Cinquième centenaire de la naissance de Jean Calvin (1509-1564)

Le 10 juillet 1509 Jean Calvin naissait à Noyon en Picardie, sur la route des villes du Nord.

[portraits et documents]
Jean Calvin (1509-1564) : [portraits et documents]
Source: Bibliothèque nationale de France

Cette année de commémoration voit la publication de nombreuses biographies, dont certaines critiques sur Jean Calvin, mais qui permettent de « revisiter » cette figure historique. Nul n’est besoin de rappeler l’importance de cet acteur de la Réforme, nous préférons vous proposer un parcours dans Gallica pour revenir aux sources : les textes de Jean Calvin.

L’un des axes de la Réforme est bien entendu la diffusion de la Bible auprès du plus grand nombre : Jean Calvin a écrit plusieurs préfaces aux traductions de la Bible en français : en voici un exemple dans Gallica.

Avant d’être théologien, Jean Calvin a d’abord une formation de juriste. Lorsqu’il s’installe à Genève en 1541, il intervient dans tous les aspects juridiques et politiques pour créer une « république » nouvelle.

Trois textes de Calvin structurent les rapports entre l’Eglise réformée et le pouvoir politique : l’objectif de Calvin est d’encadrer la vie des croyants dans l’Eglise et la Cité selon les prescriptions de l’Ecriture.

Les Ordonnances ecclésiastiques de l église de Genève, item l ordre des escoles de ladicte cité
Les Ordonnances ecclésiastiques de l’église de Genève, item l’ordre des escoles de ladicte cité
Source: Bibliothèque nationale de France

Les Ordonnances constituent une véritable constitution de l’Eglise genevoise. Elles établissent les quatre ministères à la base de l’Eglise réformée : les pasteurs, les docteurs, les anciens et les diacres.

La liturgie avec la forme des prières ecclésiastiques, Genève 1552.

Et le catéchisme afin d’instruire les enfants, Genève, 1552

Calvin est un personnage européen, son catéchisme fut traduit de son vivant en allemand, anglais, flamand, espagnol, italien, hébreu, grec …

Outre son activité de prédicateur et de commentateur de la Bible, il entretient une correspondance immense, avec les plus grands noms (le Prince de Condé, le roi de France, …), les églises locales ou encore avec les plus modestes comme cette lettre à un prisonnier.

Gallica propose depuis son origine des collections en sciences religieuses.

Pour conclure sur un exemple riche tant sur Jean Calvin que sur l’ensemble de la Réforme et au-delà, le Bulletin de la Société d’histoire du Protestantisme est numérisé dans Gallica jusqu’en 1938. Grâce au partenariat de la BnF et de son pôle associé Valdo (réseau européen des bibliothèques protestantes et associées), le travail de coopération se poursuit autour des périodiques, en association avec la Bibliothèque Nationale universitaire de Strasbourg.

Corinne Bouquin

Cette entrée a été publiée dans Les corpus. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 + deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>