1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

Connaissez-vous la collection des recueils de la BnF ?

21 mars 2012

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Régis Stauder, chargé des collections de recueils du département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, pour en apprendre davantage sur ces documents précieux, témoins de leur temps : modes d’emplois, tracts électoraux, faire-part, brochures, prospectus, catalogues…

Dîner offert en l honneur de Sa Majesté l Empereur du Japon, 16 avril 1982 in Bibliothèque nationale de France, Philosophie, histoire, sciences de l homme, Présidence de la République (Recueil. Menus) )

Les menus sont conservés dans la collection des recueils : Dîner offert en l honneur de Sa Majesté l Empereur du Japon, 16 avril 1982 in BnF, Philosophie, histoire, sciences de l homme, Présidence de la République

Pour commencer, pouvez-vous nous dire ce qu’est un recueil, et d’où vient ce terme ?
À l’origine, le terme de recueil désignait la façon dont on rassemblait des documents par lots, en fonction de critères précis, afin de mieux les traiter, pour les retrouver plus facilement. Il s’agissait donc d’un terme qui désignait une manière de classer les documents.
On l’utilise maintenant, par extension, pour désigner les documents ainsi classés par opposition aux livres, notamment, qui sont traités individuellement.
Concrètement, cela signifie que l’on retrouve au sein d’un recueil plusieurs documents, par exemple le recueil des annales d’examen des éditions Foucher. Ces documents sont liés soit par leur sujet, soit parce qu’ils ont été publiés par la même entreprise, le recueil des documents publicitaires de la marque Nintendo par exemple.

Que trouve-t-on dans les collections des recueils la BnF ?
Les collections de la BnF sont vastes et très diverses, et les recueils sont conservés au département Philosophie, histoire, sciences de l’Homme, même si l’on en trouve également dans presque tous les autres départements de la bibliothèque. Nous conservons des affiches, des agendas, des menus, des annales d’examen, des bilans annuels, des brochures de moins de 48 pages, les modes d’emploi des appareils ou logiciels, des guides, des horoscopes, des règles de jeux, des tracts électoraux, syndicaux, des livres de coloriage, s’il n’y a pas d’auteur. Il y a un côté caverne d’Ali Baba dans cette collection!

Ces collections sont importantes parce qu’elles sont un témoin de la vie quotidienne, lorsqu’un document de ce type est publié, il n’est pas voué à avoir une longue durée de vie, il est souvent jeté aussitôt après avoir été lu. C’est la raison pour laquelle on utilise aussi le terme d’éphémères : comme les insectes du même nom, leur espérance de vie est d’une journée. Parfois, des associations de collectionneurs font appel aux collections de la BnF pour trouver des notices d’utilisation par exemple.

Camarades enragés, découpez ces étiquettes et collez-les partout !... Nous vous recommandons le dos des C.R.S. Si vous n'avez pas de colle, clouez-les ! L enragé n°1 - 1er mai 1968, BnF, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme (Tracts mai 1968)

Tract de Mai 68 : Camarades enragés, découpez ces étiquettes et collez-les partout !... Nous vous recommandons le dos des C.R.S. Si vous n avez pas de colle, clouez-les ! L enragé n°1 - 1er mai 1968, BnF, département Philosophie, histoire, sciences de l homme

Comment sont classés ces documents ?
Aujourd’hui, ils sont classés par entreprise, on retrouvera par exemple tous les documents d’une même structure classés ensemble. Et, au sein même de ce classement par entreprise, on retrouve des sous catégories de classement, par thème : par exemple parmi les documents d’une même société commerciale, on regroupe d’une part les catalogues, d’autre part les rapports annuels.

Ce classement existe depuis 1958. Avant la deuxième guerre mondiale, les recueils étaient classés plutôt par thème. Le classement actuel permet une recherche simple.

Comment sont collectés les recueils ?
Comme pour tous les autres supports, la majorité de nos collections entre par le dépôt légal : les éditeurs et imprimeurs sont soumis aux mêmes obligations de dépôt que pour l’impression d’un livre. Le dépôt légal constitue 80% de nos collections de recueils.
Le reste des documents nous parvient grâce aux dons de collectionneurs, et également par nos collègues qui récoltent des tracts et nous les confient, notamment en cette période électorale !

Si vous souhaitez découvrir ces collections, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous pourrons organiser des découvertes thématiques (autour des menus, des tracts politiques dans la collection des recueils, des catalogues des grands magasins, des tracts électoraux, etc…) en fonction de vos projets de groupe.

