2. Récits d'expériences

Projet européen : Mémoires de Chibanis

2 juillet 2014

Le livre Mémoires de Chibanis, réalisé à partir des ateliers d’écriture avec les adhérents du Café social Ayyem Zamen est publié et a été remis officiellement à chacun des auteurs à la Bibliothèque nationale de France, salle des commissions à Richelieu le jeudi 26 juin…

Présentation de manuscrits par Laure et Annie ©Gaspard/BnF)

Présentation de manuscrits par Laure et Annie ©Gaspard/BnF

Michèle et Aurélia ©Gaspard/BnF)

Michèle et Aurélia ©Gaspard/BnF



Pour célébrer la fin du projet européen Mémoires de Chibanis, porté par la Bibliothèque nationale de France, la Café social et les ateliers d’écriture Élisabeth Bing et soutenu par le Fonds européen d’intégration, nous avions tous rendez-vous en salle des commissions à Richelieu pour revoir des manuscrits orientaux avec Annie et Laure, écouter Michèle Garcia et Aurélia Pouch, compagnie de théâtre Petites scènes entre amis, lire des extraits du recueil…

Beaucoup d’émotion pour les Chibanis, leurs famille et amis de tenir enfin dans leurs mains le livre, concrétisation de leur travail d’écriture.
Pour lire le recueil : Mémoires de Chibanis

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen Hors les murs. La citoyenneté un chantier en construction…

30 juin 2014

Retour sur l’inauguration de l’exposition La citoyenneté, un chantier en construction : mercredi 11 juin, à bord de la péniche Bali. Cette exposition, réalisée par des jeunes de Grigny, quartier de la Grande Borne, et des jeunes de l’école de la 2e chance de l’Essonne est soutenue par le Fonds européen d’intégration…

Arrivée de la péniche Bali ©B. Lucchese BnF)

Arrivée de la péniche Bali ©B. Lucchese BnF

Vers midi, la péniche Bali est venue accoster au pied de la Tour des lois de la Bibliothèque nationale de France pour l’inauguration de l’exposition La citoyenneté : un chantier en construction, en présence du président et de la directrice générale de la bibliothèque, du maire de Grigny et du maire du 13e arrondissement ainsi que de la présidente de l’association Décider…

A bord, les habitants de Grigny, des jeunes de l’école de la 2e chance de l’Essonne, heureux de faire découvrir cette exposition aux personnels de la bibliothèque, aux associations et à leurs bénéficiaires et à tous ceux qui avaient fait le déplacement !

Les médiateurs de l Ecole de la 2e chance ©B. Lucchese BnF)

Les médiateurs de l Ecole de la 2e chance ©B. Lucchese BnF

Pour les habitants du quartier de la Grande Borne, c’était l’occasion de visiter la bibliothèque nationale…

Extraits du carnet de bord de cette journée…

Alassane : “Alors aujourd’hui c’était un grand jour. Le matin nous sommes levés tôt. Nous avons pris le bateau, on a chanté, dansé, on s’est amusé. Puis au temps du midi nous avons mangé, on a pique-niqué. On s’est amusé. Après on est allé visiter la bibliothèque nationale François Mitterrand et puis on a vu des livres, on a vu un livre il était immense : les pages se tournaient toutes seules ! Puis après on est rentré, nous sommes rentrés dans le bateau, nous avons joué à un jeu –ça c’était la matinée- on avait des télécommandes et on devait répondre à des questions. Puis après on est remonté et ma mère elle est arrivée troisième. Au début elle est arrivée première !”

Inauguration officielle ©B. Lucchese BnF)

Inauguration officielle ©B. Lucchese BnF

Bilal : “Aujourd’hui j’ai appris beaucoup de choses sur les bateaux et sur les lacs, les rivières. Aujourd’hui on a visité aussi la bibliothèque François Mitterrand. On a appris beaucoup de choses à la BFM : y’a des plantes, y’a des histoires sur la préhistoire, sur le Moyen-Age, sur tout le temps.”

