2. Récits d'expériences

Projet européen Hors les murs, L’argent (du) citoyen : l’exposition…

17 juin 2014

Vendredi 13 juin à 16h30 au Pari’s des Faubourgs : inauguration de l’exposition l’Argent du citoyen, réalisée par le Centre social et culturel Le Pari’s des Faubourgs, la Bibliothèque nationale de France, et plus particulièrement le département des Monnaies médailles et antiques et soutenu par le Fonds européen d’intégration…

Le Pari s des Faubourgs ©BnF)

Le Pari s des Faubourgs ©BnF

Béatrice et Bruno du Pari s des Faubourgs ©BnF)

Béatrice et Bruno du Pari s des Faubourgs ©BnF


Présentation de l’exposition par l’équipe du Pari’s des Faubourgs…

Pourquoi l’argent (du) citoyen ? Qui est ce citoyen ? Nous avons pris le parti de dire que c’est tout un chacun-e. Au centre social Le Pari’s des faubourgs, celui qui franchit la porte est considéré comme citoyen. Qu’il paie ou non des impôts, et quelle que soit sa situation personnelle. Chacun participe à la vie de ce pays et de l’Union européenne, paie des taxes, et d’une manière ou d’une autre, qu’il travaille ou non contribue à la vie collective.
Alors l’argent, ça le concerne. D’origine étrangère, il est souvent venu ici pour cela, en gagner, en avoir plus, en profiter. Même si, plus souvent qu’on ne le croie, il est aussi venu pour les droits de l’Homme. Parfois, il est venu pour simplement rester en vie…

Le roi Argent ©BnF)

Le roi Argent ©BnF

L’accueil : Azize, le roi argent, vous accueille dans notre univers en vous offrant 10 faubourgs (la monnaie locale !)

Niveau 0 : le monde associatif et les centres sociaux, un monde en danger ! Nous avons souhaité évoquer notre outil de travail et les graves dangers que lui font courir des politiques plus intéressées à enrichir les déjà riches qu’à enrichir la valeur des hommes.

Le fonctionnement du Pari s des Faubourgs ©BnF)

Le fonctionnement du Pari s des Faubourgs ©BnF

Le sous sol : La grotte, en mémoire d’Ali Baba. Les voix que vous entendez sont celles de nos adhérent-e-s lisant quelques passages de l’ouvrage L’Argent de Marie Desplechin ou échangeant entre eux au sujet de l’argent.

Salle Geneviève : Gagnons, consommons, un monde transformé en immense marché où l’on se joue de nous ?
Faites tourner la roue de la fortune et interrogez-vous sur ce que rapporte à l’État le billet de loto que vous venez d’acheter…

La roue de la fortune ©BnF)

La roue de la Fortune ©BnF

Niveau 1 : L’Argent, une dette de tous… envers tous
Salle Amayes : le franc. Il est déjà loin pour beaucoup d’entre nous mais on en reparle aujourd’hui… voyage à travers l’histoire du franc grâce à Patrice Baubeau, maître de conférences en histoire à l’université de Nanterre et à Florence Codine, conservateure au département des Monnaies, médailles et antiques, de la BnF.

Histoire du franc ©BnF)

Histoire du franc ©BnF

Salle André Chénier : la crise. Elle est passée par ici, elle repassera par là ! Finie. Pour qui ? Pourquoi les états ne peuvent-ils plus créer leur propre monnaie ?

Imaginer une autre monnaie ©BnF)

Imaginer une autre monnaie ©BnF

Niveau 2 : Agir, expérimenter, tester, créer pour changer nos rapports avec l’argent
Ici, on pense, on agit, on transforme. On ne veut plus être les victimes de tripatouillages divers et variés, alors on s’interroge. Comment faire pour qu’il y ait moins d’injustice, plus de partage…
Au niveau 0 : le Sibère Kaphé

Un monde sans banque ©BnF)

Un monde sans banque ©BnF

Venez jouer à Un monde sans banque, le jeu vidéo créé par le jeunes adhérents et habitants du quartier !!

Concert de Senza Sordini ©BnF)

Concert de Senza Sordini ©BnF

Terminez votre visite en musique avec l’orchestre Senza Sordini !

Vous pouvez visiter l’exposition L’argent (du) citoyen, au Pari’s des Faubourgs jusqu’au 25 juillet…
Retrouver le programme complet ici

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/diversification_publics/index.php/2014/06/17/projet-europeen-hors-les-murs-largent-du-citoyen-lexposition/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.