Archives par mot-clef : Eau-forte

Les eaux-fortes mobiles du comte Lepic

Ludovic Napoléon Lepic, dans un moment d’humilité assez peu habituel chez lui, se retourne sur son œuvre en déclarant : « … j’avoue que je ne sais pas exactement quelle est la valeur de mes eaux-fortes ». Si l’on juge les sujets traités … Continuer la lecture

Whistler, graveur et lithographe (1834-1903)

Beraldi, en 1892, dans son guide de l’amateur d’estampes modernes, Les graveurs du XIXe siècle, déplore que le Cabinet des Estampes ne possède aucune œuvre de Whistler (1834-1903). En effet, le fonds des estampes de cet artiste a été constitué … Continuer la lecture

L’éditeur Alfred Cadart (1828-1875) et le renouveau de l’eau-forte originale

Le nom d’Alfred Cadart est indissociable du mouvement en faveur de l’eau-forte originale de la deuxième moitié du XIXème siècle. La numérisation récente de l’ensemble des albums dont la maison Cadart a assumé la publication entre 1862 et 1881 permet … Continuer la lecture

La numérisation des gravures de Jacques Callot

Le département des Estampes et de la photographie poursuit la numérisation d’œuvres d’artistes majeurs conservés à la Réserve. Après les burins de Dürer, de Martin Schongauer, de Marcantonio Raimondi et les eaux-fortes de Jacques Bellange et Hercule Seghers, ce sont … Continuer la lecture