Archives par mot-clef : Eau-forte

Jules Michelin, paysagiste lithographe et aquafortiste (1817-1870)

Jules Michelin, né à Paris en 1817, receveur au service des Douanes de son état, est par passion un artiste, un peu plus qu’amateur, peintre, et surtout lithographe et aquafortiste. Paysagiste quand ce genre triomphe et aquafortiste quand s’affirme le … Continuer la lecture

Les eaux-fortes de Willem Witsen (1860-1923)

De Willem Witsen, peintre, graveur et photographe néerlandais, le département des Estampes de la BnF conserve un œuvre partiel, mais représentatif d’un parcours artistique riche. Issu d’une illustre famille d’Amsterdam qui compte parmi ses membres Cornelis Jan Witsen et Nicolaes … Continuer la lecture

Les eaux-fortes mobiles du comte Lepic

Ludovic Napoléon Lepic, dans un moment d’humilité assez peu habituel chez lui, se retourne sur son œuvre en déclarant : « … j’avoue que je ne sais pas exactement quelle est la valeur de mes eaux-fortes ». Si l’on juge les sujets traités … Continuer la lecture

Whistler, graveur et lithographe (1834-1903)

Beraldi, en 1892, dans son guide de l’amateur d’estampes modernes, Les graveurs du XIXe siècle, déplore que le Cabinet des Estampes ne possède aucune œuvre de Whistler (1834-1903). En effet, le fonds des estampes de cet artiste a été constitué … Continuer la lecture

L’éditeur Alfred Cadart (1828-1875) et le renouveau de l’eau-forte originale

Le nom d’Alfred Cadart est indissociable du mouvement en faveur de l’eau-forte originale de la deuxième moitié du XIXème siècle. La numérisation récente de l’ensemble des albums dont la maison Cadart a assumé la publication entre 1862 et 1881 permet … Continuer la lecture