L’application Gallica pour tablettes et smartphones

Il y a quelques mois, la BnF lançait sur l’App Store et sur Google Play une application Gallica pour tablettes. La sortie de la deuxième version de l’application Gallica pour iPad est aujourd’hui l’occasion de faire le point sur les différentes versions de l’application…

Les nouveautés proposées avec la deuxième version de l’appli iPad

Si la première version de l’application Gallica pour iPad a remporté un franc succès (plus de 74 000 téléchargements sur l’App Store en 5 mois), ses utilisateurs ont manifesté le souhait de pouvoir consulter les documents dans une meilleure définition. C’est chose faite avec cette nouvelle version qui permet de zoomer dans tous les documents et de les consulter en haute résolution, comme on peut le voir avec cette carte géologique (à gauche, la carte en pleine page ; à droite, zoom sur un détail de la même carte) :

 

Des modifications ont également été apportées à la page d’accueil qui propose désormais une sélection d’une vingtaine de documents remarquables ainsi qu’un accès aux nouveaux documents mis en ligne et aux livres téléchargeables au format ePub.

Cette deuxième version est compatible avec les iPads équipés du système d’exploitation iOS6. Elle sera déclinée dans une version pour iPhone disponible sur l’App Store d’ici le mois de mai.

Et pour les utilisateurs d’Android ?

Une version Android de l’application Gallica pour tablettes est disponible depuis quelques mois sur Google Play. L’équipe Gallica est consciente de la moindre qualité de cette application en termes de stabilité et de consultation des documents. Le choix de la technologie initialement prévue pour le développement des applications mobiles l’explique en partie : les premières versions iPad et Android ont été développées avec une solution multiplateforme (cross-platform en anglais : un seul code développé pour tous les types de tablettes) qui s’est révélée relativement satisfaisante pour la partie Apple mais moins satisfaisante pour la partie Android. Aussi a-t-on choisi de redévelopper chacune de ces applications dans une technologie native (X-Code pour iPad et iPhone ; Android SDK pour Android). La deuxième version de l’application iPad est le résultat de ce travail. En parallèle, l’équipe Gallica travaille sur le développement de l’application Android qui sera disponible pour tablettes et smartphones d’ici l’automne prochain. Les utilisateurs d’appareils Android devront donc patienter quelques mois avant de pouvoir utiliser une application stable et fluide – et nous leur présentons nos excuses pour cette attente…

Et pour les prochaines versions ?

Parmi les souhaits exprimés par les utilisateurs des versions actuelles de l’application, l’amélioration des fonctionnalités de recherche est souvent mentionnée. L’intégration du nouveau moteur de recherche de Gallica (qui peut aujourd’hui être testé sur Gallica Labs) ainsi que la création d’un module permettant de rechercher des occurrences de mots à l’intérieur d’un document donné font partie des développements envisagés pour les futures versions de l’application Gallica. Nous vous en tiendrons au courant sur ce blog. N’hésitez pas à nous faire part de vos retours et remarques en commentaires de ce billet ou à l’adresse gallica@bnf.fr

Cette entrée a été publiée dans Services et nouvelles fonctionnalités, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à L’application Gallica pour tablettes et smartphones

  1. stella dit :

    merci (what else ?)

  2. carpi dit :

    Sur ma tablette nexus 7, votre appli ne peut être supportée. Pourquoi ?

  3. goubern dit :

    Merci pour Gallica,
    J’attends avec patience votre application pour iPhone prévue en mai.
    J’étais autrefois conservateur rue de Richelieu dans l’équipe Rosenbaum et Py ….quel chemin parcouru! notre génération a vu l’info s’envoler merci à tous.
    Bonne continuation
    m goubern

  4. Marlot dit :

    Bonjour,

    Correction bug pdf réussie, par contre il est toujours impossible d’enregistrer les images ePub (jpeg) sur ipad à jour. Cette opération est possible à l’adresse web Gallica et ce par l’intermédiaire du navigateur Safari.

    • Equipe Gallica dit :

      Bonjour,
      Pour télécharger des images en JPEG à partir de l’application Gallica pour iPad, il faut avoir au préalable installé sur l’appareil des applications lisant le format en question (DropBox, GoodReader, etc.). L’application iBooks n’ouvrira que les fichiers téléchargés en PDF ou en ePub.
      Bien cordialement

  5. haha dit :

    et pour les utilisateurs de windows phone ?

  6. Edouard dit :

    Excellent ! J’attends avec impatience la prochaine appli Android pour smartphone.

  7. Patrick dit :

    La BNF fait un lourd travail, auquel on doit rendre hommage.

    Cependant le mode de diffusion et la faiblesse de la diffusion révèlent son manque de stratégie, d’ambition et de vision du monde réel: se féliciter de 74.000 diffusions pour une population 1000 fois plus importante, c’est n’espérer fournir 1 seul ouvrage à chaque français, que… tous les 1000 ans !

    On est bien loin de la défense du patrimoine culturel national et du rayonnement de la langue et de la civilisation françaises, qui pour être promues doivent aussi être diffusées.

    Symbole de cette vision étriquée encore, le fait qu’il faille devoir passer par un mobile d’une marque précise et une application précise sur ce mobile, comme si les internautes n’avaient pas intégré depuis longtemps les technologies du web… et depuis longtemps, choisi le fixe ou le mobile qui leur conviennent.

    Pour trouver des solutions à ces limitations en concluant sur une note plus positive, voici mes suggestions pour des modes de diffusion qui pourront atteindre dans un premier temps, tous les retraités, tous les étudiants en lettres et tous les lycéens… donc avec un objectif raisonnable de 10 à 20 millions de diffusions dès la première année.
    - une diffusion des oeuvres via
    – un fichier torrent;
    – un catalogue OPDS;
    – un catalogue HTML comportant les liens vers les oeuvres à télécharger;
    – un flux RSS;
    – une série de parutions sur un newsgroup dédié;
    – une ou des archives ISO à télécharger;
    - et une diffusion des mises à jour via les mêmes canaux.

  8. Bernard dit :

    L’application pour Android devrait marcher pour la tablette Nexus de Google.
    Dans ce cas, bravo !

  9. Eléonore dit :

    Bonjour,

    Je suis une grande utilisatrice de Gallica, tant pour mon usage personnel que pour mon travail. J’ai vu que la nouvelle version Android de l’application devait sortir cet automne. Est-ce toujours d’actualité ?
    Dans tous les cas, merci pour votre travail formidable !

    • Equipe Gallica dit :

      Elle a un peu de retard, mais sera prête pour Noël normalement ! et merci à vous !

      • Marc B dit :

        Bonjour,
        La sortie de la nouvelle version semble avoir du retard.
        Connaissez-vous la nouvelle date de sortie ?

        Merci,

        • Equipe Gallica dit :

          Bonjour,

          La nouvelle version de l’application pour tablettes et smartphones Android devrait être disponible en fin de semaine prochaine sur Google Play.

          Cordialement,
          L’équipe Gallica

  10. MICHAU dit :

    je projette d’acheter une tablette samsung sous android 4. pour le moment elle n’est pas compatible avec l’application. Le sera-t-elle avec celle qui va sortir vers Noël ?
    Meri de votre réponse

  11. Wilelmina dit :

    Toujours rien pour Windows Phone ?

    • Equipe Gallica dit :

      Bonjour,
      ce n’est pas prévu dans l’immédiat. Vous pouvez cependant consulter le site web mobile de Gallica depuis le navigateur de votre Windows Phone.
      Bien cordialement,
      L’équipe Gallica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 − cinq =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>