1. Vous accueillir à la BnF, 4. La mission Vivre Ensemble

Parcours miroir Institut du monde arabe, BnF, jeudi 4 octobre

5 septembre 2012

Comme l’année dernière, dans le cadre de la mission “Vivre ensemble”, l’Institut du monde arabe et la Bibliothèque nationale de France proposent un parcours commun, destiné aux relais du champ social (médiateurs sociaux, éducateurs, formateurs…) pour  permettre de découvrir en une journée ces deux établissements, leurs activités et collections.

Mosquée de Soliman le magnifique, 1915, source Gallica ©BnF)

Mosquée de Soliman le magnifique, 1915, source Gallica ©BnF

Cette journée, organisée le jeudi 4 octobre 2012 aura pour thème : “Patrimoine, culture et architecture” se déroulera de la façon suivante :

- 10h - 12h : visité guidée du bâtiment de l’Institut du monde arabe, patrimoine de l’architecture contemporaine, conçu par Jean Nouvel et un collectif d’architectes et découverte de la bibliothèque

Déjeuner partage : chaque participant est invité à apporter son pique-nique lequel sera pris collectivement dans un espace vert à mi chemin entre l’IMA et la BnF ou à l’abri en cas de pluie

- 14h-16h : visite guidée de la BnF. pour découvrir l’histoire séculaire de la bibliothèque et de ses collections patrimoniales, tout en arpentant cet immense bâtiment et ses coulisses. Nous découvrirons aussi quelques jolis ouvrages sur l’architecture orientale.

Informations pratiques :

- Le nombre de participants est limité à 25 personnes, à raison d’un représentant par structure.
- Contacts :
BnF
Sylvie Dreyfus - Alphandéry : Tél. : 01 53 79 53 17, courriel : sylvie.dreyfus@bnf.fr

Céline Gaspard : Tél. : 01.53.79.85.30, courriel : celine.gaspard@bnf.fr

IMA
Fériel Saadi
Tél. : 01 40 51 34 86, courriel : fsaadi@imarabe.org
Pour vous inscrire :
Réservation obligatoire auprès de Fériel Saadi, tél. : 01 40 51 34 86, courriel : fsaadi@imarabe.org
Les modalités pratiques vous seront communiquées lors de l’inscription.

1. Vous accueillir à la BnF

Découvrir la BnF et son histoire

28 août 2012
Visiter la BnF ©BnF ©BnF)

Visiter la BnF ©BnF

Depuis plus de 800 ans, la BnF collecte et conserve la mémoire de la connaissance. Son histoire chemine avec celle de l’histoire de France : bibliothèque royale,elle est devenue nationale après la révolution française. Ses collections sont riches et multiples, manuscrits , premiers livres imprimés, cartes et plans dont certains remontent à la période des grandes découvertes, estampes, photographies, monnaies et médailles, documents audiovisuels…

Depuis le roi François 1er, grâce à la loi du Dépôt légal, promulguée en 1537, la Bibliothèque accueille dans ses collections un exemplaire de tous les livres et journaux imprimés en France, mais aussi les films, les images, les photos, la musique, bref tous les supports reproduits en France. Ainsi la bibliothèque conserve aujourd’hui : plus de 15 millions d’ouvrages, plus de 250 000 manuscrits, plus de 360 000 titres de périodiques (journaux, revues…), plus de 12 millions d’estampes, photographies, affiches, plus de 800 000 cartes, plus de 2 millions de documents musicaux, plus de 150 000 vidéos, plus de 530 000 monnaies et médailles…

Aujourd’hui, la BnF préserve un patrimoine précieux pour le transmettre aux générations futures, et utilise les nouvelles technologies pour faire connaître ses collections hors les murs, grâce à Gallica, sa bibliothèque numérique.

Pour visiter le site François Mitterrand, connaître l’histoire de la BnF , découvrir le fonctionnement d’un bibliothèque du XXIème siècle, ouverte à toutes les cultures du monde, apprendre à utiliser Gallica, des visites sont proposées. Elles sont gratuites pour les publics du champ social.

