Archives de la catégorie Pour découvrir les collections

Pour découvrir les collections

Films : Gay games, le corps en jeu

3 juillet 2018

http://blog.bnf.fr/uploads/diversification_publics/gay.jpg

Gay games, le corps en jeu

Les Gay games, ouverts à tous sans qualification préalable, sans critère d’âge ni de profession, réunissent des compétiteurs de tous horizons autour des valeurs de diversité, respect, égalité, solidarité et partage

Gay games, le corps en jeu est une programmation de 20 films autour des jeux et des enjeux des minorités sexuelles au cinéma : Jeux et compétition, Les années sida, Figures de résistance, Le business des corps. Pour témoigner, informer et faire réfléchir sur la vie des athlètes et des homosexuels partout en France, mais aussi en Australie, en Pologne ou en Afrique du Sud.

BnF | site-François-Mitterrand

  • Séances illimitées sur tous les écrans audiovisuels mardi-samedi (10h-20h) et dimanche (13h-19h)

______
Crédit photographique : [Act-up Paris] Marche du 1er décembre 2007 © William Hamon (cc).

1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

La BnF vous attend, des collections aux ateliers de conversation …

25 juin 2018

Le dimanche 17 juin, la marche solidaire pour les migrants a fait halte sur les marches de la BnF, face à la Seine, à deux pas de l’entrée de la bibliothèque.

Et pourquoi ne pas découvrir à la BnF :

Structures et associations du champ social, missions locales, centres sociaux ou de formation … n’hésitez pas à contacter les services de la BnF afin d’organiser une visite avec vos publics. Découvrir les collections et les ressources, devenir lectrice/lecteur gratuitement, cet été, toute l’année… à très bientôt

BnF | site-François-Mitterrand

Informations :

frederic.astier@bnf.fr

01 53 79 85 30


1. Vous accueillir à la BnF, Ateliers, Expositions, Pour découvrir les collections

Été 2018 à la BnF pour les publics du champ social

12 juin 2018

Relais du champ social, sur la base de la gratuité, la BnF vous informe des accès et des possibilités pour  rejoindre la Bibliothèque avec vos publics, cet été

Vous avez déjà une carte de lecteur :

  • La salle I, Centre national de la littérature pour la jeunesse, est accessible gratuitement aux enfants accompagnés par un adulte (maximum 3 enfants par adulte) pendant les vacances scolaires (zone C), du mardi au dimanche.
  • Les 9 autres salles de lecture grand public, les 2 expositions temporaires Galerie 1&2.

Sans carte de lecteur :

Ateliers pour le jeune public (s’inscrire)

Pour les 7-11 ans

Pour les 9-13 ans

En famille, pour tous

Pour les tout-petits, 3-6 ans et leurs parents

Visites en groupe sur demande (s’inscrire)

  • Visite guidée ou en autonomie des expositions :

- Icônes de mai 68, jusqu’au 26 août 2018

- Parcours architectural du site François-Mitterrand, jusqu’au 22 juillet 2018

BnF | site-François-Mitterrand

Informations & inscriptions :

frederic.astier@bnf.fr 01 53 79 85 30

ou

01 53 79 49 49

visites@bnf.fr

Bon été et à très bientôt à la bibliothèque !

Ateliers, Pour découvrir les collections

Atelier sur les matériaux historiques de l’éducation populaire, avec Laurent Besse et Frédéric Chateigner

1 juin 2018

Émanciper le peuple par le savoir ? de l’histoire de l’éducation populaire à son actualité

La mission de diversification des publics invite les relais du champ social à cet atelier ouvert en dialogue avec les participants, autour des matériaux historiques de l’éducation populaire :

  • Jeudi 14 juin 2018

Avec Laurent Besse et Frédéric Chateigner

« La pédagogie sans le scolaire ? Les revues d’éducation populaire laïque des années 1930-1950 »


BnF | François-Mitterrand
14h30-17h, salle 70
Entrée libre (sans inscription)

1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

Séances cinéma pour les publics du champ social

31 mai 2018

Pour construire avec vos publics une relation active à la culture, la Bibliothèque nationale de France vous propose d’utiliser ses ressources audiovisuelles par la programmation du visionnage collectif d’un film, ce qui permet d’échanger ensuite

Régulièrement, le Centre d’Anim’ Dunois se rend à la BnF pour visiter le site de Tolbiac et ses salles de lecture grand public ou bien pour participer à des ateliers découverte du labo d’autoformation au FLE.

Stéphanie Lero, enseignante en français, a sollicité le visionnage d’un film pour ses apprenants, Un air de famille de Cédric Klapisch. Le dvd comportant des sous-titres en français, c’est l’idéal pour apprendre le français et suivre le cours du film.

La salle A abrite un espace “Salon de cinéma” : un grand écran, 15 sièges et des casques audio sans fil.

Contact : frederic.astier@bnf.fr 01 53 79 85 30

1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

Visite de l’exposition : Plantu, 50 ans de dessins de presse, par l’UEAJ de Malakoff

28 mai 2018

En avril dernier, l’UEAJ de Malakoff est venu visiter l’exposition Plantu, guidée par Martine Mauvieux qui est commissaire de l’exposition, conservatrice, chargée des collections de presse au département des Estampes et de la photographie.

