Archives de la catégorie 6. Projets en zone de sécurité prioritaire (ZSP)

6. Projets en zone de sécurité prioritaire (ZSP), Expositions

Grigny en Mésopotamie

17 octobre 2017

Quand les habitants de la Cité de la Grande Borne à Grigny voyagent en Mésopotamie

Le Code d'Hammurabi est à Grigny, quartier de la Grande Borne

Nous l’avons déjà relaté sur le blog, dans le cadre du projet “A Grigny s’inventent”, soutenu par la Préfecture d’Île-de-France et le Commissariat général à l’égalité des territoires, la BnF a prêté à l’association Décider des Fac-Similés de manuscrits, première étape de constitution du Musée en voyage, lieu de culture, d’échange et de rencontres, inventé par l’association Décider, qui intervient dans la Cité de la Grande Borne. Ce musée a été visité par des centaines d’habitants, accueillis par Rahia, Djibril, Seynabou, Véronique médiateurs culturels issus du quartier.

Le musée, au 11 rue des Enclos, la Grande Borne

Le musée, au 11 rue des Enclos, la Grande Borne

Aujourd’hui, le Musée en voyage s’attache à faire découvrir aux habitants de Grigny le pays où est née l’écriture : la Mésopotamie. Le moulage du code d’Hammurabi, réplique exacte de la stèle appartenant aux collections du Louvre, fabriqué par les ateliers du Musée, est exposé dans les locaux de l’association Décider qui a inventé ce Musée en voyage.

Sur ce code découvert en deux morceaux en 1901 et en 1902 par l’archéologue Jacques de Morgan, apparaissent des informations essentielles pour la connaissance de différents aspects de la société babylonienne du 18ème siècle avant Jésus Christ : organisation et pratiques judiciaires, droit de la famille et de la propriété, statuts sociaux, activités économiques, entre autres.

Au Centre de la vie sociale de Grigny

Autour de ce code, il devient possible de découvrir tous les aspects de la vie quotidienne en Mésopotamie, il y a plus de 3000 ans. C’était l’objet de la rencontre organisée au Centre de la vie sociale de Grigny, samedi 14 octobre qui permet de faire connaître plus largement à la population l’activité du Musée.

L’équipe de Décider, secondée par des habitants du quartier a fait des recherches et les familles du quartier découvrent peu à peu, comment entre le Tigre et l’Euphrate, est née l’agriculture, de quoi était faite la vie quotidienne des habitants de la Mésopotamie, de la naissance à la mort, comment ils se nourrissaient, si ils connaissaient déjà les fruits et légumes qui sont consommés aujourd’hui. La réalité de l’organisation sociale se découvre également, par exemple la division de la société entre hommes libres et esclaves. Le rapport à la santé et la façon de se soigner sont également abordés sur des panneaux que commentent les personnes qui les ont rédigés.

Ce moment est un magnifique moment de transmission où des habitants curieux s’adressent à leurs pairs, pour faire revivre l’histoire et la culture de la Mésopotamie. C’est un moment de culture partagée, qui donne envie également aux visiteurs d’aller visiter les musées avec l’association Décider.

Faire de la Grande Borne un quartier ouvert au monde et à l’histoire c’est ce à quoi contribue Décider avec ce magnifique lieu d’inclusion culturelle qu’est le Musée en voyage.

6. Projets en zone de sécurité prioritaire (ZSP)

A Grigny s’inventent de belles aventures artistiques

5 janvier 2017

Le 12 juillet dernier, le Préfet d’Île-de-France accueillait les grands établissements culturels tels que la BnF, le Louvre, le Château de Versailles, l’Opéra ou la Cité de la musique…   pour signer des conventions de partenariat culturel avec les habitants des quartiers les plus en difficulté, quartiers qui conjuguent relégation et insécurité.

La ville de Grigny est ainsi une ville classée en ZSP (zone de sécurité prioritaire). Le projet ” A Grigny s’inventent”  a été proposé par la BnF et a reçu le soutien de la Préfecture d’Île-de-France et du Commissariat général à l’égalité des territoires. Ces projets ont l’avantage de se développer sur 3 ans, évitant l’écueil d’interventions ponctuelles et sans lendemain.

Le projet ” A Grigny s’inventent” comprend deux volets qui vont entrer en synergie l’un avec l’autre.

  • Musées en voyage

La BnF accompagne depuis longtemps l’association Décider, qui dans le quartier de la Grande Borne de Grigny, invite les habitants à devenir acteurs de culture, en leur faisant découvrir musées et lieux de patrimoine, mais surtout en construisant avec eux, là où ils vivent, dans le quartier, des outils d’appropriation de la culture.

Cette année, le pari qu’a imaginé Décider est de créer un musée, sur place, dans un appartement de La Grande Borne en demandant à certains musées et à la BnF de prêter des documents patrimoniaux que les habitants peuvent découvrir de près et dont ils peuvent s’approprier l’histoire pour les faire découvrir, à leur tour,  à d’autres habitants du quartier, ainsi qu’ aux employés municipaux de la ville de Grigny.
C’est ainsi que , pendant 3 ans, une chaîne de transmission ,  va se construire dans  ce musée, autour  d’un mode d’accès à la culture particulièrement innovant, car porté par les habitants eux mêmes. Au fil du temps,  nous rendrons compte de cette expérience,  à travers le blog.