Par ailleurs, la Mission de diversification des publics est à l’écoute, des relais du champ social, professionnels ou bénévoles, pour répondre à vos demandes, vous accompagner dans des recherches, imaginer avec vous des ateliers de présentation des collections qui intéressent vos publics, vous faire découvrir les collections audiovisuelles, organiser des projections de films à la demande….

Association Décider et Mission diversification des publics  ©BnF)

Association Décider et Mission diversification des publics ©BnF

Faire de la culture un monde partagé est l’objectif de la Mission de diversification des publics . Pour programmer une visite, nous rencontrer pour imaginer ensemble des modes d’utilisation de la BnF qui développe des pratiques culturelles innovantes et non excluantes pour vos publics, n’hésitez pas à nous contacter

1. Vous accueillir à la BnF, Expositions

C’est la rentrée ! Voici les nouvelles expositions programmées à la BnF

23 août 2012

Nous sommes heureux de vous présenter les prochaines expositions de la BnF. Si vous souhaitez venir les visiter, n’hésitez pas à vous inscrire auprès de nous

Mar del sur, Hessel Gerritsz ©BnF)

Mar del sur, Hessel Gerritsz ©BnF

L’âge d’or des cartes marines, quand l’Europe découvrait le monde
23 octobre 2012 - 27 janvier 2013, François-Mitterrand - Grande Galerie

La Bibliothèque nationale de France possède la plus grande collection au monde de portulans, ces cartes marines enluminées sur parchemin, souvent rehaussées d’or, dont la plus ancienne connue date du XIIIe siècle. Innovation technique autant qu’objet de science et miroir de la quête d’un ailleurs, les portulans apparaissent comme de véritables oeuvres d’art. A partir d’une sélection de deux cents pièces, cartes mais aussi globes, instruments astronomiques, objets d’art et d’ethnographie, estampes, tableaux et manuscrits, l’exposition aborde plusieurs phénomènes : le rôle des cartes, les grandes découvertes, l’hégémonie européenne, la création d’une iconographie des Nouveaux Mondes.

La Bibliothèque nationale, E. Atget ©BnF)

La Bibliothèque nationale, E. Atget ©BnF

La photographie en cent chefs-d’oeuvre
13 novembre 2012 - 17 février 2013, François-Mitterrand - Galerie François 1er

Explorer la notion de chef-d’oeuvre appliquée à un médium aussi foisonnant et divers que la photographie, tel est le propos de cette exposition qui dévoile 100 photographies issues des collections de la BnF, choisies pour leur beauté, la perfection de leur tirage et leur provenance.
Tous les genres sont représentés, portraits, paysages, nus, reportages, publicités ou photographies scientifiques… Les grands noms de la photographie des XIXe et XXe siècles parmi lesquels Eugène Atget, Félix Nadar, Diane Arbus, Henri Cartier-Bresson, Man Ray, Brassaï, André Kertesz ou Gilles Caron côtoient des anonymes et des photographies faites par des écrivains comme Zola ou Victor Segalen.

3. La BnF et ses métiers

Le métier de chargé d’accueil spécialisé… par Bruno Collins

25 mai 2012

Pour cette deuxième rencontre autour d’un métier, nous nous sommes intéressés à la Délégation à la Diffusion Culturelle, qui s’occupe à la BnF de toute l’action culturelle : les expositions, les manifestations, l’accueil des groupes, les visites, l’action pédagogique, etc… Nous avons rencontré Bruno Collins, qui, au sein de cette délégation, fait partie du service de l’accueil général.

Bruno Collins, chargé d accueil spécialisé © BnF)

Bruno Collins, chargé d accueil spécialisé © BnF

1. Quel est l’intitulé de votre poste ?
L’intitulé du poste est chargé d’accueil spécialisé mais ici, à la Bibliothèque nationale de France, je suis aussi guide conférencier.

2. En quoi consiste votre travail ?
En ce qui concerne le travail d’accueil, nous sommes les premiers interlocuteurs du public. Nous renseignons les visiteurs sur la Bibliothèque, nous les orientons, nous établissons les cartes de lecteurs et nous gérons également les renouvellements de cartes. C’est aussi nous qui assurons le standard téléphonique lorsque des gens appellent pour réserver une activité.

