V comme Victimes

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d’explorer les ressources disponibles dans Gallica pour la recherche généalogique. Aujourd’hui, découvrez les listes de victimes.

Hennebert, Le bombardement de Paris par les Prussiens, 1872, p.283

Hennebert, Le Bombardement de Paris par les Prussiens, 1872, p.283

Qu’elles le soient du fait d’événements historiques ou bien de catastrophes naturelles – tuées, disparues, ou encore réfugiées, sinistrées -, les victimes tiennent une place importante dans les listes de noms de personnes diffusées dans les collections disponibles sur Gallica.

W. Dawson, Les 2 112 Français morts de 1777 à 1783 en combattant pour l'indépendance américaine, Journal de la Société des américanistes, t.28, 1936, p.11

W. Dawson, Les 2 112 Français morts de 1777 à 1783 en combattant pour l'indépendance américaine, Journal de la Société des américanistes, t.28, 1936, p.11

Pour les événements anciens, la publication de noms de victimes s’apparente dans les études historiques à une édition de pièces justificatives ou encore à une démarche de commémoration ; elle est identifiable par le biais des tables des matières et sommaires des ouvrages.

Le Temps, 30 avril 1885

Le Temps, 30 avril 1885

Certains événements contemporains participent aussi de cette démarche commémorative. C’est le cas des campagnes coloniales des années 1880-1914, au sujet desquelles la presse quotidienne nationale relaie à plusieurs reprises des listes de morts ou de disparus.

La Recherche des disparus, Croix-Rouge française, Agence des prisonniers de guerre, 28 janvier 1915, p.3

La Recherche des disparus, Croix-Rouge française, Agence des prisonniers de guerre, 28 janvier 1915, p.3

La première guerre mondiale accroit nettement cette tendance, dans un objectif plus directement lié à l’information des populations. Cette information s’effectue par le biais d’organes périodiques exclusivement consacrés à l’entraide ou à la recherche, notamment des civils blessés ou déplacés.

Bulletin des réfugiés du département du Nord, 23 octobre 1915, p.3

Bulletin des réfugiés du département du Nord, 23 octobre 1915, p.3

Les victimes de catastrophes naturelles peuvent être listées dans les publications officielles quand il y a lieu d’engager l’assistance de la collectivité.

Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 17 janvier 1929, p.626

Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 17 janvier 1929, p.626

Dans le cas de sinistres spectaculaires (incendies, naufrages, etc…), la presse diffuse la liste des victimes et relaie éventuellement les documents officiels.

En l’absence de sommaire dans ce type de document, une recherche de victimes peut s’effectuer à partir de la date connue ou supposée de la catastrophe dans un titre de presse, ou encore, en mode texte, par nom de personne.

La Croix, 1er juin 1902, p.3

La Croix, 1er juin 1902, p.3

Pour retrouver tous les billets du blog produits dans le cadre du Challenge AZ, voir ici

Arnaud Dhermy – Département de la Coopération

U comme Une colle ? On s’y colle !

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d’explorer les ressources disponibles dans Gallica pour la recherche généalogique. Aujourd’hui, nous répondons à vos questions en direct (ou presque) !

Sortez votre joker, faites appel à Gallica !

Sortez votre joker, faites appel à Gallica !

Vous avez du mal à faire des recherches généalogiques dans Gallica ? Vous avez besoin d’un coup de pouce ? Posez vos questions en commentaire de ce billet, sur Twitter ou sur Facebook, et nous nous efforcerons d’y répondre dans la journée ! Ce billet sera alimenté au fur et à mesure, en fonction des questions que vous poserez… Continuer la lecture

T comme Trucs et astuces

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d’explorer les ressources disponibles dans Gallica pour la recherche généalogique. Aujourd’hui, voici deux astuces pour vous faciliter la recherche dans Gallica !

Comment faire... pour utiliser Gallica ? Suivez le guide !

Comment faire... pour utiliser Gallica ? Suivez le guide !

Gallica, à la différence de portails mis à disposition pour les recherches en généalogie, n’est pas une base de données généalogiques. À ce titre, son moteur de recherche peut parfois dérouter les utilisateurs. Aussi la future version de Gallica, que vous pouvez d’ores et déjà tester sur Gallica Labs a-t-elle été dotée de fonctionnalités réclamées de longue date par les Gallicanautes. En voici deux exemples. Continuer la lecture

S comme Statistiques

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d’explorer les ressources disponibles dans Gallica pour la recherche généalogique. Aujourd’hui, découvrez les statistiques offertes par les documents de l’Insee.

Données sociales, Insee, 1987

Données sociales, Insee, 1987

Les statistiques de recensement sur des thématiques aussi diverses que l’évolution de la population, le logement ou la famille, sont signalées dans Gallica grâce à la contribution de la bibliothèque de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Continuer la lecture

R comme Revues des sociétés savantes

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d’explorer les ressources disponibles dans Gallica pour la recherche généalogique. Aujourd’hui, découvrez les revues des sociétés savantes.

Gallica donne aujourd’hui accès aux publications de 384 sociétés savantes régionales ; c’est un corpus qui s’élève en 2015 à plus de 500 titres (Généralités, Histoire, Géographie, Archéologie, Sciences, Techniques, Agronomie, Littérature…), représentant 16 000 volumes et environ 2 millions de pages, soit 70 % de l’ensemble des publications savantes publiées avant la seconde guerre mondiale.

Continuer la lecture