Ouverture du Portail des arts de la marionnette (PAM)

Personnage d’Eve, marionnette à doigt, spectacle Voyage en harmonie, 1985 – Compagnie Dominique Houdart-Jeanne Heuclin, BnF-Arts du spectacle

Le Portail des arts de la marionnette (PAM) est officiellement lancé ce week-end à l’occasion du Festival mondial des théâtres de marionnette (Charleville-Mézières, 16-25 septembre 2011), qui fête cette année ses 50 ans. Il offre un grand nombre de ressources numérisées concernant les arts de la marionnette, enrichies de contenus éditoriaux et de pages d’actualité.

Porté par l’Institut international de la marionnette, il présente l’intéressante originalité de regrouper des documents issus d’institutions patrimoniales telles que la BnF, le Musée des marionnettes du monde de Lyon (Gadagne) ou encore les Musées d’Amiens, mais aussi de compagnies de marionnettes en activité comme Ches panses vertes ou Bouffou Théâtre à la Coque. Le portail, qui est encore en phase de croissance, offrira à la fin de l’année 2011 environ 30 000 documents issus des 20 partenaires. Il est appelé à s’enrichir de nouveaux documents des partenaires actuels, mais aussi à s’ouvrir à d’autres participants.

Le PAM propose à la consultation non seulement les objets eux-mêmes, mais aussi des photographies et estampes (iconographie de l’incontournable Guignol par exemple), des affiches, des manuscrits (cahiers de croquis), des textes de pièces écrites pour la marionnette, des dessins et textes théoriques, ainsi que des extraits de captations audiovisuelles de spectacles. Grâce à des accords avec les ayants-droits et à la participation de professionnels en activité, les collections présentées sont assez largement récentes voire contemporaines. Le portail est donc à la fois un lieu de présentation de collections patrimoniales et une vitrine de la création contemporaine.

Les documents sont présentés sous la forme d’une vignette, que l’on peut afficher en plein écran et zoomer. La notice descriptive donne des informations sur le document, parfois très détaillées (transcription de manuscrits) et peut renvoyer vers des ressources en lien. Un mode de visualisation qui simule un feuilletage réel, dit « flipbook », est également disponible. Les notices sont reliées à des fiches bibliographiques nommées « identités », qui donnent des informations complémentaires sur des personnages, des auteurs, des compagnies ou des fonds, ainsi qu’à des fiches « événements » qui fournissent des renseignements sur les spectacles. Des rebonds sont possibles grâce à une indexation.

Certains partenaires ont numérisé et mis en ligne directement sur le PAM des documents ; d’autres, comme la BnF, possèdent déjà leurs propres outils et sont dans ce cas « moissonnés »[1]. L’internaute qui trouve un document de la BnF qui l’intéresse voit sur le PAM une vignette accompagnée d’une notice descriptive et est basculé sur Gallica s’il souhaite consulter le document en intégralité.

Gallica offrait déjà beaucoup de documents numérisés sur la marionnette avant le PAM (en particulier des textes), mais le portail a fourni l’occasion d’enrichir considérablement son offre. En particulier, le département des Arts du spectacle, qui possède un vaste ensemble de documents sur le sujet (archives, livres, documentation, iconographie et environ 800 marionnettes) a lancé un programme de numérisation de ses marionnettes, jusqu’à ce jour absentes de Gallica. Le programme a commencé avec les marionnettes de la Compagnie Dominique Houdart-Jeanne Heuclin[2], qui a récemment fait don de ses archives à la BnF. Chaque marionnette est présentée sous huit angles différents (qui font le tour de l’objet), puis éventuellement, des vues supplémentaires montrent la technique de manipulation – dite « contrôle » en jargon de marionnettiste – des exemples de manipulation, ainsi que, si besoin, la technique de construction. L’internaute peut depuis quelques jours voir l’histoire du monde racontée avec des marionnettes à doigt en forme de pommes (Voyage en harmonie). La campagne de numérisation continue, d’autres marionnettes seront mises en ligne dans les semaines qui viennent.

Un valet, marionnette, spectacle Dom Juan, 1976 – Compagnie Dominique Houdart – Jeanne Heuclin, BnF-Arts du spectacle

Le PAM, appelé à devenir la référence en matière de documents numérisés sur la marionnette, est une belle occasion pour la BnF de donner plus de visibilité aux collections déjà présentes dans Gallica, et gageons-le, de changer la vision restrictive que l’on a encore trop souvent de la marionnette !

Cécile Obligi, BnF – Département des Arts du spectacle


[1] Par protocole OAI-PMH


[2] L’inventaire – en cours de rédaction – du fonds est disponible ici.

Cette entrée a été publiée dans Collections, Partenaires, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre − 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>