Le travail de guide conférencier est pour moi l’essentiel de mon travail. Il s’agit d’animer les visites guidées en français ou en anglais pour les groupes ou les individuels. D’autres collègues peuvent également animer des visites en allemand, ou dans d’autres langues !
J’ai également suivi une formation pour guider les visites auprès des déficients visuels. Les visites peuvent porter sur l’établissement en général, mais également sur chacune des expositions proposées chaque année par la BnF. Chaque guide conférencier choisit, en fonction de ses goûts personnels, les expositions qu’il animera.

3. Comment devient-on guide conférencier ? Quelle formation est nécessaire ?
J’ai un parcours professionnel atypique… J’ai d’abord été chargé d’accueil au château de Versailles. Puis, entre 2000 et 2004, j’ai séjourné en Angleterre où j’ai travaillé comme caissier au Natural history museum, puis comme magasinier à la British Library et enfin comme agent d’accueil et de surveillance à la Queen’s gallery. A mon retour de disponibilité, en 2004, on m’a proposé de venir à la Bibliothèque nationale de France, au service de l’accueil général. Sans formation spécifique, j’ai appris le métier de guide conférencier « sur le tas ».
Cependant, il existe un examen professionnel qui permet d’obtenir le titre de guide conférencier. D’une manière générale, il est bon d’avoir suivi des études d’histoire ou d’histoire de l’art.

4. Etes-vous fonctionnaire ou contractuel ?
Je suis fonctionnaire depuis 1995, j’étais en CDI à Versailles quand le corps des techniciens des services culturels y a été créé. Il y a eu à ce moment-là un dispositif de titularisation pour les personnes qui, comme moi, travaillaient en CDI depuis plusieurs années.

5. Comment avez-vous choisi ce métier ?
J’étais intéressé par les métiers du tourisme, j’ai commencé au Château de Versailles en tant que saisonnier, un job d’été pour juillet août… On m’a proposé de rester. Au bout de six mois, j’ai signé un CDI et en 1995 j’ai été titularisé…

6. Pour vous quelles sont les qualités essentielles, nécessaires pour ce métier ?
Il faut être disponible, être à l’écoute des demandes des visiteurs. Il faut savoir s’adapter aux publics, c’est à dire personnaliser la visite en fonction des centres d’intérêts des publics. Il faut maîtriser la communication orale, avoir une bonne élocution.
Il faut aussi de la curiosité et avoir envie d’apprendre et de se documenter pour préparer les visites d’expositions.
Enfin, comme nous travaillons en relation avec le public, nous devons toujours avoir une tenue vestimentaire correcte.

Bruno Collins, en banque d accueil © BnF)

Bruno Collins, en banque d accueil © BnF

7. Quels sont les avantages de ce métier ?
Ce que j’aime c’est l’alternance entre accueil et visites. Egalement, on travaille un week-end sur trois, ce qui ouvre droit à une prime et à des récupérations, même s’il est vrai que du coup, c’est un week-end que l’on ne passe pas chez soi !

8. Ses inconvénients ?
C’est un métier fatigant : pour les visites, on est debout sur de longues durées. Il y a aussi un coté routinier à l’accueil et parfois aussi pendant les visites où l’on peut avoir l’impression de se répéter.
C’est un travail posté avec un enchaînement entre accueil et visite.

9. Comment envisagez-vous votre avenir dans ce métier ? Évolutions techniques, évolution de carrière ?
Je pourrais passer des concours de catégorie A et devenir alors ingénieur des services culturels, mais je perdrais alors le contact avec le public. Or c’est la partie de mon travail que je préfère… donc je suis plutôt heureux comme cela…

2. Récits d'expériences, Témoignages

Témoignages suite à une visite de la salle dédiée à l’art…

18 juillet 2011

Le 23 mai dernier, nous avons eu le plaisir d’accueillir un nouveau groupe dans la salle dédiée à l’art, qui a décidément beaucoup de succès ! Voici quelques témoignages de ces jeunes, rédigés à la suite de la visite…

_______

Après une présentation des collections d art, chacun part à la découverte d'un ouvrage... © ENS Espace Torcy )

Après une présentation des collections d art, chacun part à la découverte d un ouvrage...© ENS Espace Torcy