Fousseni : “Aujourd’hui moi j’étais parti à la bibliothèque : les bâtiments ils étaient pas comme je croyais, ils étaient en livres … ouverts en fait ! Après on est partis, on a pique-niqué, on a mangé ; après on est revenus sur le bateau. Après on a fait un jeu : fallait connaître … (brouhaha).
Et ensuite là je suis en train de raconter ma journée et les premières activités : on s’est levés, on a mangé, on a pris le bus, après on est arrivés ici, on a marché, on a pris le bateau et après on est parti à Paris. On s’est arrêté, on a pique-niqué. Et après j’étais allé visiter la bibliothèque et, comme je vous l’ai dit, les bâtiments ils étaient pas comme je croyais, ils étaient en livres ouverts !
Et ensuite on a visité et maintenant depuis je connais tout de Paris. Et aussi on a vu la terre : la terre en globe terrestre. Et après on a vu un livre magique : il était grand et il se tournait les pages tout seul !! Et ensuite on est partis et on a fait des activités, des jeux ; y’avait mon tonton Karounga qui avait chanté. Et ensuite on a pris des photos. Et en plus mon tonton il a même fait du piano !
Et je vous raconterai la suite plus tard !!!”

Visite de la bibliothèque avec Bruno ©B. Lucchese BnF)

Visite de la bibliothèque avec Bruno ©B. Lucchese BnF

Kadiatou : “Bonjour, la journée elle a été longue parce que le bateau …on a duré longtemps à arriver à Paris. Et le retour aussi ! On a dû prendre le DM5 pour arriver à Juvisy et marcher jusqu’au port. Et après on a mangé et on a fait la visite de la bibliothèque. Elle est très grande, elle fait 19 étages et ça m’a impressionné parce que les bibliothèques elles sont beaucoup plus petites. On a fait des jeux dans le bateau et je suis contente de la sortie.”

Koumba : “Je suis très contente de participer à cette sortie. C’est la première fois que je monte dans une péniche. Je m’amuse beaucoup avec mes enfants donc ça me plait. Rien à dire. Bravo ! Pour l’association DECIDER je souhaite bon vent et bon vent à la BNF aussi !”

Toutes les informations sur : l’association Alternat et la péniche Bali

Association Décider ©Décider)

Association Décider ©Décider

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen Hors les murs, L’argent (du) citoyen : l’exposition…

17 juin 2014

Vendredi 13 juin à 16h30 au Pari’s des Faubourgs : inauguration de l’exposition l’Argent du citoyen, réalisée par le Centre social et culturel Le Pari’s des Faubourgs, la Bibliothèque nationale de France, et plus particulièrement le département des Monnaies médailles et antiques et soutenu par le Fonds européen d’intégration…

Le Pari s des Faubourgs ©BnF)

Le Pari s des Faubourgs ©BnF

Béatrice et Bruno du Pari s des Faubourgs ©BnF)

Béatrice et Bruno du Pari s des Faubourgs ©BnF


Présentation de l’exposition par l’équipe du Pari’s des Faubourgs…

Pourquoi l’argent (du) citoyen ? Qui est ce citoyen ? Nous avons pris le parti de dire que c’est tout un chacun-e. Au centre social Le Pari’s des faubourgs, celui qui franchit la porte est considéré comme citoyen. Qu’il paie ou non des impôts, et quelle que soit sa situation personnelle. Chacun participe à la vie de ce pays et de l’Union européenne, paie des taxes, et d’une manière ou d’une autre, qu’il travaille ou non contribue à la vie collective.
Alors l’argent, ça le concerne. D’origine étrangère, il est souvent venu ici pour cela, en gagner, en avoir plus, en profiter. Même si, plus souvent qu’on ne le croie, il est aussi venu pour les droits de l’Homme. Parfois, il est venu pour simplement rester en vie…

Le roi Argent ©BnF)

Le roi Argent ©BnF

L’accueil : Azize, le roi argent, vous accueille dans notre univers en vous offrant 10 faubourgs (la monnaie locale !)

Niveau 0 : le monde associatif et les centres sociaux, un monde en danger ! Nous avons souhaité évoquer notre outil de travail et les graves dangers que lui font courir des politiques plus intéressées à enrichir les déjà riches qu’à enrichir la valeur des hommes.

Le fonctionnement du Pari s des Faubourgs ©BnF)

Le fonctionnement du Pari s des Faubourgs ©BnF

Le sous sol : La grotte, en mémoire d’Ali Baba. Les voix que vous entendez sont celles de nos adhérent-e-s lisant quelques passages de l’ouvrage L’Argent de Marie Desplechin ou échangeant entre eux au sujet de l’argent.

