférences / Exhibitions, events, La BnF

Certains m’appellent l’Eucratideion

16 décembre 2008
Monnaie d'Eucratide Ier : "Eucratideion". Droit : Buste du souverain

Monnaie d Eucratide Ier. Droit : Buste du souverain

Certains m’appellent l’Eucratideion. Je suis une médaille d’or, non je ressemble à une médaille, mais en fait je suis une pièce d’un poids exceptionnel, 169,20 g d’or pur, d’un diamètre de 58 mm. Je vaux 20 statères. J’ai été conçu dans l’un des ateliers monétaires d’un roi qui a laissé quelques traces dans l’Histoire, Eucratide, dernier roi de Bactriane. Le souverain qui a ordonné ma frappe, dans les années 170-150 avant votre ère, a sans doute voulu faire de moi un présent royal, comme de vos jours on offre aux puissants une clé symbolique de la ville qu’ils visitent. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

Bibliothèque numérique / Digital Library, Collections, La BnF

Déclaration universelle des droits de l’homme, un autre anniversaire

15 décembre 2008
English version

À Paris, le 10 décembre 2008, on célèbre le 60e anniversaire de l’adoption par l’assemblée générale de l’ONU de la déclaration universelle des droits de l’homme. France-Culture nous propose à cette occasion un intéressant dossier : émissions, bibliographie, sélection de sites web.

Debucourt - Calendrier républicain (détail)

Debucourt - Calendrier républicain (détail)

Nous reviennent alors à l’esprit quelques documents originaux, datant de l’époque révolutionnaire où est née ce qui n’était encore que la “déclaration des droits de l’homme et du citoyen”. Ci-dessous, quelques-uns d’entre eux, à titre d’exemples.

  • Déclaration des droits de l’homme en société. 1789

France. Assemblée nationale constituante (1789-1791).
Extrait des procès-verbaux de l’Assemblée nationale, des 20, 21, 22, 23, 24, 26 août & premier octobre 1789. Déclaration des droits de l’homme en société.
Numérisé dans Gallica. Commentaire sur le document.
Proposé par la France et inscrit au Registre Mémoire du monde de l’Unesco en 2003, parallèlement aux pièces manuscrites conservées aux Archives nationales. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

Dans le monde, La BnF

Bienvenue, all languages are welcome

13 décembre 2008
Les familles de langues dans le monde - Human Languages Families

Les familles de langues dans le monde - Human Languages Families

infoblog < at > bnf.fr

infoblog < at > bnf.fr

Česky Deutsch English Français Italiano Lietuvių Magyar Nederlands Polski Português Română

  • [cs]

Vítejte ! Před deseti lety ve svém novém sídle postaveném v Paříži ve 13. okresu (sídlo François-Mitterrand), Národní knihovna Francie otvírala pro veřejnost vědeckou knihovnu. Při příležitosti tohoto výročí, Národní knihovna Francie zavádí nový blog pro dialog a výměnu se čtenáři a uživately internetových stránek. Každý publikovaný lístek bude pokud možno provázen anglickým překladem, nebo alespoňjeho souhrnem v angličtině.
Máte-li otázky či komentáře, neváhejte obrátit se na blogovou četu. Můžete psát ve vašem jazyce. Přejeme si umožnit blogistům, kteří nepíšou v angličtiněnebo ve francouzštině, komentovat, reagovat a účastnit se blogu. Naše četa se vynasnaží odpovědět na všechny položené otázky.

  • [de]

Willkommen! Vor zehn Jahren hat die Bibliothèque nationale de France mit ihrem neuen Erweiterungsbau in dem 13. Pariser Viertel ihre Forschungsbibliothek aufgemacht (Standort François Mitterrand). Anlässlich dieses Jubiläums hat die Bibliothèque nationale de France die Freude ihren Leser(inne)n und Internet-Benutzer(inne)n den Start eines neuen Weblogdiensts anzubieten. Wir werden es versuchen, eine englische Übersetzung oder -zumindest- eine Zusammenfassung unserer Mitteilungen einzutragen.
Haben Sie Fragen oder Bemerkungen, dann sind Sie herzlich dazu eingeladen, unsere Weblog-Redakteure zu erreichen. Sie dürfen Ihre Muttersprache gebrauchen. Wir möchten den Weblog-Benutzer(inne)n, die weder Englisch noch Französisch beherrschen, die Gelegenheit geben, zu reagieren und mitzumachen, Kommentare zu schreiben. Möglichst wird das Weblog-Team auch versuchen, Ihre Fragen zu beantworten.

  • [en]

Welcome! Ten years ago, the French National Library opened its Research Library to the public, on a new site in Paris (13th arrondissement, site François-Mitterrand). Celebrating this anniversary, the Bibliothèque nationale de France [French National Library] is pleased to announce the opening of a new blog, dedicated to exchanges with its users. We’ll try to give an English version of our posts, as much as possible or, at least, a summary.
Please feel free to contact the blog team if you have questions and comments. You can use any language. We will do our best to give non-French or non-English speaking users an opportunity to comment, react, participate, and the blog team will try to answer their questions as well.

