Quarante ans de publications pasteuriennes sur Gallica

En 1886, Louis Pasteur sort d’une longue période de recherches, puis de luttes, pour imposer au monde scientifique ses découvertes sur la vaccination contre la rage.  Âgé, fatigué et malade, il délègue à ses proches collaborateurs, Emile Duclaux et Emile Roux, le soin de créer l’Institut qui portera bientôt son nom. La nécessité d’un périodique qui en publierait les travaux est dans l’esprit de tous, mais les ressources dont dispose le tout nouvel institut ne sont pas suffisantes. Emile Duclaux prend alors l’initiative de la future revue, dont il devient à la fois le bailleur de fonds, le metteur en page et le directeur de publication.

Le premier numéro paraît en janvier 1887, avec pour sous-titre revue de microbiologie. Patronné par Louis Pasteur, il s’associe le concours d’un comité de rédaction composé de MM. Chamberland, Grancher, Nocard, Roux et Straus.

Mis à part sa lettre sur la rage et son discours pour l’inauguration de l’Institut, Louis Pasteur ne publiera qu’un seul article dans les Annales, son état de santé ayant mis un frein considérable à son activité d’écriture. Les Annales deviennent cependant la revue officielle de son institution dès 1888 et contribuent à consolider la communauté des pasteuriens.

Première revue spécialisée dans le domaine de la microbiologie en France, les Annales de l’Institut Pasteur ouvrent leurs colonnes aux travaux menés en Russie, en Belgique, en Suisse, en Italie et en Roumanie ; à quelques exceptions près, les textes de la revue restent exclusivement rédigés en langue française jusqu’en 1968.

Annales
Annales de l’Institut Pasteur ; rein de lapin 1901, tome 1

Si, pendant cinquante ans, les Annales publient des travaux originaux, des lettres à la rédaction, des prises de positions controversées et novatrices, une période difficile s’amorce à partir de 1908 alors que le succès de revues concurrentes se confirme, notamment celui du Bulletin de la société de pathologie exotique.

Proposant dans un premier temps quarante ans de publications pasteuriennes, Gallica poursuivra en 2011, grâce à l’étroite collaboration de la médiathèque de l’Institut Pasteur, la numérisation et la mise en ligne du titre jusque 1995 ; cet ensemble sera complété par d’autres séries pasteuriennes d’importance, notamment les revues créées par les Instituts Pasteurs d’Outre-mer :

  • Archives de l’Institut Pasteur de Tunis : 1906-1920 ; 1923-1940
  • Archives des Instituts de l’Afrique du Nord : 1921-1923
  • Archives de l’Institut Pasteur d’Algérie : 1923-1940
  • Archives de l’Institut Hellénique : 1923 ; 1928
  • Archives des Instituts Pasteur d’Indochine : 1925-1941
  • Archives de l’Institut Pasteur du Maroc : 1932-1944

Extraits remaniés de Sandra Legout, The « Annales de l’Institut Pasteur », 1887-2007: a glimpse into history, Research in microbiology, 2008, vol. 159, no1, pp. 23-26 (avec l’aimable autorisation de l’auteur).

Cette entrée a été publiée dans Partenaires, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 14

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>