__________

Pour en savoir plus :

- Revue de la Bibliothèque nationale de France n°10, dossier “L’Éphémère”
- Iconographie de l’exposition “Esprit(s) de Mai 68″

2. Récits d'expériences, Témoignages

Présentation des travaux de l’ESAT/ Aube

22 décembre 2011

En juin dernier, nous avons été ravis de recevoir un groupe de l’ESAT de Troyes, venu découvrir les collections de la BnF autour de Jules Verne. Cette visite s’inscrivait dans le cadre d’un projet annuel mené par ce groupe autour de l’œuvre, accompagné par la BnF. En effet, 2010 à 2011, les travailleurs de l’Établissement et Service d’Aide par le Travail hors murs de l’ADAPT Aube ont réalisé, dans le cadre d’ateliers d’expression, arts plastiques et écriture, des dessins inspirés d’œuvres diverses choisies par chacun.

Pour découvrir la galerie des travaux du groupe, cliquez sur cette image © ESAT )

Pour découvrir la galerie des travaux du groupe, cliquez sur cette image © ESAT

Nous sommes donc heureux aujourd’hui de vous présenter le travail réalisé par le groupe dans le cadre de ce projet, qui prend la forme d’une galerie d’images à découvrir ici.

Expositions, Témoignages

Une journée de visites de l’exposition Enluminures en terre d’Islam, lundi 19 septembre

9 novembre 2011

Ce lundi 19 septembre, la mission de diversification des publics a eu le plaisir d’organiser une journée de visites exceptionnelles de l’exposition Enluminures en terre d’Islam, en compagnie de la commissaire de l’exposition, Annie Vernay-Nouri, et de Sylvie Kiehl, médiatrice au service de l’accueil général de la BnF. En effet, grâce au mécénat de la Fondation Total, de précieux manuscrits enluminés d’Islam ont été numérisés, et cette exposition permettait de découvrir ces documents.

L exposition donne à voir des trésors de la culture de l'Islam, BnF, dpt des manuscrits )

L exposition donne à voir des trésors de la culture de l Islam, BnF, dpt des manuscrits

Le lundi, les expositions de la BnF sont fermées au public. Mais, en ce 19 septembre, la mission de diversification des publics a ouvert l’exposition pour recevoir dans un cadre chaleureux des groupes : l’association DECIDER de Grigny, un centre de formation pour des jeunes en démarche de recherche d’emploi, une association d’atelier socio-linguistiques. Cette journée était l’occasion de bien commencer l’année, en permettant à 85 personnes de découvrir de façon privilégiée une exposition.

Certaines visites étaient assurées par la commissaire de l’exposition, ce qui permettait au public de poser de nombreuses questions sur l’exposition en elle-même, mais également sur le travail de la commissaire. Le dialogue s’est alors instauré, au cours de la visite, mais également à son issue, lors du buffet offert par notre mécène, qui permettait à chacun de livrer ses impressions.

Sélection de photographies réalisées à l occasion de cette journée © BnF/Sylvie Dreyfus )

Sélection de photographies réalisées à l occasion de cette journée © BnF/Sylvie Dreyfus

Voici quelques témoignages rédigés à la suite de cette visite par deux personnes de l’association FCP (Francophonie et Cultures Partagées), qui œuvre à la promotion de la francophonie par des activités culturelles et sociales en direction des familles issues de l’immigration et œuvrer pour la cohésion sociale. Cette visite en la compagnie de ces femmes, qui connaissaient bien la culture de ces manuscrits a été particulièrement interactive, et les échanges ont été très intéressants.

« Nous avons été invitées à aller voir les enluminures en terre d’Islam à la Bnf -C’était très beau et il y avait beaucoup de corans décorés -
Les écritures étaient très différentes, arabe, turque, égyptienne avec plein de couleurs et d’or - Des dessins d’animaux aussi et le vrai visage d’Adam et d’Abraham.
Je me souviens des contes anciens avec Kalila  Dimma, des châteaux et d’une princesse à une fenêtre qui écoute le prince charmant -
Je n’avais jamais vu le visage du prophète entouré de flammes dans un beau jardin plein de fleurs - La dame aussi nous expliquait bien tout -
Ca m’a fait beaucoup de plaisir de partager ce moment avec mes copines d’association - toutes nous vous remercions” HABIBA

Pendant la visite... © BnF/Sylvie Dreyfus )

Pendant la visite... © BnF/Sylvie Dreyfus

“C’était très bien de voir toutes ces images et toutes ces écritures arabes que je ne connaissais pas, même si je suis ancienne. C’est ma première exposition à la BNF mais je ne savais pas qu’il y avait autant d’images arabes si vieilles et si jolies - j’ai pu identifier quand même quelques lettres de l’écriture arabe, mais pas beaucoup.”
Les histoires et les contes que j’ai un peu appris quand j’étais petite, ça m’a été rappelé et fait plaisir - Je ne savais pas non plus qu’on pouvait voir le visage du prophète. J’aimerais revenir à la BNF quand il y aura une autre exposition. Merci à tout le monde ” HOURIA

