1. Vous accueillir à la BnF

Les pauvres ont-ils des droits ?

19 novembre 2013

La BnF et ATD Quart monde vous convient à une conférence : jeudi 5 décembre 2013 de 18h à 20h au Petit auditorium de la Bibliothèque nationale de France…

La table ronde sera animée par Sylvie Hazebroucq, journaliste à RFI, avec : Gwenaële Calvès, spécialiste du droit des minorités ; Michèle Grenot, historienne ; Maryvonne Lyazid, adjointe au défenseur des droits et Bruno Tardieu, délégué national d’ATD Quart monde

Sans abris à Paris ©Wikimediacommons)

Sans abris à Paris ©Wikimediacommons

Un des aspects les plus violents de la misère est le mépris que subissent les personnes en situation de grande pauvreté. L’extrême violence est celle qui réduit sa victime au silence, elle n’ose pas réagir. Ainsi tout le monde en ignore l’existence. Les personnes en situation de pauvreté et de grande précarité subissent une double peine. Celle, évidente, de leur condition économique. Et celle, plus insidieuse, de la stigmatisation permanente qui parfois conduit à des traitements discriminants, privant ces personnes de leurs droits. C’est pour réagir à cet état de fait que la mission de diversification des publics de la BnF mène en permanence des actions en faveur des publics les plus défavorisés.

Lors de cette rencontre, ces situations de discriminations seront nommées, reconnues, dénoncées, pour que l’on ne puisse plus les ignorer. Les intervenants illustreront ce thème de la discrimination dans l’histoire et dans la réalité d’aujourd’hui, évoqueront des moyens de lutter contre les préjugés et de rendre effectif l’accès de tous aux droits fondamentaux.

Un détour historique permettra de mettre en perspective ce sujet. En effet, au moment de la Révolution française, l’institution du régime censitaire et donc l’exclusion des droits politiques pour les personnes les plus pauvres est symptomatique.

Zonier à Ivry ©Gallica)

Zonier à Ivry ©Gallica

Les fonds de la BnF recèlent un ouvrage d’une grande importance : Les Cahiers du Quatrième Ordre. L’ordre sacré des infortunés écrit par Dufourny de Villiers. Dans ce texte de 1789, cruel d’actualité, l’auteur s’indigne que les plus pauvres ne soient pas consultés, qu’ils soient considérés comme incapables de penser. Il demande que leurs droits soient reconnus pour que ceux qui les représenteront à la future assemblée nationale tiennent compte de ce qu’ils vivent et pensent. C’est en s’inspirant de ces cahiers que Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, inventa le terme « Quart monde » en lien avec ce Quatrième Ordre et la notion de Tiers monde.

Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/diversification_publics/index.php/2013/11/19/les-pauvres-ont-ils-des-droits/trackback/

Commentaires (2)

  1. Les pauvres ont-ils des droits ?
    Ils ont droit de faire taire la pauvreté en faisant parler le coeur des hommes

    Gilles,artiste et chrétien

  2. Bonjour,

    Je serai présente à cette soirée.
    Cordialement.
    Nicole Jolly

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.