Les Rencontres de Gallica – Réinventer les classiques

 

Et si Gallica permettait de réinventer les classiques ?

Dérogeant à leur habituelle approche thématique, les Rencontres de Gallica accueillent le 2 décembre prochain un chercheur, Stéphane Zékian, chargé de recherches au CNRS (UMR LIRE), dont les réflexions nous invitent à aborder d’un œil neuf les usages de Gallica.

Auteur de L’Invention des classiques (CNRS éditions, 2012) et d’éditions de textes, Stéphane Zékian nous fait profiter des observations auxquelles l’ont conduit sa pratique de Gallica et la fréquentation de ses richesses.

Tandis que l’accès aux sources du travail savant connaît une révolution sans précédent, quel impact l’offre documentaire de Gallica peut-elle avoir sur les méthodes de la recherche ?

La rencontre sera animée par Éric Dussert (BnF/DCO/AST).

 

Informations pratiques

Cette rencontre de Gallica aura lieu le mardi 2 décembre 2014, de 17h30 à 18h30, salle 70 (accessible par le hall Est), BnF-site François-Mitterrand.
Information : par téléphone au 01.53.79.49.49 ou par courriel : visites@bnf.fr

Dernière dépêche : Albert Londres dans Gallica

Figure emblématique du grand reportage, Albert Londres pose durant sa carrière quelques jalons essentiels du journalisme moderne : la reconnaissance d’une signature, une certaine indépendance qui le fait changer plusieurs fois de rédaction, ainsi qu’une volonté de se déplacer sur le terrain pour rendre compte le plus fidèlement possible de la réalité. Ce souci s’accompagne toutefois chez lui d’une certaine subjectivité du regard liée à l’héritage d’un journalisme écrit à dominante « littéraire ».

Le Petit Journal illustré, 29 mai 1932

Continuer la lecture

Observer et évaluer les usages de Gallica

Dans le cadre du Bibli-Lab, Valérie Beaudouin et Jérôme Denis – chercheurs à Télécom ParisTech – ont publié sur la plateforme HAL un rapport consacré à l’observation et l’évaluation des usages de Gallica.

Lequeu, Etudes de l'oeil, 1792

Face à l’éclatement des pratiques numériques, distribuées sur différents supports et environnements, construire une vision globale des usages en ligne constitue un véritable défi pour les institutions patrimoniales et les bibliothèques numériques. Le rythme accéléré des innovations socio-techniques dans l’environnement numérique oblige à repenser les méthodes de mesures et les méthodes d’analyse que l’on met en place.

Dans ce contexte, la Bibliothèque nationale de France et le département SES de Télécom ParisTech ont lancé en 2013 un programme de recherche d’un an sur les méthodes disponibles pour observer les usages et les publics de Gallica. Il s’agissait à la fois d’identifier les enjeux théoriques et méthodologiques d’une telle observation et de faire des préconisations dans ce domaine : comment mieux utiliser les outils dont nous disposons, comment les diversifier, les croiser avec d’autres approches ?

Au-delà des usages de Gallica, les résultats de ce programme sont susceptibles d’intéresser toute bibliothèque numérique ou institution patrimoniale soucieuse de mieux comprendre les types d’appropriation que suscite son patrimoine en ligne.

Lire le rapport Observer et évaluer les usages de Gallica. Réflexion épistémologique et stratégique

En savoir plus sur le Bibli-Lab

 

Philippe Chevallier – Délégation à la Stratégie

 

Pas de tags

Romanciers populaires du XIXe : Gabriel de La Landelle (1812-1886)

 

De La Landelle, romancier, photographie, tirage de démonstration, Atelier Nadar

De La Landelle, romancier, photographie, tirage de démonstration, Atelier Nadar

« Pour le marin, le navire n’est pas simplement un corps matériel, une machine, un meuble, une caserne, c’est un être doué de vie et de sensibilité, qui gémit pendant la tempête, qui se lamente et pleure lorsque le calme l’enchaîne, qui dort au mouillage, qui veille et travaille au large. ». Cette description de l’attachement viscéral du matelot à son navire se trouve dans Un corsaire sous la terreur, écrit par quelqu’un qui sait de quoi il parle, Gabriel de La Landelle. Continuer la lecture

La presse scientifique et médicale dans Gallica

Deux nouvelles pages de présentation viennent désormais enrichir la rubrique « Découvrir : Presse et revues » de Gallica. Consacrées à la presse scientifique et à la presse médicale, elles facilitent l’accès aux riches collections de revues numérisées, issues de la BnF et des bibliothèques partenaires.

Couverture du n°39 (juillet 1918) de La Science et la Vie

Continuer la lecture

Pas de tags