Du côté de l’association Décider, qui participe régulièrement aux activités proposées par la BnF dans le cadre de sa Fresque de l’Histoire, quelques témoignages également « Nous conservons tous en tête l’incroyable richesse des manuscrits présentés, les calligraphies, les couleurs, les formes géométriques, les détails des miniatures, les papiers précieux…(…) Dans le train qui nous ramenait à notre quartier de la Grande Borne à Grigny, des discussions se sont engagées sur l’importance de découvrir de nouvelles choses, d’oser “pousser la porte des musées”, de s’aérer la tête et d’oublier les problèmes du quotidien, mais aussi sur l’écriture aujourd’hui dans nos vies, la place d’un livre, le savoir-faire des artisans de l’époque. Plusieurs se demandaient également comment raconter cela à leurs enfants.»

Nous sommes à votre disposition pour organiser des visites guidées des expositions de la BnF, n’hésitez pas à nous contacter, la culture se partage et s’échange…
________

Légendes des images du bandeau 1:
- L’homme et son trésor, Ibn al-Muqaffa’, Kalila wa Dimna, Égypte ou Syrie (?), milieu du XIVe siècle. Papier, 119 folios, 30 × 23 cm, BnF, Manuscrits, arabe 3467, f. 2
- Frontispice enluminé de bleu et or, Coran, Iran, 1594.Papier, 450 folios, 39 × 25,5 cm, BnF, Manuscrits, arabe 418, f. 2 v°-3
- Le voyage nocturne du Prophète, Nezâmi, Khamseh (Les Cinq Poèmes), Bâghbâd (Turkménistan) [et Ispahan, Iran ?], 1619-1624.Papier, 368 f., 29,5 x 20,5 cm, BnF, Manuscrits orientaux, supplément persan 1029, f. 4v

________
Pour en savoir plus :

- Retrouvez l’exposition virtuelle d’Enluminures en terre d’Islam, avec les manuscrits numérisés
- Les manuscrits arabes disponibles sur Gallica
- Les manuscrits turcs disponibles sur Gallica
- Les manuscrits persans disponibles sur Gallica
- L’exposition virtuelle Torah, Bible, Coran, livres de parole
- Les collections des manuscrits orientaux à la BnF
- Le département des Manuscrits de la BnF

2. Récits d'expériences, Témoignages

Témoignages suite à une visite de la salle dédiée à l’art…

18 juillet 2011

Le 23 mai dernier, nous avons eu le plaisir d’accueillir un nouveau groupe dans la salle dédiée à l’art, qui a décidément beaucoup de succès ! Voici quelques témoignages de ces jeunes, rédigés à la suite de la visite…

_______

Après une présentation des collections d art, chacun part à la découverte d'un ouvrage... © ENS Espace Torcy )

Après une présentation des collections d art, chacun part à la découverte d un ouvrage...© ENS Espace Torcy

L’E.N.S. Espace Torcy, implanté dans le 18ème arrondissement de Paris, accueille un groupe de jeunes primo-arrivants qui ont entre 16 et 25 ans. Récemment arrivés en France, ils ne parlent pas ou peu français. Au cours de leur formation, ils bénéficient de dix-huit heures de cours de français hebdomadaires pendant cinq mois. Des sorties culturelles leur sont proposées tous les quinze jours (visites de musées et monuments parisiens). A l’issue de la session, chacun passe le D.I.L.F. (Diplôme Initial de Langue Française) et fait en sorte de trouver une nouvelle formation linguistique ou professionnelle pour la suite. L’objectif est donc de les rendre plus autonomes, de les aider à s’insérer, notamment grâce à un module de sensibilisation à la citoyenneté.
En leur ouvrant ses portes, la BnF contribue à leur intégration et leur donne accès à de précieux documents.

Ana

Je trouve que la BnF est grande, calme et agréable. J’ai lu des livres espagnols et portugais. À la fin de la visite, la dame très sympa nous a fait faire des cartes de la BnF

Lire le reste de cet article »

1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

Organiser une projection audiovisuelle de groupe

15 juin 2011

Nous vous proposons de vous donner un accès privilégié au fonds audiovisuel de la bibliothèque en organisant pour vous des projections collectives, sur un grand écran plasma, pour des groupes constitués d’une dizaine de personnes.

Cinématographe Lumière : affiche d Henri  Brispot (source : Gallica, BnF)  )

Cinématographe Lumière : affiche d Henri Brispot (source : Gallica, BnF)

La salle B, au sein de laquelle sont regroupées les collections audiovisuelles et sonores de la BnF propose un très large choix de documents vidéos, des fictions tout autant que des documentaires, des captations théâtrales, etc…

Si vous avez un projet précis, nous pourrons donc vous conseiller un film en lien avec ce projet. Vous pouvez aussi consulter le catalogue des collections de la BnF pour voir les documents disponibles (pour plus de facilité dans vos recherches, sélectionnez “collections : Tolbiac Haut de jardin” et “types de documents : images animées”.