Les jeunes gens, accompagnés par leurs éducateurs, attentifs aux propos illustrés, ont pu découvrir cette façon drôle et stimulante d’aborder l’histoire et les événements de la vie politique française et internationale, depuis le premier choc pétrolier des années 1970 jusqu’à nos jours.

La prise de distance, l’humour et les procédés du dessinateur, l’élaboration progressive d’un dessin, permettent de mieux comprendre ce qui s’est passé, d’élargir son propre point de vue et sa perception des choses et des événements; à bientôt à la BnF !

L’exposition est prolongée jusqu’au dimanche 3 juin 2018

Pour découvrir les collections

Les collections de livres audio pour tous les publics

16 mai 2018

Une “bibliothèque parlante”, c’est une nouvelle perspective à découvrir, à l’occasion du Festival de la BnF,  les 26 et 27 mai 2018, d’autant plus que les collections de livres lus sont disponibles chaque jour dans les 10 salles de lecture destinées à tous les publics

Salle A ©Béatrice Lucchese/BnF

Agnès Gallois-Cheillan, chargée des collections de livres lus pour le département de l’audiovisuel de la BnF, nous y incite :

Histoires à dormir debout, poèmes en vers, prix Nobel ou polars, Robin Renucci lisant Zola, ou Voyage au bout de la nuit interprété par Denis Podalydès, sans oublier Shakespeare in English of course : aujourd’hui plus de six cents titres de livres audio sont disponibles sur l’ensemble des postes audiovisuels des salles de lecture pour tous les publics, soient plus de trois mille heures de grands textes, lus par des voix de talent.

Écoutez, entre chien et loup, de nombreux polars venus du froid (Arnaldur Indridason, Henning Mankell) ou cherchant une place à l’ombre (Gilda Piersanti), sans oublier le flegme anglo-saxon (Agatha Christie, Lisa Gardner) ou les romans noirs français (Fred Vargas, Jean-Pierre Manchette).
Écoutez, servis par de grands comédiens, des « classiques» de la littérature mondiale, de la Divine comédie de Dante au vieil homme et la mer d’Hemingway, des prix littéraires Au revoir là-haut, L’art français de la guerre, Patrick Modiano, Albert Camus, John Steinbeck.
Écoutez, les yeux fermés, récitez, découvrez, rappelez-vous des poètes : Sous le pont Mirabeau coule la Seine, Les sanglots longs des violons de l’automne, Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Écoutez « la langue de Shakespeare» de John Milton au dub poet Linton Kwesi Johnson, en version originale ou traduite en français…
Sur tous les tons, à toutes les époques, en rimes ou en argot, il y a forcément un livre audio pour vous en Haut-de-jardin !

Depuis le poste audiovisuel en salle ©BnF

Depuis le poste audiovisuel en salle ©BnF

  • L’écoute de la collection des livres lus peut prolonger celle des ouvrages d’œuvres lues, adaptées pour l’apprentissage du FLE, disponibles au

Labo d’autoformation au français langue étrangère de la salle G

1. Vous accueillir à la BnF, 4. Aller plus loin avec les acteurs du champ social, Ateliers, Expositions, Pour découvrir les collections, Visites de la BnF

Visites et ateliers pour les relais du champ social, janvier-mars 2018

22 décembre 2017

La mission de diversification des publics de la Bibliothèque nationale de France propose aux relais du champ social l’agenda du premier trimestre 2018. Ces visites et ateliers individuels prépareront vos prochaines venues avec vos publics.

Découvrir les sites et les collections de la Bibliothèque, utiliser ses ressources sur place et à distance, échanger autour d’un film, préparer la visite d’une exposition photo, faire retour sur l’histoire et les expériences de l’éducation populaire :

  • Mardi 9 janvier 10h30-12h

Visite guidée de l’Exposition Paysages français

Une aventure photographique, 1984-2017

BnF site-François-Mitterrand

Rendez-vous à l’entrée de l’exposition, Galeries 1&2

Inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

  • Jeudi 11 janvier 14h30-17h

Atelier « Du passé au présent de l’éducation populaire »,

la Fédération des centres sociaux témoigne

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à l’Aquarium, hall Est

Entrée libre (sans inscription)

  • Vendredi 19 janvier 10h30-12h

Visite guidée des salles de lecture Grand public

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à 10h15, hall Est devant la maquette du site

Inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

  • Samedi 20 janvier 17h45-19h15

Visite guidée du site Richelieu

BnF | Richelieu

Rendez-vous 58, rue de Richelieu Paris 2e, hall d’entrée

Inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

  • Vendredi 2 février 10h-12h

Atelier sur le film « Sacrée laïcité » : projection et discussion

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à l’Aquarium, hall Est

Inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

  • Jeudi 8 février 14h30-17h

Atelier « Du passé au présent de l’éducation populaire », l’association Peuple et Culture témoigne

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à l’Aquarium, hall Est

Entrée libre (sans inscription)