Salle Geneviève : Gagnons, consommons, un monde transformé en immense marché où l’on se joue de nous ?
Faites tourner la roue de la fortune et interrogez-vous sur ce que rapporte à l’État le billet de loto que vous venez d’acheter…

La roue de la fortune ©BnF)

La roue de la Fortune ©BnF

Niveau 1 : L’Argent, une dette de tous… envers tous
Salle Amayes : le franc. Il est déjà loin pour beaucoup d’entre nous mais on en reparle aujourd’hui… voyage à travers l’histoire du franc grâce à Patrice Baubeau, maître de conférences en histoire à l’université de Nanterre et à Florence Codine, conservateure au département des Monnaies, médailles et antiques, de la BnF.

Histoire du franc ©BnF)

Histoire du franc ©BnF

Salle André Chénier : la crise. Elle est passée par ici, elle repassera par là ! Finie. Pour qui ? Pourquoi les états ne peuvent-ils plus créer leur propre monnaie ?

Imaginer une autre monnaie ©BnF)

Imaginer une autre monnaie ©BnF

Niveau 2 : Agir, expérimenter, tester, créer pour changer nos rapports avec l’argent
Ici, on pense, on agit, on transforme. On ne veut plus être les victimes de tripatouillages divers et variés, alors on s’interroge. Comment faire pour qu’il y ait moins d’injustice, plus de partage…
Au niveau 0 : le Sibère Kaphé

Un monde sans banque ©BnF)

Un monde sans banque ©BnF

Venez jouer à Un monde sans banque, le jeu vidéo créé par le jeunes adhérents et habitants du quartier !!

Concert de Senza Sordini ©BnF)

Concert de Senza Sordini ©BnF

Terminez votre visite en musique avec l’orchestre Senza Sordini !

Vous pouvez visiter l’exposition L’argent (du) citoyen, au Pari’s des Faubourgs jusqu’au 25 juillet…
Retrouver le programme complet ici

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen Hors les murs : L’argent (du) citoyen…

6 juin 2014
Monnaies royales françaises Henri IV ©Gallica BnF)

Monnaies royales françaises Henri IV ©Gallica BnF

L’ARGENT ! En avoir, ou pas, ou plus, ou trop (c’est plus rare), telle est la question qu’on se pose souvent avec plus ou moins d’urgence ou de gravité !

L’exposition participe d’un projet de la Bibliothèque nationale de France et du centre social et culturel Le Pari’s des Faubourgs, soutenu par le Fonds européen d’intégration.

Programme du Vendredi 13 juin (16h30-21h00), inauguration de l’exposition L’argent (du) citoyen :

Animation par l’association Symba sur le thème : Jouons nos valeurs ! Celles qu’on nous impose, celles qu’on porte au coeur

Monnaie, Monnaies ! par l’orchestre Senza Sordini

Lecture publique par les adhérents du Pari’s des Faubourgs d’extraits de L’Argent, de Marie Desplechin, illustré par Emmanuelle Houdart, en présence de l’auteure

Retrouver le programme complet ici

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen Hors les murs. La citoyenneté : un chantier en construction

31 mai 2014

Dans le cadre de l’action menée par l’association Décider avec la Bibliothèque Nationale de France et soutenue par le Fonds Européen d’Intégration, l’inauguration de l’exposition « La citoyenneté, un chantier en construction », réalisée par les habitants du quartier de La Grande Borne à partir des visites et ateliers se tiendra le mercredi 11 juin 2014.

La déclaration des droits de l homme et du citoyen ©Gallica)

La déclaration des droits de l homme et du citoyen ©Gallica

Cette exposition co-réalisée par des jeunes du quartier de la Grande Borne, des élèves de l’École de la 2e chance de l’Essonne et des habitants de Grigny, interroge les fondements de la citoyenneté. Elle s’est nourrie de rencontres : avocats, juges du Palais de justice de Paris, adjointe au Défenseur des droits mais également d’ateliers à la Bibliothèque nationale de France : visite à la Réserve des livres rares pour découvrir un code civil, une déclaration des droits de l’homme et du citoyen, rencontre au département histoire avec F. Manfrin…

La péniche Bali, sur laquelle a été installée l’exposition, partira à 8h30 de Juvisy-sur-Orge.
Après 3 heures de « croisière » sur la Seine, le bateau arrivera au pied de la Bibliothèque Nationale de France.
A 13 heures, le président de la Bibliothèque Nationale de France, Bruno RACINE, la Directrice générale Sylviane Tarsot-Gillery, ainsi que les personnalités présentes procéderont à l’inauguration de l’exposition.
A 15 heures, la péniche Bali repartira pour Juvisy-sur-Orge. Différents ateliers (lire une carte fluviale, paysages des bords de Seine, découvrir une péniche, le fonctionnement d’une écluse…) seront proposés.

