1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

À la rencontre de la science-fiction

7 juin 2011

Nous avons rencontré Roger Musnik, bibliothécaire au Département Littérature et Arts, chargé d’acquisition en littérature française et passionné de science-fiction.

 Verne, Jules (1828-1905). Cartonnage d éditeur, toile rouge, à décor polychrome gravé par Paul Souze, signé A. Lenègre et Cie rel. © BnF )

Voyages extraordinaires. Jules Verne. Cartonnage d éditeur, toile rouge, à décor polychrome gravé par Paul Souze, signé A. Lenègre et Cie rel. © BnF

Pourrais-tu nous parler de la naissance de la Science-fiction ?

C’est paradoxal, mais la science-fiction est née avant qu’on la définisse comme un genre littéraire à part entière, au XIXème siècle, au moment où se développe la société industrielle. La croyance envers le progrès devient, en Occident, le nouvel imaginaire de la société. Les romans de Jules Verne incarneront le mieux cette croyance. L’ode à la science qu’il met au centre de son œuvre fera vibrer des générations entières. Même quand la technique n’est pas encore envisageable. Par exemple, peut-on envoyer des hommes sur la Lune ? Tel est le sujet de l’un de ses premiers romans De la terre à la lune, paru en 1865. Tout en considérant avec une certaine condescendance l’œuvre de cet écrivain, les scientifiques éprouveront le besoin de démentir les écrits de Jules Verne, alors que ce n’est que de la fiction. Qui plus est, Verne envisage dans ce livre les conséquences géographiques, économiques, sociales, entraînées par la décision politique de lancer un astronef vers notre satellite.
Lire le reste de cet article »