Le naufrage du Titanic dans la presse (1912)

L'Humanité (BnF, Département Droit, Economie, Politique)

Le Titanic dans l'Humanité du 16 avril 1912

Le 12 septembre 2001, toutes les unes des grands quotidiens américains étaient illustrées par les tours en flamme du World Trade Center, exemple criant de l’uniformisation des médias et du rôle joué par les grandes agences de photojournalisme…

Qu’en était-il au début du siècle pour une autre tragédie : le naufrage du « Titanic », survenu lors de son voyage inaugural le 12 avril 1912,au large de Terre Neuve.

Dès le 16 avril, les journaux placent l’information en première page. Plusieurs d’entre eux signalent sobrement Naufrage du « Titanic ».

« Le naufrage du « Titanic » » (Le Figaro)

L’Humanité indique que « deux mille passagers ont failli périr » tandis que La Presse affiche en gros titre « angoissante nouvelle » précisant que 3000 personnes étaient à bord. Le Petit Parisien s’émeut quant à lui du « naufrage du plus grand paquebot du monde ».

« Le « Titanic » contre un iceberg : deux mille passagers ont failli périr« 

« Transatlantique en péril : 3000 personnes à bord ; les secours » (La Presse)

« L’émouvant accident du « Titanic » : le naufrage du plus grand paquebot du monde heurte un iceberg devant terre-neuve » dans Le Petit Parisien du 16 avril 1912

La presse régionale se fait également l’écho de l’événement. Ainsi, L’Ouest-Eclair annonce que « le Titanic est coulé ».

« Le « Titanic » est coulé« 

Le lendemain, le Temps informe ses lecteurs de l’événement mais affiche un ton tout en réserve en reprenant le titre du Figaro de la veille : « naufrage du Titanic ».

‘Le naufrage du « Titanic » » dans Le Temps du 17 avril 1912

Le Figaro en revanche parle déjà de catastrophe, terme également repris par le Journal des Débats et le Gaulois pour évoquer l’accident.

« La catastrophe du « Titanic » » (Le Figaro)

« La catastrophe du « Titanic » » (Journal des Débats)

« La catastrophe du « Titanic » » (Le Gaulois)

Les autres journaux s’étendent davantage. La Croix et L’Humanité annoncent tous les deux le nombre probable des victimes : 1500 personnes.

« Le naufrage du « Titanic » : on parle de 1500 morts » (La Croix)

« Le « Titanic » a sombré engloutissant près de 1500 personnes » (L’Humanité)

Le nombre des victimes est parfois plus fantaisiste. La Presse annonce en effet près de 2 000 morts alors que L’Ouest-Eclair indique que le naufrage a fait 1800 victimes.

« Dernières dépêches sur la catastrophe – près de 2 000 morts ; les survivants » (La presse)

« Le naufrage du « Titanic » a fait 1800 victimes » (L’Ouest-Eclair)

Au-delà de l’incertitude sur les chiffres, tous s’accordent à dire, à l’instar du Petit Parisien qu’il s’agit du plus grand sinistre maritime connu jusqu’alors. Le Petit Journal va jusqu’à parler de « formidable catastrophe ».

« Le plus grand sinistre maritime : le « Titanic » en sombrant a entraîné 1400 victimes » dans le Petit Parisien du 17 avril 1912

« Le naufrage du « Titanic » est une formidable catastrophe – 1400 personnes ont péri » (Petit Journal)

Le lendemain, Le Petit Parisien avoue qu’ « on ignore toujours le chiffre exact des rescapés ».

« La catastrophe de Terre Neuve : on ignore toujours le chiffre exact des rescapés du « Titanic » » dans le Petit Parisien du 18 avril 1912.

Plusieurs journaux s’attaquent aux tentatives d’explication du naufrage. Dans son édition du 18 avril, La Croix accompagne son article de deux dessins explicatifs qui retiennent l’attention.

« Après l’engloutissement du « Titanic »« 

Le même jour, L’Humanité s’interroge sobrement : « Pourquoi tant de victimes ».

« Pourquoi tant de victimes ?« 

Dans son édition du 19 avril, Le Matin livre une partie de la réponse : le « Titanic » n’avait pas assez de canots.

« Le « Titanic » n’avait pas assez de canots« 

Outre le traitement sensationnaliste du naufrage du « plus grand transatlantique du monde », « du géant des mers », Le Matin se caractérise par le nombre de unes où il est fait état de la catastrophe. Le 24 avril, on parle encore du « Titanic » à travers un étonnant fait divers : deux bébés français rescapés restent non identifiés (Ils seront finalement reconnus par leur mère, Mme Navratil).

« A qui sont les deux bébés français sauvés du « Titanic »« 

Très vite à la une des quotidiens, les nouvelles du « Titanic » cèdent la place aux obsèques d’Henri Brisson, présidentde la chambre des députéset au soulèvement deFès qui conduit au décès de ressortissants français.

Benjamin Prémel, Direction des Collections, Département Droit, Economie, Politique

Cette entrée a été publiée dans Collections, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Le naufrage du Titanic dans la presse (1912)

  1. hammouti dit :

    je suis une très grande fan du titanic cela me passionne vraiment je sais vraiment tout du titanic dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 a 2H 20 du matin au large de terre neuve ce paquebot ce nommait titanic aujourd\\\’ hui il repose par 3780M de fond

    • J’ aimerais trop les avoir les pages des journaux sur le naufrage du Titanic car je suis une très grande fan depuis 1998 .

      • Chantale Galarneau dit :

        Bonjour, je possede la page original du journal La Presse datant du 16 mai 1912, une page complete parlant de ce naufrage historique. Faite moi une offre elle est quand meme en bonne condition entre 2 plexiglass.

  2. messing dit :

    Seulement pour témoigner de ma reconnaissance et de mon enthousiasme chaque fois que je recois votre lettre. Merci et merci encore pour toutes cettes merveilleuses données àdomicile: je suis toujours émerveillée et je tenais à vous en faire part.

  3. BIGO dit :

    Bonjour
    Nous avons en notre possession de notre arriere grand pere une feuille original, d un journal de 1912, qui parle du nauffrage du titanic et de la chanson qui a été interprétée, trouvee par hasard dans une valise de grenier apres debarras et dans des documents de la guerre 1418 ou il est revenu de l enfer, ce jour funeste. Vous m ‘avez l ‘air très calé, et si vous pouviez me donner des renseignements sur le journal qui a ecrit ce texte, nous residons en bretagne dans le morbihan. Donnez moi votre mail, je vous adresserai une copie de notre tresor.Cordialement jean claude BIGO

    • hugo dit :

      Bonjour,je suis interesse par vos documents.Je compte faire une exposition complete a royan en 2014 avec traiteur sur un week end de 3 jours et je suis a la recherche de toutes documentations possible sur le naufrage.Merci de m indiquer votre prix.

    • Chantale Galarneau dit :

      Bonjour,
      Je possede également une page de journal original datant du 16 mai 1912 trouvé également par hasard dans de vieux papier du grand-pere de mon mari. Nous ignorons sa valeur, nous l avons mise entre deux plexiglass pour pouvoir la conserver le plus intact possible. Si vous avez des infos j aimerais pouvoir échanger avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + 5 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>