Nouvelles fonctionnalités dans Gallica

Deux nouvelles fonctionnalités importantes sont venues enrichir Gallica il y a quelques jours :

La première nouveauté s’adresse aux heureux possesseurs de tablettes, liseuses et autres smartphones qui peuvent désormais télécharger 100 livres numériques gratuits au format ePub à cette adresse : http://gallica.bnf.fr/ebooks. Parmi ces 100 fichiers optimisés pour une lecture sur votre lecteur préféré, vous pouvez télécharger quelques classiques de Jules Verne, Alexandre Dumas ou Honoré de Balzac, ainsi que des textes sur l’histoire de France ou la botanique.

Ces nouveaux fichiers convertis au format ePub ne sont qu’un avant-goût de ce que Gallica offrira dans les prochains mois puisque plusieurs milliers de fichiers ePub seront produits dans le cadre du marché en cours de numérisation des collections imprimées de BnF.

La seconde nouveauté va intéresser les Gallicanautes qui ont pris l’habitude d’utiliser le zoom, déjà présenté ici et . Vous pouvez maintenant exporter des extraits d’images de Gallica en haute résolution !

Un exemple avec le Livre des Merveilles de Marco Polo, récemment mis en ligne sur Gallica : un détail de cette page vous intéresse particulièrement ? Cliquez sur le bouton « zoom » en haut à gauche :

Sélectionnez la zone du texte que vous souhaitez exporter à l’aide de ce bouton :

Vous avez maintenant le choix entre deux résolutions d’image si vous souhaitez l’enregistrer sur votre ordinateur : la résolution de votre écran, qui dépend du niveau de zoom, ou bien une résolution supérieure. Si vous choisissez cette dernière option, l’image sera un peu plus lourde mais de bien meilleure qualité !

Cette entrée a été publiée dans Services et nouvelles fonctionnalités, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Nouvelles fonctionnalités dans Gallica

  1. Ferrer dit :

    Cela semble formidable mais quand est-il en terme de droits de diffusion : enseignante puis-je utiliser ces images sur un blog avec des élèves en toute tranquilité ?

    • Mambo dit :

      Bonjour,

      vous êtes enseignante …j’espère que vos élèves sont à même de vous corriger…. votre post du 06 Janvier dernier laisse perplexe…je vous cite: « …mais quand est-il en terme de droits de diffusion etc…etc… » ???. Ne serait ce pas plutôt  » ..mais qu’en est-il … etc etc . » Il ne s’agit pas d’une faute mais d’un non sens.. .
      jacky

      • coco dit :

        On dirait là de la réponse d’un frondeur embusqué, prêt à attendre avec courage que quelqu’un tombe pour sortir alors de son trou et l’achever; A défaut d’inspirer quelqu’un , pensez à la masturbation , ça peut calmer.

  2. LOPEZ dit :

    Merci pour cette possibilité, je ne suis ni une spécialiste de l\’informatique, ni de la recherche seulement une passionnée du moyen âge qui oeuvre dans un petit village breton pour transmettre bénévolement des informations.

  3. Roland PERROT dit :

    Bonjour ,

    Un grand bravo et un grand merci pour le
    remarquable outil de recherche que constitue Gallica et pour les améliorations régulières que vous y apportez !

  4. Gallica - Guillaume Godet dit :

    @Tous : merci pour vos encouragements !
    @Ferrer : en tant qu’enseignante vous pouvez utiliser ces images sans difficulté si vous indiquez bien qu’elles proviennent de Gallica. Je vous renvoie aux Conditions d’utilisation des contenus de Gallica (http://bit.ly/zEPMQA) : « La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. »

  5. Eric Muller dit :

    Est-ce qu\’il y a un catalogue OPDS (ou autre format similaire) des EPUBs ?

    Merci pour Gallica en général, c’est super.

  6. Syniurge dit :

    Du beau travail sur ces EPUBs, mais on voit bien qu’ils ont été retravaillés manuellement et pas par OCR&cie comme le fait Google Books sur une grande partie de ses livres.

