Il y a cent ans, le 25 juillet 1909, Louis Blériot traverse le premier la Manche en avion

Après les premiers vols des frères Wright en 1903, l’aviation progresse au coup par coup. Les recherches coûtent cher. Les aviateurs participent donc à des meetings payants où se presse la foule. La prouesse serait de réussir à traverser la Manche. Au début de 1909, The Daily Mail propose 1 000 livres (environ 86 000 €) de récompense. Le premier à s’inscrire est un riche playboy, Hubert Latham. Passant d’agréables soirées au casino et dans les salons calaisiens, il attend trop une météo idéale. Le 19 juillet 1909, il s’envole pour se poser quelques minutes plus tard… au milieu du détroit. Son échec ouvre la voie au deuxième concurrent qui n’est pas un dilettante. C’est un ingénieur de 37 ans natif de Cambrai, Louis Blériot. Il a investi tout ce que lui rapporte sa fabrique de phares pour automobiles dans la construction d’avions qu’il a améliorés au fil du temps. Il décide de tenter la traversée avec son Blériot XI. Dans la nuit du 24 au 25 juillet, la météo très clémente le fait décoller à 4h35. Le contre-torpilleur Escopette l’escorte, sa femme à bord. 30 minutes plus tard, il arrive en vue des côtes anglaises. La falaise lui semble trop haute. Une échancrure se présente et il se pose sur une pelouse au pied du château de Douvres. Fontaine, un journaliste du Matin lui agite un drapeau tricolore. Honneurs et commandes déferlent sur Blériot dont la fortune est alors assurée. 100 000 personnes l’acclament à son retour à Paris à la gare du Nord. Son succès a ouvert la voie à l’industrie aéronautique.

Louis Blériot devient alors le premier constructeur national. Pendant la Première Guerre mondiale, ses usines de Levallois et Suresnes tournent à plein régime et produisent les fameux Spad VII et XIII, les avions de Guynemer et de Fonck.

L’exploit de 1909 et l’activité d’ingénieur de Louis Blériot sont très richement illustrés dans Gallica, notamment grâce au fonds photographique de l’Agence Rol.

Voici une toute petite sélection :

Prenez plaisir à découvrir vous-mêmes les autres !

Catherine Dhérent

Cette entrée a été publiée dans Collections, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


trois + = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>