L’E.N.S. Espace Torcy, implanté dans le 18ème arrondissement de Paris, accueille un groupe de jeunes primo-arrivants qui ont entre 16 et 25 ans. Récemment arrivés en France, ils ne parlent pas ou peu français. Au cours de leur formation, ils bénéficient de dix-huit heures de cours de français hebdomadaires pendant cinq mois. Des sorties culturelles leur sont proposées tous les quinze jours (visites de musées et monuments parisiens). A l’issue de la session, chacun passe le D.I.L.F. (Diplôme Initial de Langue Française) et fait en sorte de trouver une nouvelle formation linguistique ou professionnelle pour la suite. L’objectif est donc de les rendre plus autonomes, de les aider à s’insérer, notamment grâce à un module de sensibilisation à la citoyenneté.
En leur ouvrant ses portes, la BnF contribue à leur intégration et leur donne accès à de précieux documents.

Ana

Je trouve que la BnF est grande, calme et agréable. J’ai lu des livres espagnols et portugais. À la fin de la visite, la dame très sympa nous a fait faire des cartes de la BnF

Lire le reste de cet article »

2. Récits d'expériences, Témoignages

Témoignage : le 20 juin, visite de l’ADAPT à la BnF

8 juillet 2011

Nous donnons sur ce blog la parole aux groupes qui sont venus à la BnF, en leur proposant de publier des articles rédigés par eux-mêmes suite à leur visite de la bibliothèque… La parole est ici donnée à l’ESAT, groupe venu de Troyes pour découvrir la bibliothèque et ses collections, notamment les œuvres de Jules Verne…
___

La visite de la BnF, petite pause devant le jardin pour expliquer le fonctionnement des salles de lectures © ADAPT )

La visite de la BnF : petite pause devant le jardin pour expliquer le fonctionnement des salles de lecture © ADAPT

“Captivant”

Dans le cadre de la mission de diversification de son public, la Bibliothèque nationale de France a conclu un partenariat avec un établissement médico-social accueillant des personnes handicapées par la maladie psychique : l’établissement et service d’aide par le travail (ESAT) hors murs de Troyes (Aube) de l’association L’ADAPT. L’ADAPT œuvre dans le champ de l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. Elle gère une centaine d’établissement à travers toute la France.
Afin de favoriser l’accès à la culture, les usagers de l’ESAT ont produit, dans le cadre d’ateliers d’expression créative, des dessins, écrits… destinés être diffusés, prochainement, sur ce même blog. Une visite pour découvrir la B.N.F. était organisée par Mme Sylvie Dreyfus, chargée de mission pour la diversification des publics, le 20 juin dernier. Compte-rendu de visite par les usagers.

Pour comprendre le fonctionnement de la bibliothèque, un passage discret et privilégié derrière les salles de lecture : là où sont acheminés les documents demandés par les lecteurs © ADAPT )

Pour comprendre le fonctionnement de la bibliothèque, un passage discret et privilégié derrière les salles de lecture : là où sont acheminés les documents demandés par les lecteurs © ADAPT

Cyril a découvert, à son arrivée, « les lieux modernes et le jardin magnifique. Je n’ai pas pu monter au 18e étage et je suppose que la vue est splendide. Comme j’aime les globes terrestres, j’étais content d’en voir des énormes. Les salles de lecture sont bien pour passer du temps devant les bouquins. J’ai trouvé que les lieux étaient une réussite».

Pierre a relevé « l’importance des bâtiments avec le regret de ne pas voir le jardin de l’extérieur. La grandeur des bâtiments demandait un effort d’orientation. Il y a avait un trop grand décalage dans les dimensions des salles de lecture et les couloirs d’accès. » Quant à Nathalie M., elle a été « impressionnée par l’immensité des bâtiments et des couloirs. Le cadre est chaleureux et agréable ». Pour Simon, la visite du 18e étage et son point de vue sur Paris furent « captivants ».