Tout d’abord, la BnF a participé à la naissance de ce musée en  prêtant des facs similés de manuscrits. Voici le lien vers le film qui rend compte de la découverte de ces manuscrits par les habitants de la Grande Borne, ainsi que de la médiation qu’ont développé de concert, une conservatrice du Département des Manuscrits de la BnF et 2 habitants de la Grande Borne :

lien vers le film

  • Les Fabricoleurs “Culture ensemble, culture autrement”

La mission locale de Grigny, espace d’intervention auprès des jeunes, accompagne ces derniers pour leur recherche d’emploi, leur fait découvrir des univers professionnels qu’ils ne connaissent pas et s’attache à les aider à rencontrer des mondes qu’ils connaissent peu. Il a semblé particulièrement opportun pour la BnF d’imaginer un projet avec la Mission locale.

En partenariat avec le théâtre de l’Agora d’Evry et le collectif BAM, collectif de jeunes designers engagés sur les pratiques numériques et collaboratives, les jeunes de la Mission locale ont souhaité réaliser des objets socialement utiles. Ont été fabriquées des éoliennes portatives qui servent aux migrants à recharger leurs portables.

Une page facebook témoigne du travail accompli :

lien vers le film

2. Récits d'expériences, 6. Projets en zone de sécurité prioritaire (ZSP), Pour découvrir les collections, Témoignages

A Grigny s’inventent : Les musées en voyage

17 novembre 2016

Depuis de longue date la BnF, collabore avec l’association Décider, qui, dans le quartier de la Grande Borne, à Grigny, met en œuvre des formes de médiation culturelle, toujours plus inventives qui permettent aux habitants de la cité de découvrir les collections des musées et des institutions culturelles

Animaux de Malabar  Livre des merveilles  récit de Marco Polo Manuscrit vers 1410-1412©BnF

Animaux de Malabar Livre des merveilles récit de Marco Polo Manuscrit vers 1410-1412©BnF

Aujourd’hui le pari de Décider, grâce à l’appui financier de la préfecture d’Île-de-France et du Commissariat général à l’égalité des territoires, dans le cadre des 20 conventions signées dans les ZSP (Zones de Sécurité prioritaire) est de créer, à la Grande Borne même, un lieu d’exposition appelé ” Les musées en voyage”  qui présentera des reproductions et des pièces venues de la BnF, du Musée du Louvre, de l’IMA et du Musée Guimet.  C’est un lieu de découverte, de rencontres et d’échanges dans lequel les salariés de l’association, habitant à la Grande Borne sont eux-mêmes passeurs de culture et font découvrir à leurs voisins les trésors exposés. C’est ainsi que plus de 200 personnes du quartier ont découvert les facs-similés des manuscrits précieux de la BnF.

Ce film en témoigne, cliquez ici

Le projet, avec l’appui du Ceget, s’inscrit dans un temps long de 3 ans, nous reviendrons sur les futures expositions qui seront présentées par l’association Décider, dans le quartier de la Grande Borne

3. La BnF et ses métiers, 6. Projets en zone de sécurité prioritaire (ZSP)

Rencontre métier à la BnF

2 novembre 2016
dans la caverne électrique©BnF

Dans la caverne électrique©BnF

Afin d’aider des jeunes à construire un parcours professionnel, la mission diversification des publics de la BnF organise des rencontres métiers. Ces journées permettent à ces jeunes gens de s’extraire de leur quotidien, de leur environnement peu favorable à l’emploi, pour découvrir une partie du fonctionnement d’une institution, accompagnés par des professionnels aguerris.

La climatisation, un peu de fraîcheur...©BnF

La climatisation, un peu de fraîcheur...©BnF

Le jeudi 30 juin 2016, dans le cadre des projets en zone sensible prioritaire (ZSP), la mission locale d’Evry et des jeunes de Grigny ont été accueillis par les responsables de la Division des moyens techniques, service Génie électrique-Transports mécanisés de la BnF. Le système de climatisation et le réseau électrique de la BnF leur ont été présentés, à travers le dédale des coulisses souterraines de l’établissement. Ensuite, un agent du département de l’audiovisuel leur a présenté le logiciel séquentiel Son, du studio de création audiovisuelle disponible en Salle de lecture.

L’après-midi, dans la salle A de l’audiovisuel, les stagiaires ont pu profiter de l’offre filmique et s’initier au maniement des postes de consultation.

Studio de création audiovisuelle en salle A  © Béatrice Lucchese / BnF

Studio de création audiovisuelle en salle A © Béatrice Lucchese / BnF

Relais, associations, institutions locales, n’hésitez pas à nous contacter pour organiser une rencontre métier avec vos publics, contact : frederic.astier@bnf.fr

tél. : 01 53 79 85 30