Ensemble, nous avons pu réaliser cette exposition. Partageons ensemble le moment de sa présentation.

Association Décider ©Décider)

Association Décider ©Décider

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen Hors les murs : L’argent (du) citoyen…

11 avril 2014

Le projet européen Hors les murs soutenu par le FEI et mené par la mission Diversification des publics de la BnF et le Pari’s des Faubourgs va permettre la création d’une exposition intitulée L’argent (du) citoyen…

Création d un jeu de loto ©PFB)

Création d un jeu de loto ©PFB

Cette exposition vise à donner aux jeunes des clés pour comprendre de quelle manière l’argent les implique comme citoyens et pas seulement dans une relation primaire : en avoir ou pas. Elle rappelle également que la monnaie est un outil de lien social et citoyen et un outil économique. L’exposition est le fruit du travail des jeunes du quartier (la centre social est situé dans le 10e arrondissement, dans le quartier de la Porte Saint-Denis) et implique particulièrement le Département des monnaies, médailles et antiques…

Jeu découverte sur les administrations ©PFB)

Jeu découverte sur les administrations ©PFB

La réalisation de l’exposition comporte plusieurs volets :
• L’argent du quotidien : les jeunes participants s’interrogent au cours de divers ateliers (d’information, de discussion, de jeux…) sur leur rapport à l’argent en tant qu’individu, membre d’une famille et d’une communauté, en lien avec son histoire personnelle, mais aussi en tant que citoyen(ne). Ces questionnements communs fourniront la matière des panneaux de l’exposition.
• Un volet pédagogique, co-construit avec le Département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF, présentera le franc et l’euro.
• La découverte des monnaies dites « alternatives » en France ( monnaies locales, complémentaires,
sociales ), où elles sont en plein déploiement et à travers le monde, notamment dans certains pays d’Amérique du sud. Des ateliers spécifiques permettront aux participants d’étudier le rapport à l’argent tel que notre société le conçoit et d’imaginer la place de l’argent dans une société différente.

Création d un jeu video ©PFB)

Création d un jeu video ©PFB

• Les jeunes participants, en lien avec les adultes et accompagnés par une intervenante, créeront
un jeu vidéo. Le thème de ce jeu sera une situation économique réelle et ses différentes issues.
• Un blog participatif permettra également aux différents partenaires de se tenir informés de
l’évolution du projet.

Cette exposition inaugurée le 13 juin, sera présentée jusqu’au 25 juillet 2014, au Centre social et culturel Le Pari’s des Faubourgs, 12 rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris. M° Gare de l’Est
Accès par la rue de la Cour de la Ferme St Lazare

Voici le programme détaillé de l’exposition : ici

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen : Sortir de l’isolement par la culture…

4 avril 2014

Ce projet mené conjointement par l’association ADAGE et la mission Diversification des publics de la BnF et soutenu par le FEI, a pour objet d’accompagner les femmes étrangères en grandes difficultés vers l’insertion sociale et professionnelle.

Atelier sur les codes vestimentaires par A. Sandras ©BnF)

Atelier sur les codes vestimentaires par A. Sandras ©BnF

Ce projet comprend deux réalisations :

La création d’un manuel sur la question des codes sociaux qui sera réalisé avec :
- une présentation théorique de la question des codes sociaux faite à partir d’entretiens menés avec des sociologues et des chercheurs en sciences humaines comme Monique Pinçon Charlot, Serge Paugam, Vincent de Gaulejac, Marie Rose Moro ou Fabien Truong ;
- des récits d’expériences de terrain menées par les formateurs et médiateurs qui interviennent
en direction des publics fragilisés sur la question des codes sociaux ;
- des ateliers d’écriture permettant aux femmes accueillies par l’association ADAGE de restituer le regard qu’elles portent sur la société française.
Ce manuel s’appuiera aussi sur la découverte des collections de la BnF qui témoignent de l’évolution des codes sociaux : manuscrits du Moyen Âge, chansons d’hier et d’aujourd’hui, livres qui évoquent les représentations de la vie quotidienne dans les sociétés du monde entier.