Pour Nathalie « la découverte de la BNF fut très enrichissante. C’est l’aboutissement de notre projet. Mme Dreyfus est passionnée par la culture et nous a fait partager cela. Elle nous a expliqué l’historique de la BNF et son fonctionnement. »

La visite guidée par Mme Dreyfus a été très appréciée. Yves a souligné sa clarté en découvrant « la vie de cette petite ville à l’intérieur de la capitale ». Pierre a appris « comment les œuvres rares ou anciennes intégraient la réserve seulement accessible aux magasiniers et aux chercheurs et a été intéressé par « les méthodes de conservation des documents et leur manipulation ». Mehdi a également apprécié « l’explication du fonctionnement de la BNF et la visite guidée toute la journée ». Enfin pour Franck, « c’était un plus d’avoir quelqu’un comme Mme Dreyfus ».

La journée se termine par une présentation d'une sélection d'ouvrages de Jules Verne, par Roger Musnik, bibliothécaire spécialisé © ADAPT )

La journée se termine par une présentation d une sélection d ouvrages de Jules Verne, par Roger Musnik, bibliothécaire spécialisé © ADAPT

Pour finir, un exposé de Roger Musnik, bibliothécaire, a permis de découvrir l’œuvre et la vie de Jules Verne ainsi que des exemplaires rares conservés dans les diverses collections de la BN. « Captivant » pour Pierre, « bien expliqué » pour Simon, « très intéressant » pour Franck.

Anastasia a le mot de conclusion. Elle « a trouvé le voyage intéressant. Je trouve ça important pour soi, pour sa culture le fait d’aller dans les musées, des expositions. Je ne regrette pas d’être allée à la BNF. J’ai passé une bonne journée. »

__________
L’ESAT hors murs de L’ADAPT Aube
Le 06/07/11

Pour en savoir plus :

- œuvres numérisées de Jules Verne sur Gallica

1. Vous accueillir à la BnF, Visites de la BnF

Nouvelle date de visite de la BnF pour les relais du champ social: mardi 21 juin, 14h30

1 juin 2011

Régulièrement, nous organisons des visites pour les “relais du champ social”. Ces visites permettent aux formateurs, éducateurs, assistants sociaux, responsables associatifs… de se familiariser avec la bibliothèque, pour pouvoir revenir ensuite avec leurs publics , soit pour une visite, qui pourra ainsi être mieux préparée, soit pour un autre projet collectif qui mobiliserait les collections de la BnF.

Une visite de la BnF permet ensuite d'apprécier chaque recoin de l établissement !  © David Paul Carr/BnF )

Une visite de la BnF permet ensuite d'apprécier chaque recoin de l établissement ! © David Paul Carr/BnF

Pour le premier jour d’été, nous avons jugé utile de programmer une visite pour les relais, pour ensuite revenir, pourquoi pas, cet été en groupe, ou bien à la rentrée.

Nous aurons donc le plaisir de vous retrouver le mardi 21 juin, à partir de 14h30, pour une visite du site François Mitterrand, au cours de laquelle nous raconterons l’Histoire de la bibliothèque, ses missions, ses collections, nous présenterons également les Globes de Coronelli. Vous aurez aussi le privilège de découvrir les petits secrets de la bibliothèque, comme par exemple le mécanisme de transport des documents…

À la suite de cette visite, nous aurons le temps, si vous le souhaitez, de discuter de vos projets, et d’activités que nous pourrions imaginer ensemble.

N’hésitez pas à vous inscrire auprès de nous, à cette adresse : diversification.publics(arobase)bnf.fr, et nous nous retrouverons donc le mardi 21 juin, à 14h30, près de la maquette qui se trouve dans le hall Est de la bibliothèque.

2. Récits d'expériences

La fresque de l’Histoire

11 avril 2011

Remonter le cours du temps, de 3000 avant Jésus Christ, moment où s’invente l’écriture, à aujourd’hui, tel est le pari qu’a fait Décider, en imaginant cette fresque de l’Histoire avec la Bibliothèque nationale de France. Nul ne sait combien de jours, ou de semaines, il faudra pour réaliser une fresque aussi grande, mais nous sommes dans le temps de l’histoire…

La fresque de l histoire (voir légendes sous cet article)- © association Décider)

La fresque de l histoire (voir légendes sous cet article)- © association Décider

Décider est une association d’appui individualisé qui intervient dans le quartier de la Grande Borne, à Grigny, depuis 1998. Au fil des actions réalisées, le constat a été fait d’un besoin des habitants de mieux se repérer dans l’histoire.