    Est-ce que Gallica travaille sur une solution de conversion automatique, qui permettrait de convertir les 300.000 livres numérisés et pas seulement une poignée d’oeuvres ce qui laisserait forcément de côté d’autres tout aussi intéressantes mais moins connues?

    L’OCR semble déjà d’assez bonne qualité sur les autres documents, mais pour m’y être penché je sais que ce n’est qu’une partie d’un vaste problème bien compliqué.

    Il existe déjà d’autres communautés qui réalisent des EPUB à partir des classiques du domaine public: Feedbooks, Projet Gutenberg. Ce serait beaucoup plus intéressant si Gallica essayait comme Google de découvrir une solution logicielle au problème de convertir avec un haut niveau de fidélité des centaines de milliers d’oeuvres en EPUB.
    Le logiciel derrière Google Books est d’assez bonne qualité mais quelques exemples de ce qu’il ne sait pas reconnaître: les formules mathématiques, difficultés avec exposants, les pages avec deux colonnes de texte, etc. etc.

  7. jean-marc lauret dit :

    j’ai depuis peu une liseuse kobo… ai téléchargé l’un des livres annoncés dans la lettre d’info (Goethe – Werther). Le résultat est absolument illisible. Numériser c’est bien mais à condition de pouvoir lire ……..

  8. CHARON Bernard dit :

    Bravo ! Gallica répond à une attente. C’est un outil de recherche tout à fait précieux. Indispensable même.
    Compte-tenu des circonstances,les financements commencent-ils à manquer ?
    Liberté d’accès et gratuité sont appréciables.
    Liberté de ton également. J’en parle autour de moi Continuez.
    Bernard Charon – Jumièges (76480)

  9. charifelhassani dit :

    cela me semble formidable et merci pour cet outil

  10. Benoit dit :

    Avez-vous une idee des frequences d’ajout de livres au format ePub?
    Il me semble que depuis le debut de l’annee, le nombres de livres disponibles n’a pas augmente.
    Tres beau projet.

  11. Viviane Niaux dit :

    Il semble y avoir un problème avec le format e-Pub : les accents circonflexes, les trémas et les lettres qui y sont associées n’apparaissent pas dans le texte (enfin pas dans ma tablette !). Lire le premier livre de Barbey d’Aurévilly a été une épreuve… et je vois que c’est pareil avec les suivants. Le pdf une fois téléchargé n’est guère lisible, pour que la qualité soit impeccable, il faut lire sur le site… Au fond, ça ne me paraît pas encore très au point sur le plan de la technique.

  12. Viviane Niaux dit :

    PS : je précise que je me suis vue dans l’obligation de télécharger le pdf pour vérifier le texte quand les choses devenaient incompréhensibles dans le format e-Pub… En fait, ce sont les deux formats proposés qui ne me semblent pas au point une fois qu’on les a téléchargés : il manque des lettres au premier et le second n’est pas suffisamment net sur le plan photographique.
    Mais on sent que ça sera sûrement très bien dans les années à venir ! (alors merci quand même)

  13. lazare dit :

    en un mot ….

    EXCELLENT !

    Bravo

  14. Pour les « Mac Users », le logiciel parfait est Adobe Digital Editions, gratuit, hyper rapide, aucune perte. Pour les utilisateurs de Windows, je ne sais pas mais je suppose qu’il y a une version pour cette plateforme. On peut se constituer une bibliothèque, bien que le processus soit légèrement ésotérique…

  15. lecteur candide dit :

    Initiative originale cette distribution au format epub de 100 livres du fond Gallica : de quoi satisfaire l’industrie de l’édition pour imposer son format commercial et la vente de ses liseuses electroniques… Pour ma part, je me satisfais très bien du format PDF qui me permet de lire gratuitement sur mon smartphone (un Galaxy note) parmi les 336000 ouvrages de votre fonds. Je conseille d’ailleurs le lecteur chinois gratuit Smart device PDF reader proposé par la plateforme Samsung. Une seule crainte : c’est que ce format Epub devienne dans le futur payant, quand le vertueux Président de la BNF nous expliquera, face au méchant américain, que pour numériser, il faut de l’argent…

  16. Altospam dit :

    Personnellement je préfére les fichiers pdf aux epub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux + 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>