  • [fr]

Bienvenue ! il y a dix ans, la Bibliothèque nationale de France ouvrait sa bibliothèque de recherche au public, sur le nouveau site construit à Paris dans le 13e arrondissement (site François-Mitterrand). A l’occasion de cet anniversaire, la Bibliothèque nationale de France a le plaisir d’annoncer le lancement d’un nouveau blog d’échanges avec ses utilisateurs et les internautes. Nous essaierons de donner un traduction en anglais de nos billets ou, au moins, un résumé.
N’hésitez pas à joindre l’équipe du blog si vous avez des questions ou commentaires. Vous pouvez écrire dans votre langue. Nous souhaitons donner aux lecteurs de ce blog qui ne parlent pas l’anglais ou le français l’occasion d’écrire des commentaires, de réagir, de participer. L’équipe du blog tentera, autant que possible, de répondre également aux questions posées. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

Actualités / News, La BnF, Services

Dida-Cat ou le catalogue de la BnF expliqué en vidéo

12 décembre 2008
Didacticiel présentant le catalogue de la BNF

Didacticiel présentant le catalogue de la BNF

Le catalogue de la Bibliothèque nationale de France vous dérange un peu ? Vous n’arrivez pas à y retrouver ce que vous cherchez ? ou bien trop de réponses se bousculent et attendent votre clic ? Et pourtant, vous savez que le document est bien conservé à la bibliothèque : un érudit du XIXe siècle l’a cité, vous l’avez consulté il y a vingt ans ou toute autre raison incontestable vous assure que vous êtes dans le vrai en persistant…

Si vous consultez le catalogue à distance, prenez le temps de regarder les deux modules de Découverte vidéo du catalogue BN-Opale Plus qui viennent d’être mis en ligne sur le site de la BnF :
- Que contient le catalogue ?
- Rechercher par auteur ou par titre.
Gageons que vous y glanerez des astuces et une meilleure connaissance de son contenu pour vos futures explorations dans BN-Opale Plus.

Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

Actualités / News, La BnF

D’autres échos, forcément subjectifs et parcellaires, sur les 10 ans de la BnF

11 décembre 2008
BNF Anniversaire 10 ans © Pascal Lafay/BnF

BNF Anniversaire 10 ans © Pascal Lafay/BnF

Une première impression :

en trente ans de fréquentation choisie ou contrainte d’innombrables journées d’étude, colloques et autres rencontres professionnelles, c’est ce jour-là que j’ai découvert ce que peuvent être d’authentiques tables rondes. À la brochette d’intervenants qui prononcent successivement face au public des allocutions d’environ vingt minutes sans grand rapport entre elles, on a substitué un petit salon, des fauteuils rouges, un jeu de questions-réponses. Un petit miracle se produit : il arrive même que les participants dialoguent entre eux. Du coup on a l’impression d’assister à une représentation théâtrale, certes sérieuse, mais où les moments d’émotion ou d’humour peuvent advenir. C’est un remède contre la langue de bois.

La deuxième impression,

c’est le bonheur de voir s’élaborer une histoire immédiate, et la frustration d’entendre cette parole très libre (la plupart des intervenants exercent leurs activités dans d’autres lieux aujourd’hui), dans la contrainte du temps. On aimerait que soient prolongés ces échanges, pour qu’une histoire vivante de l’établissement puisse continuer à s’élaborer : à mettre au programme du comité d’histoire de la BnF ? Les intervenants présents ont évoqué des absents : Patrice Cahart, Éric Orsenna, Émile Biasini, Dominique Perrault, et la grande figure de Jean Gattégno, qui a disparu en 1994, l’année même où la Bibliothèque nationale de France a vu administrativement le jour. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!

Collections, La BnF

Gabriel de Saint-Aubin : L’Académie particulière

10 décembre 2008
Gabriel de Saint-Aubin - détail estampe

Gabriel de Saint-Aubin - détail estampe

Gabriel de Saint-Aubin (1721-1780), petit maître de l’eau-forte libre au dix-huitième siècle, est vraiment un artiste “fou de dessin”, insatiable croqueur du monde qui l’entoure et de ses contemporains. Une exposition lui a récemment été consacrée par le département des arts graphiques du musée du Louvre. Outre son Œuvre gravé, le département des Estampes et de la photographie conserve plusieurs dessins de lui, en particulier une collection de catalogues de ventes et livrets de Salons, dont les exemplaires interfoliés sont entièrement illustrés de dessins de l’artiste. Cet ensemble, capital pour l’histoire de l’art, est entièrement microfilmé et en cours de numérisation. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • del.icio.us
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • LinkedIn
  • Reddit
  • Google
  • Facebook
  • Digg
  • Twitter
  • Furl
  • Ma.gnolia
  • Wikio
  • YahooMyWeb
  • E-mail this story to a friend!