  • Lundi 19 février 15h-17h

Atelier découverte du labo d’autoformation FLE et des ressources audiovisuelles

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à 14h45, hall Est devant la maquette du site

Inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

  • Jeudi 8 mars 14h30-17h

Atelier « Du passé au présent de l’éducation populaire », l’association des CEMÉA témoigne

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à l’Aquarium, hall Est

Entrée libre (sans inscription)

  • Vendredi 9 mars 9h30-12h

Atelier « Un film pour découvrir la France », projection et discussion

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à l’Aquarium, hall Est

Inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

  • Lundi 19 mars  15h-17h

Atelier découverte du labo d’autoformation FLE et des ressources audiovisuelles

BnF | François-Mitterrand

Rendez-vous à 14h45, hall Est devant la maquette du site

Inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

____

Contact et informations :

frederic.astier@bnf.fr

tél. : 01 53 79 85 30

1. Vous accueillir à la BnF, Pour découvrir les collections

Club des livres, avec l’historien Martin Mourre

8 novembre 2017

Le samedi 2 décembre 2017, la BnF accueillera l’historien Martin Mourre, auteur du livre ” Thiaroye 1944. Histoire et mémoire d’un massacre colonial “. Regarder l’histoire en face

Le 1er décembre 1944, les officiers coloniaux de l’armée française assassinent plusieurs dizaines de tirailleurs sénégalais qui n’ont fait que réclamer leur dû : leur solde militaire, au même titre que les  soldats “français de France” qui ont combattu l’armée nazie.

Aujourd’hui alors que certains descendants de tirailleurs sénégalais exécutés à Thiaroye réclament justice, il est temps de revenir sur ce symbole des aspects les plus abjects du colonialisme, en  faisant toute la lumière sur cette tragédie et la façon dont la société africaine s’est rappropriée son histoire.

Le massacre de Thiaroye  pose de nombreuses questions :

-          Qui a décidé de massacrer des soldats qui ne demandaient que leur dû, est-ce le haut commandement de l’armée française à Paris, ou bien l’initiative est-elle venue de subalternes coloniaux et racistes ?

-          Quoiqu’il en soit, pourquoi toute la lumière ne s’est pas faite sur cet évènement  qui est l’un des plus sanglants de toute l’Afrique de l’Ouest, entre 1940 et 1960 ?

-          Les soldats qui sont morts ou blessés au camp de Thiaroye par les balles françaises sont présentés comme des mutins, comme leurs camarades qui furent jugés et jamais réhabilités. Pourquoi ne furent-ils jamais réhabilités ?

Ce n’est qu’à partir des années 2000 que des historiens prirent des distances vis-à-vis du récit de ce massacre produit dans les archives militaires.

Mais malgré la volonté de taire de massacre,  ce crime a bouleversé la population de Dakar qui a été très vite au courant. Dès le mois de décembre 1944, Léopold Ségar Senghor écrit le poème Thiaroye qui n’est publié qu’en 1948 dans le recueil hostiesnoires.   Les autorités coloniales en 1949 interdisent les disques  produits en Afrique Occidentale française qui évoquent le massacre, comme Aube africaine de Fodeba Keita. Les générations plus jeunes, parlent  également de Thiaroye comme Boubacar Diop, qui écrit la pièce Thiaroye , terre rouge,  dans les années 70 . Le cinéaste Sembène Ousmane réalise le film Camp de Thiaroye, en 1988 qui sera très peu diffusé en  France mais connaîtra un grand succès au Sénégal. A leur tour,  dans les années 2000, les rappeurs de Wa BMG 44 ou le chanteur Mansour Seck narrent  la tragédie de Thiaroye.

Pourquoi avoir choisi d’évoquer cette tragédie ? Pour contribuer à regarder l’histoire en face, à démasquer ces zones d’ombres, c’est à cette condition qu’il sera possible de construire une histoire partagée avec tous les descendants des acteurs de cette histoire, quels qu’ils soient…

Documents consultables à la BnF, parmi lesquels, la notice en lien :

BnF site-François-Mitterrand
Samedi 2 décembre 2017, 17h-18h
à l’Aquarium - Hall Est

Entrée libre et gratuite

Expositions, Pour découvrir les collections

Exposition Paysages français. Une aventure photographique (1984-2017)

7 septembre 2017

Le cheval de trait de Roger des Près sur le Grand Axe, Nanterre, 2008 © Cyrille Weiner

La mission de diversification des publics invite les publics du champ social à venir visiter une exposition photographique importante : un panorama qui va permettre de découvrir la France sous l’œil de grands photographes contemporains.

Un visage du pays se révèle, destiné à toutes et à tous

Face à un paysage en mutation, Raymond Depardon, Lewis Baltz, Elina Brotherus et une centaine d’autres photographes tentent de dresser un nouveau « portrait » de la France. C’est le récit de cette aventure photographique, commencée à l’orée du XXIe siècle, que la BnF vous invite à découvrir au travers de plus de mille œuvres.

Le communiqué de presse

du 24 octobre 2017 au 4 février 2018

BnF site-François-Mitterrand / Galeries 1 et 2

Contact et inscriptions : frederic.astier@bnf.fr

A très bientôt !