Une fois que vous aurez choisi le film, nous pourrons alors programmer une séance pour venir voir le film avec votre groupe, dans la salle B, qui dispose d’un grand écran plasma, avec une dizaine de places assises. Seul impératif, ces projections doivent se dérouler les lundis après-midi, car la salle est alors fermée au public.

Nous serions ravis de vous accueillir pour une projection, n’hésitez pas à nous contacter ! (diversification.publics(@)bnf.fr)

Entrée gratuite pour les publics du champ social

———

Pour en savoir plus :

- présentation du Département de l’Audiovisuel

- se documenter sur le cinéma dans les autres départements de la BnF

1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

À la rencontre de la science-fiction

7 juin 2011

Nous avons rencontré Roger Musnik, bibliothécaire au Département Littérature et Arts, chargé d’acquisition en littérature française et passionné de science-fiction.

 Verne, Jules (1828-1905). Cartonnage d éditeur, toile rouge, à décor polychrome gravé par Paul Souze, signé A. Lenègre et Cie rel. © BnF )

Voyages extraordinaires. Jules Verne. Cartonnage d éditeur, toile rouge, à décor polychrome gravé par Paul Souze, signé A. Lenègre et Cie rel. © BnF

Pourrais-tu nous parler de la naissance de la Science-fiction ?

C’est paradoxal, mais la science-fiction est née avant qu’on la définisse comme un genre littéraire à part entière, au XIXème siècle, au moment où se développe la société industrielle. La croyance envers le progrès devient, en Occident, le nouvel imaginaire de la société. Les romans de Jules Verne incarneront le mieux cette croyance. L’ode à la science qu’il met au centre de son œuvre fera vibrer des générations entières. Même quand la technique n’est pas encore envisageable. Par exemple, peut-on envoyer des hommes sur la Lune ? Tel est le sujet de l’un de ses premiers romans De la terre à la lune, paru en 1865. Tout en considérant avec une certaine condescendance l’œuvre de cet écrivain, les scientifiques éprouveront le besoin de démentir les écrits de Jules Verne, alors que ce n’est que de la fiction. Qui plus est, Verne envisage dans ce livre les conséquences géographiques, économiques, sociales, entraînées par la décision politique de lancer un astronef vers notre satellite.
Lire le reste de cet article »

2. Récits d'expériences

Découverte de la salle dédiée à l’art par des jeunes en réinsertion professionnelle

13 avril 2011

Ce lundi 14 mars, alors que les salles de lecture ne sont pas ouvertes au grand public, un groupe de visiteurs privilégiés est venu découvrir les collections d’art de la Bibliothèque…

Les collections d ouvrages de photographie se trouvent dans cette salle de lecture. (Eugène Atget. Zoniers. Porte de Montreuil (20e arrondissement) © Bibliothèque nationale de France, Estampes))

Les collections d ouvrages de photographie se trouvent dans cette salle de lecture. (Eugène Atget. Zoniers. Porte de Montreuil (20e arrondissement) © Bibliothèque nationale de France, Estampes)

Il s’agit de jeunes en réinsertion professionnelle, venus de l’EDI (espace dynamique d’insertion) du Coquéron. Certains d’entre eux étaient déjà venus la semaine précédente à la bibliothèque pour visiter le bâtiment, mais il s’agissait désormais de leur montrer une salle de lecture, et de leur permettre de se plonger dans des livres qu’ils auraient choisi.

Lire le reste de cet article »

2. Récits d'expériences

Autour des abécédaires de la BnF, découvrir la diversité des langues, pratiquer l’art de l’ecriture

11 avril 2011

Des jeunes qui viennent d’arriver en France sont venus à la Bibliothèque nationale de France pour découvrir de précieux abécédaires de langues, d’écritures et de cultures différentes, s’en est alors suivi un long projet de création…

Exemple d'un alphabet réalisé par l'un des jeunes© photo Djoura Yahi)

Exemple d un alphabet réalisé par l un des jeunes© photo Djoura Yahi

L’association France Terre d’ Asile accueille des jeunes gens qui viennent de pays en guerre. Pendant un an, Le Centre Stéphane Hessel de Boissy Saint Léger les héberge et se donne pour objectif de les rendre autonomes dans la société française, de les réinsérer dans un cursus scolaire après les avoir remis à niveau en français si c’est nécessaire. Il les aide également à construire un parcours professionnel, en recherchant des stages qui leur permettront de mieux appréhender la connaissance d’un métier.

Lire le reste de cet article »