Les collections de la BDIC sur Gallica : un autre regard sur la première guerre mondiale

Pôle associé de la BnF depuis 2004, la Bibliothèque de Documentation internationale contemporaine (BDIC) propose aujourd’hui l’accès à ses collections numérisées depuis Gallica, via le protocole OAI (Open archive Initiative).
Au cœur de ses collections, les écrits et images de la Guerre de 1914-1918 seront en très grand nombre rapidement accessibles.


102 journaux de tranchées, écrits et réalisés sur le front par les soldats français témoignent de la vie quotidienne, des pensées, des espoirs et désespoirs des combattants. L’humour et souvent l’ironie libèrent la parole, parfois muselée par la censure, comme en témoignent les titres : Rigolboche, Le bulletin désarmé, Le rire aux éclats

Sur le front se trouvent aussi des photographes de la Section photographique des Armées, créée en 1915 par le Ministère de la Guerre pour « prendre tous clichés intéressants : au point de vue de la propagande par l’image à l’étranger, au point de vue des opérations militaires, par la constitution d’archives documentaires ». Les tirages conservés d’abord rue de Valois et enrichis de nombreux dons et achats ont été confiés en 1956 à la BDIC, alors Musée de la Guerre. La numérisation de ces 546 albums, nommés « Collection Valois » vous permet d’accéder depuis Gallica à un premier choix de 10 000 documents :

- Verdun,

- Reims,

- le département du Nord,

- l’Alsace,

- les photographies de Charles Gicquet de Preissac.

Au-delà des journaux de tranchées et de la collection Valois, la BDIC mettra en accès via Gallica 250 000 pages ou images déjà numérisées : lettres et albums privés de soldats, historiques des régiments de l’infanterie française et archives de la Grande Guerre ; brochures et archives des mouvements pacifistes (1890-1940) ; périodiques de l’immigration espagnole ; affiches de la Commune de Paris et de la guerre franco-prussienne de 1870.

D’autres projets de numérisation suivront : archives de l’immigration russe, périodiques de l’immigration polonaise, affiches politiques françaises.

Marie-France DUMOULIN
Responsable de la numérisation et de la conservation, BDIC

avec la collaboration d’Arnaud DHERMY

Cette entrée a été publiée dans Collections, Partenaires, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les collections de la BDIC sur Gallica : un autre regard sur la première guerre mondiale

  1. Rézeau Pierre dit :

    Quand les lettres de soldats de la BDCI seront-elles accessibles sur Gallica?
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 + = dix

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>