Une nouvelle interface graphique pour Gallica

Gallica fait peau neuve avec un graphisme plus fluide, accordant une large place à l’image. Dès la première page, l’accent est mis sur la diversité des collections numériques que l’on peut y trouver, avec la possibilité de restreindre sa recherche sur les livres, les manuscrits, les cartes, les images, la presse et les revues, les paroles et la musique, les partitions.

Plusieurs rubriques structurent le contenu du site : l’Actualité, la rubrique « Consulter » qui indiquent le nombre de documents disponibles, « Parcourir », pour accéder aux dossiers thématiques, « La sélection Gallica », qui propose de choisir parmi 100 sujets à découvrir, « Informations et services » qui décrit notamment le partenariat avec les éditeurs et les autres bibliothèques numériques.
 
Toute l’interface a été modernisée et simplifiée, pour donner plus de place à l’écran aux documents que l’on consulte. Le visualiseur Flash, mis en ligne dès novembre 2009, anticipait déjà cette refonte complète de l’environnement de Gallica.

 Pour accompagner le lancement de la nouvelle interface, et promouvoir les contenus et les services de la Bibliothèque numérique, une page Facebook a été créée, ainsi qu’une page Netvibes.

L’équipe de Gallica

Cette entrée a été publiée dans Services et nouvelles fonctionnalités, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Une nouvelle interface graphique pour Gallica

  1. Le Veilleur dit :

    Bravo ! Je découvre cette nouvelle version de Gallica et j’en prends plein la vue ! Que de richesses, de documents insoupçonnés à découvrir (J’ai un faible pour les cartes et plans). Félicitations aussi pour vos sélections. Vive la bibliothèque numérique !

  2. leo dit :

    félicitation.
    sublime travail que vous nous offrez là, je reste s’en vois.
    Samuel Beckette écrivais « AH les beaux jours » moi je vous dis « AH les beaux livres »…
    alors continuer dans cette vois si importante pour la vulgarisation de notre patrimoine intellectuel et littéraire.
    ensuite sur le design, l’ergonomie et bien bravo à vos équipes créateurs et désigners.
    oui, bravo, votre site devient très ludique, très agréable à l’œil bravo vous dis-je et continuer de m’émerveiller moi et tous le web.
    sincère remerciemment.

  3. Alain de madaillan dit :

    Bonsoir,

    Avant toute chose, je tiens à exprimer ma très vive satisfaction d\\\’avoir accès à autant de documents en intégralité et en n\\\’ayant pas besoin de me déplacer.

    Et l\\\’interface est effectivement plus fluide. Elle reste toutefois encore trop technique et fournie pour un utilisateur amateur. Quand je cherche une information, tout au moins au début d\\\’une recherche, je ne me soucie pas de savoir où elle apparait (titre, texte, auteur, support, …). Si trop d\\\’occurrences à ce moment là, proposer des possibilités de filtrer et d\\\’une façon plus simple qu\\\’avec les successives cascades de combinatoires.
    Cordialement

  4. grrr dit :

    Et quelle est l’utilité d’avoir une page facebook ???
    La BNF devrait améliorer son calamiteux moteur de recherche et son interface pitoyable (le javascript qui efface la requête, c’était à peine imaginable) avant de penser à mettre de la couleur, des nuages de mots (qui s’en sert réellement ???) et d’autres gadgets sans intérêt (le moteur de recherche est bien caché, lui, bravo aux graphistes) sur un blog qui aurait dû se trouver intégré à Gallica/actualités.
    Imaginez-vous le nombre de fils rss et de sites qu’il faudrait suivre avec cet éparpillement mal motivé ? celui du blog, celui de facebook, du site, etc.

  5. @grrr
    Bonjour, nous avons prévu d’améliorer très prochainement le moteur de recherche interne de Gallica, afin d’en améliorer l’efficacité et la pertinence. Votre avis nous serait en cela utile, si vous le souhaitez, n’hésitez pas à nous contacter directement à gallica@bnf.fr Facebook, le blog, Netvibes,les flux RSS, la Lettre de Gallica sont pour nous des moyens diversifiés d’informer les utilisateurs de Gallica : ils sont complémentaires les uns des autres ; chacun choisit sa ou ses sources d’information en fonction de ses propres préférences ou de ses propres usages. Cordialement

  6. Xavier dit :

    Quand on veut feuilleter un livre, c’est exaspérant de devoir charger chaque page l’une après l’autre. Un système comma Google, où le livre défile comme on veut juste avec la molette de la souris n’est-il pas envisageable?

  7. Gallica - Guillaume Godet dit :

    @Xavier: vous pouvez adapter le mode d’affichage d’un livre à vos préférences. Pour faire défiler le texte avec la molette de la souris cliquez en haut à gauche du document sur « affichage > défilement verticale en flash ».

  8. Xavier dit :

    @Guillaume, merci

  9. Patrimoine dit :

    Si j’arrive ici un peut après la bataille (l’article date de février 2010), je tenais quand même a préciser qu’il m’a donnée une occasions de refaire un tour pour flâner sur Gallica.

    Je me permet aussi de revenir sur la remarque de Grrr :
    « La BNF devrait améliorer son calamiteux moteur de recherche et son interface pitoyable (le javascript qui efface la requête, c’était à peine imaginable) »

    Il est vrai que le reset du champ de recherche précédent irrite un peut quand on fait plusieurs recherches et que l’on souhaite ‘préciser’ mais dans l’ensemble l’intégration du champ me semble on ne peut mieux dans la mesure ou on le trouve de suite en haut de page (y aurait il eu des changements depuis ce message de mécontentement ?)

    Pour ce qui est du lecteur Flash et de ses différents mode de fonctionnement, je trouve que c’est un gros plus si je me réfère a mes souvenirs ou les pages étaient extrêmement longues a charger et pas très pratiques a consulter.

    Pour Facebook et Netvibes, il est peut être un peut dommage, vue ce que propose Gallica et le profil potentiel de ses visiteurs d’avoir succombé a ce que l’on peut assimiler a un effet de mode (avis personnel bien sur).

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>