Adoptez un livre sur Gallica !

Votre nom sur Gallica pendant 10 ans…
L’Association des amis de la Bibliothèque nationale de France (AaBnF), qui contribue par ses dons et ses actions à l’enrichissement des collections de la Bibliothèque, lance l’opération « Adoptez un livre ». Annoncée à l’occasion du Salon du livre de Paris 2011, cette opération permet aux internautes de soutenir la numérisation du patrimoine écrit de la BnF.
Le donateur est invité à choisir, sur le site de l’Association les ouvrages qu’il souhaite voir numériser.
Quatre thèmes ont été retenus pour l’ouverture : les femmes, panorama du XIXe siècle, les livres de sciences naturelles, les grandes entreprises françaises. Il s’agira toujours d’ouvrages numérisés à partir d’originaux.
Le coût de la numérisation sera indiqué pour chaque ouvrage. Le donateur recevra un récépissé de déduction fiscale de 66% pour un particulier et de 60% pour une entreprise, dans le cadre de la législation en vigueur.
En signe de reconnaissance, le nom du donateur figurera pendant 10 ans à côté de l’ouvrage numérisé, sur Gallica.

Votre nom sur Gallica !

Votre nom sur Gallica !

Cette entrée a été publiée dans Services et nouvelles fonctionnalités, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Adoptez un livre sur Gallica !

  1. mbaye dit :

    MERCI

  2. Partensky dit :

    Bonjour,
    que vous proposiez aux lecteurs de prendre en charge la numérisation d’un texte, pourquoi pas. En revanche, l’opération « adoptez un livre » et laissez votre nom dessus pendant 10 ans est sans doute la proposition la plus vulgaire qu’on puisse imaginer. On ne s’étonnera pas que la chose qu’on appelle « culture » devienne un pur spectacle, en totale contravention avec sa véritable valeur, si les institutions qui la représentent ne savent la promouvoir qu’en la dégradadant. Il serait bon que votre politique marketing soit assurée par des gens qui font la différence entre un amateur de livres et un épicier. Vous répondrez sans doute que, aux Etats-Unis, etc… Mais les mœurs ne sont pas les mêmes et la supériorité de la culture yankee n’est pas encore acclimatée chez les usagers de la BNF.
    Bien à vous
    V. Partensky

  3. Madame,
    Nous vous remercions pour votre réaction à l’article sur l’opération ‘Adoptez un livre’.
    Comme vous pouvez le voir, la mention du nom du donateur restera très discrète et ne sera pas apposée sur le document lui-même. Il s’agit d’un simple témoignage de la reconnaissance de la BnF envers un donateur. Cette mention étant optionnelle, ceux qui le souhaitent peuvent contribuer à la numérisation d’un livre de façon anonyme.
    L’équipe Gallica

  4. draoui dit :

    c’est une bonne idee ,et c’est une bonne maniere d’encourager les gens a adopter le livre et soutenir la recherche.

  5. Frédéric dit :

    Bonjour,
    Ce qui m’étonne est que l’on doive prendre en charge à soi seul une numérisation complète, au lieu d’apporter une obole d’un montant choisi. Voilà qui décourage absolument les budgets modestes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


trois + = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>