Atelier Fabrique moi un livre ©BnF)

Atelier Fabrique moi un livre ©BnF

La réalisation par les femmes d’un film autour d’un sujet de société de leur choix.
Les femmes ont tout d’abord travaillé avec une réalisatrice autour de l’image et de la notion d’intention que l’on trouve derrière une image audiovisuelle : elles ont regardé ensemble des extraits de films, de documentaires, sont allées au cinéma… Elles ont ensuite décidé du thème de leur film, ont improvisé des dialogues, les ont écrit (avec le soutien de la réalisatrice), les ont joué, les ont filmé…

Atelier Fabrique moi un livre ©BnF)

Atelier Fabrique moi un livre ©BnF

L’objectif pédagogique est triple :
• amélioration des compétences linguistiques
• confiance en soi, en leurs capacités…valorisation des femmes. Nous assistons même à un effet inattendu : le fait d’avoir occupé des fonctions inhabituelles (prise de son, script) leur permet de s’autoriser à se penser capable d’autres métiers que ceux véhiculés par les schémas traditionnels
• compréhension de l’importance de chaque membre d’une équipe de travail (si l’une des femmes est absente quelle que soit sa fonction, tout le groupe est en difficulté). Cet aspect est immédiatement transférable à l’emploi, la vie en entreprise.

Atelier Fabrique moi un livre ©BnF)

Atelier Fabrique moi un livre ©BnF

L’important dans cette expérience n’est pas tant le résultat (il n’est bien sur pas question d’initier les femmes aux métiers du cinéma) mais le chemin parcouru, toutes les étapes du projet qui ont soudé le groupe et permis toutes les acquisitions qui étaient espérées et même davantage.
Le film réalisé par les femmes est suivi d’un petit reportage où elles sont interviewées, ainsi que les femmes du groupe « Alphabétisation et Emploi ». Une interview de la directrice d’ADAGE complète ces témoignages et rappelle les objectifs de ces projets.

Prochains événements :

Mercredi 16 avril : projection privée du film réalisé par les femmes au cinéma Le Louxor à 10h30

Mercredi 1er octobre 2014 - de 14h à 19h - Projection du film réalisé par les femmes et diffusion du manuel sur les codes sociaux lors de la grande restitution sur l’ensemble des projets européens, dans le Grand auditorium de la BnF François-Mitterrand

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen : Mémoires de Chibanis

28 mars 2014

Mémoires de Chibanis (cheveux blancs en arabe) est un projet mené conjointement par la Diversification des publics, la Café social Ayem Zamen et les ateliers d’écriture Elisabeth Bing et soutenu par le FEI (Fonds européen d’intégration)…

Atelier d écriture ©BnF)

Atelier d écriture ©BnF

Une trentaine de bénéficiaires du café social Ayem Zamen se réunit le jeudi après-midi, par groupe de 6 personnes pour participer à des ateliers d’écriture. L’idée de ces ateliers thématiques est de faire se rencontrer l’histoire individuelle des Chibanis avec l’histoire de leur pays d’accueil, la France…
L’occasion pour chacun d’évoquer des souvenirs de leur arrivée, de livrer ses impressions sur le pays qu’ils découvraient alors, de s’exprimer aussi sur les moyens d’information ici et là-bas, l’accès à la culture, les films et chansons de ces années-là. Beaucoup sont venus en France pour travailler et ont raconté leur travail, l’usine, les collègues et aussi le temps libre à Paris…

Atlas portulan attribué à Battista Agnese ©Gallica)

Atlas portulan attribué à Battista Agnese ©Gallica

La mission Diversification des publics a participé à ces ateliers en écrivant pour ceux qui ne savent pas écrire, ces récits et souvenirs mais a également organisé des ateliers : découverte de manuscrits orientaux et occidentaux sur les représentations géographiques du monde au Moyen Age, les découvertes et expéditions commerciales ou écoute des musiques qui ont marqué l’arrivée en France…

Un recueil illustré intitulé Mémoires de Chibanis sera publié en juin et remis officiellement à tous les participants le jeudi 26 juin après-midi à Richelieu.
Un film retraçant cette belle aventure sera diffusé le 1er octobre, sur le site François Mitterrand…

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


2. Récits d'expériences

Projet européen Hors les murs : visite de l’École de la 2e chance Essonne

24 mars 2014

Dans le cadre du projet européen Hors les murs mené avec l’association Décider de Grigny, un groupe de l’École de la 2e chance Essonne est venu visiter la bibliothèque et participer à un atelier sur le thème de la citoyenneté…

Ecole de la 2e chance Essonne ©BnF)

