1 400 ouvrages de Gallica seront versés dans Wikisource

La Bibliothèque nationale de France et Wikimédia France ont signé un accord de partenariat qui va permettre à tous les internautes, au travers de Wikisource, d’avoir accès aux transcriptions d’oeuvres tombées dans le domaine public issues de Gallica. Au final, ce sont 1 400 textes en français qui vont être intégrés à Wikisource.

Ces textes, numérisés par la BnF, ont bénéficié d’une transcription automatique afin de permettre la recherche directe dans le texte. Toutefois, sur des textes anciens, cette reconnaissance automatique introduit souvent des erreurs. Ce partenariat va permettre aux internautes de participer à la correction des textes afin que ceux-ci soient en tout point conformes avec la version originale.

Au travers de ce partenariat, Wikimédia France valorise le travail effectué par les internautes sur le projet Wikisource et démontre que les collaborations entre des projets menés de front par des bénévoles, comme Wikisource et Wikipédia, et des organismes publics comme la BnF, permettent d’ouvrir au plus grand nombre l’accès à des ressources littéraires de qualité. La correction collaborative des textes numérisés hébergés sur Wikisource offre au lecteur une qualité et une fiabilité uniquement possible au travers d’une correction humaine respectueuse du texte original.

Wikisource est un projet Wikimedia créé en 2003 qui a pour but de mettre à disposition du plus grand nombre des retranscriptions d’oeuvres tombées dans le domaine public ou publiées sous licence libre.

Le projet a d’ores et déjà recueilli 50 000 textes, tous dans le domaine public ou sous licence libre, qui permettent au grand public d’avoir accès librement à ces livres souvent anciens. Les enseignants, élèves et étudiants travaillant sur des oeuvres anciennes font partie du public visé par Wikisource, mais l’objectif est bien de créer une bibliothèque virtuelle riche et fiable.

(communiqué de la BnF et de Wikimedia France)

Cette entrée a été publiée dans Partenaires, Services et nouvelles fonctionnalités, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à 1 400 ouvrages de Gallica seront versés dans Wikisource

  1. master dit :

    Bonnes nouvelles! Nous avions besoin. Travailler avec des bénévoles sera bonne idée.

  2. LM dit :

    Quelle chance de pouvoir feuilleter des livres anciens sur Internet !

  3. Malandain Jean-Louis dit :

    Chers amis,

    Vous n’êtes pas sans ignorer qu’il existe beaucoup d’autre sites proposant des oeuvres littéraires tombées dan le domaine public et transcrites depuis les années 80 par des bénévoles sur le modèle collaboratif. Sans vouloir minorer l’initiative BNF-Wikipedia, cette action ancienne de diffusion culturelle mérite respect et encouragement. C’est le cas, par exemple, su site
    http://abu.cnam.fr/BIB/

    Ne peut-on fédérer ou faire connaître ces sources ?
    Il faudrait également simplifier l’accès aux oeuvres – comme c’était le cas pour l’ancien site Gallica qui permettait à des adultes en formation de trouver facilement des oeuvres.

    Avec mes salutations, jlm

  4. MULLER Thierry dit :

    C’est tout simplement génial que des document de grande valeurs intellectuel et historique puissent être partagé et aussi retranscrit. Cela fait aussi partie du patrimoine Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 4 = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>