2. Récits d'expériences

Accueillir à la Bnf la classe AAR du LP Chennevière Malézieux de Paris 12ème

7 juin 2012

On appelle ” décrocheurs” les jeunes qui sortent du système scolaire sans diplôme et sans qualification. En France, 250 000 jeunes environ sont dans ce cas, tous les ans. La Mission Générale d’Insertion qui dépend du Ministère de l’Education Nationale, pilote, dans les établissements scolaires qui acceptent d’être partie prenante de ce projet, la création de  classes d’un type particulier, les AAR qui s’efforcent  de redonner un projet à des jeunes de 16 ans et plus, sans solution scolaire depuis moins d’un an.

Les AAR (Action d’accueil et de remobilisation) sont une seconde chance pour trouver son orientation  et reprendre confiance en soi. Ce dispositif propose  à ces jeunes un accompagnement personnalisé dans un cadre collectif. Les jeunes alternent une présence au lycée, et des stages en entreprise. Au lycée, ils acquièrent des savoirs de bases en français, mathématiques, anglais, Histoire-Géo, PSE, Arts graphiques, Histoire des Arts. Ils s’ouvrent à la Culture générale, aux matières artistiques, et travaillent sur leur projet professionnel pendant un an.

Avenue Ledru Rollin - CC - Wikimedia commons)

Avenue Ledru Rollin - CC - Wikimedia commons

C’est dans ce cadre que la mission de Diversification des publics a accueilli une classe AAR du LP Chennevière Malézieux. L’objectif était le suivant : familiariser ces élèves à l’utilisation des collections et à la découverte des ressources documentaires de la BnF, autour  d’un thème qui  tenait à coeur à chacun. Plusieurs visites ont permis aux élèves de découvrir les différentes salles de lecture et  les ressources numériques proposées par la bibliothèque. Après avoir précisé leur sujet, les jeunes ont travaillé avec l’association “Omar Le-chèri”, dans laquelle interviennent des journalistes formateurs.  Cette association redynamise chez les jeunes le goût pour l’écriture en les invitant à rédiger des articles de journaux, qui sont publiés dans un numéro spécial du journal Tand’m.
C’est ainsi que Davy a choisi de parler de la perception de la délinquance chez les jeunes. Angélique a évoqué la question des femmes mères et détenues. Selin  a témoigné des pratiques d’accouchement à la maison. Gabriel s’est demandé comment les différents  styles musicaux s’adressaient à des catégories différentes de la population. Cissé quant à lui, a fait le portrait d’un rappeur américain célèbre, Notorius Big. Serge a rencontré une équipe de football américain, les Mousquetaires qui développent ce sport en France, alors que Fatouma se posait la question suivante : devient-on footballeur pour la passion ou pour l’argent ? Enfin Zoheir a essayé de comprendre si la planète était en péril, en interrogeant Cécile Dumas, journaliste à Sciences et Avenir.

Source image : Avenue Ledru Rollin

Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/diversification_publics/index.php/2012/06/07/accueillir-a-la-bnf-la-classe-aar-action-d%e2%80%99accueil-et-de-remobilisation-du-lp-chenneviere-malezieux-de-paris-12eme/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.