Lire le reste de cet article »

1. Vous accueillir à la BnF, Expositions, Visites de la BnF

Pour vous aider à préparer votre visite à la Bibliothèque nationale de France

5 avril 2011

Avant de venir visiter la bibliothèque avec votre groupe, différents outils sont à votre disposition pour préparer au mieux cette visite, seul ou avec votre groupe.

Des visites guidées sont proposées aux relais pour chaque nouvelle exposition- © photo BnF)

Des visites guidées sont proposées aux relais pour chaque nouvelle exposition- © photo BnF

Des visites pour les relais
Nous vous proposons tous les trimestres une visite du site François Mitterrand réservée aux relais du champs social, afin que vous sachiez exact-ement à quoi vous attendre lors de votre venure avec votre groupe. Nous proposons également des visites des expositions temporaires réservées aux relais du champ social à chaque fois qu’une nouvelles exposition ouvre ses portes. Vous pouvez retrouver toutes les dates et les informations sur ces visites dans la rubrique Vous accueillir à la BnF. Notez d’ores et déjà que la prochaine visite aura lieu le 21 juin à 14h30, n’oubliez pas de vous inscrire auprès de nous !

Lire le reste de cet article »

1. Vous accueillir à la BnF, Visites de la BnF

Faire découvrir à tous l’histoire de la BnF en visitant le site François Mitterrand

21 février 2011

La BnF est née, il y a 7 siècles. Elle conserve une riche collection patrimoniale de documents précieux tels que les manuscrits, les estampes, les cartes et plans, conservés sur le site de la rue de Richelieu.

crdits

Les lieux insolites de la bibliothèque- © photo Magali Corouge/BnF

Le roi François 1er comprend l’importance de l’invention de l’imprimerie. Il promulgue en 1537 l’ordonnance de Montpellier instituant ainsi la loi du Dépôt légal, qui oblige tout imprimeur français à déposer chaque livre imprimé à la Bibliothèque royale. Le Dépôt légal s’étendra par la suite à de nouveaux supports : partitions musicales, photographies, disques, documents audiovisuels…. Après la Révolution française la Bilbiothèque devient nationale.

La première mission de la BnF est de conserver ses documents et de les transmettre aux générations futures. Quelques chiffres donnent une idée de la richesse des collections de la BnF : 250 000 manuscrits, 14 millions de livres, 1 million de documents sonores, 250 000 films……

La BnF sur son site François Mitterrand conserve les livres, les journaux, les documents audiovisuels et multimedia. Elle accueille, dans ses salles de lecture, les chercheurs, étudiants et tous les publics à partir de 16 ans. Point n’est besoin d’être chercheur ou étudiant pour venir sur le site François Mitterrand de la BnF, consulter les collections de la BnF, du niveau dit “Haut-de-jardin”.

Pour venir à la BnF :

  • Vous êtes animateur, formateur, relais , des visites vous sont réservées :
  • Ces visites sont importantes pour franchir une première fois les portes de la BNF, se repérer dans le bâtiment, comprendre comment travaillent les centaines de personnes qui accueillent tous les ans des milliers de documents , des milliers de visiteurs, découvrir les Globes de Coronelli donnés en cadeau au roi Louis XIV. La prochaine visite pour les relais est prévue le 21 juin à 14h30, vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire auprès de nous ! (diversification.publics@bnf.fr)

  • Vous souhaitez faire découvrir la Bnf à des publics du champ social, en venant avec un groupe constitué :
  • contactez-nous pour que nous convenions ensemble d’une date de visite

    Les globes de Coronelli dans le hall de la Bibliothèque nationale de France en 2006

    Les globes de Coronelli dans le hall de la Bibliothèque nationale de France en 2006 - © photo BnF

    Pour préparer votre visite:
    Si vous souhaitez avoir quelques informations sur la BnF pour préparer votre visite avec votre groupe, vous pouvez vous rendre sur le site Internet de la BnF.

    Vous pouvez également consulter les articles du blog lecteur de la BnF.

    Enfin, le service d’action pédagogique met à votre disposition un dossier sur les Globes de Coronelli.