Ecole de la 2e chance Essonne ©BnF

L’objectif du projet mené conjointement par la mission Diversification des publics de la BnF et Décider et soutenu par le FEI est l’organisation, à Grigny, d’une exposition réalisée par les jeunes du quartier de la Grande Borne qui s’intitulera : “La citoyenneté : un chantier en construction”. Pour construire cette exposition, les jeunes de Grigny sont venus plusieurs fois à la Bibliothèque nationale de France pour consulter des documents sur la citoyenneté, les symboles de la République, les droits de l’homme. Ils ont également assisté à des projections…

Ils ont aussi rencontré un juge, un avocat, le médiateur de la république… En partenariat avec le Musée de la Poste : ils ont vu de très jolis timbres sur le thème de la citoyenneté et ont également fabriqué leur propre timbre sur ce thème…

Atelier sur la citoyenneté ©BnF)

Atelier sur la citoyenneté ©BnF

Les élèves de l’École de la 2e chance Essonne collaboreront à ce projet en illustrant cette exposition de prises de vue de lieux symboliques parisiens…

Le Mercredi 11 juin cette exposition voyagera en péniche et stationnera au pied de la tour T2… l’occasion pour tous de la visiter… avant son retour à Grigny !

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI


1. Vous accueillir à la BnF

Construire une culture partagée : 3 projets financés par le Fonds européen d’intégration

6 janvier 2014

La Mission de diversification des publics se donne comme objectif d’ouvrir grand les portes de la Bibliothèque nationale de France aux publics qui ne s’autorisent pas à fréquenter les lieux de culture, pour les accompagner dans la découverte des collections patrimoniales de la bibliothèque.

Grâce à des formes de médiation appropriées, la Mission de diversification des publics s’adresse à des publics comme les décrocheurs, les personnes non qualifiées en recherche d’emploi, celles qui sont en situation d’illettrisme, les usagers des centres sociaux, les personnes âgées isolées, les étrangers fragilisés socialement…

Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen ©Gallica BnF)

Déclaration des droits de l Homme et du citoyen ©Gallica BnF

Le Fonds européen d’intégration soutient des projets qui favorisent l’accueil des communautés étrangères dans notre pays. Ce fonds a décidé d’apporter un financement à 3 projets proposés par la BnF.

C’est la DAAEN (Direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité) qui dépend de la Direction générale des étrangers en France qui pilote ces projets pour le FEI .
La DAAEN est chargée de concevoir et de mettre en oeuvre la politique publique d’accueil, d’accompagnement et d’accès à la nationalité française des étrangers.

La Mission de diversification des publics a conçu ces 3 projets avec des associations qui s’adressent à des publics fragilisés, d’origine étrangère :

Monnaies royales françaises Henri IV ©Gallica BnF)

Monnaies royales françaises Henri IV ©Gallica BnF

- 2 expositions “Hors les murs” seront respectivement réalisées avec la participation de jeunes gens : l’une à Grigny, autour du thème de la citoyenneté, avec l’association Décider qui travaille de longue date avec la BnF, l’autre dans le 10ème arrondissement de Paris, avec l’association Le Pari’s des Faubourgs, autour d thème de la Monnaie et de son histoire.

- Le 2ème projet “Mémoires de Chibanis” invite les travailleurs immigrés âgés à s’engager dans un travail d’écriture pour témoigner de leur vie passé en France. Les collections de la BnF relieront ces histoires individuelles avec les pans de l’histoire collective de la France des 30 glorieuses, pour donner toute sa place à l’histoire de ces immigrés qui ont participé à la reconstruction de notre pays. Ce projet est mené de concert avec Le Café social et Les Ateliers Elisabeth Bing.

Travailleurs français immigrés unis ©Gallica BnF)

Travailleurs français immigrés unis ©Gallica BnF

- Le 3ème projet “Sortir de l’isolement par la culture” est mené avec l’association ADAGE qui accompagne vers la recherche d’un emploi des femmes isolées d’origine étrangère. Pour s’intégrer dans une société, la compréhension des codes culturels qui guide les usages sociaux est essentielle. Comment manier ces codes sans renier ses propres valeurs constituera le fil conducteur d’un manuel qui proposera une sélection d’entretiens avec des sociologues, des formateurs, et de textes écrits par les femmes accueillies par ADAGE qui témoigneront de leur propre regard sur la société française.

Des conventions de partenariat ont été signées entre le FEI, la BnF et les associations parties prenantes de ces projets qui se dérouleront pendant 1 an. Nous reviendrons plus longuement sur chacun de ces projets.

©BnF)

©BnF

©FEI)

©FEI