Vulgariser la science au XIXe : « La Science illustrée »

Le XIXe siècle reste imprégné d’une avide soif de connaissance et de curiosité, qui se reflète dans la production éditoriale de l’époque, avec notamment, après 1870, une presse illustrée de vulgarisation scientifique de grande qualité. La Science illustrée est un exemple parmi bien d’autres (La Science française, La Science populaire, Le magasin pittoresque, La Nature).

Le premier numéro de La Science illustrée paraît le 18 octobre 1875. Y collaborent entre autres Adolphe Bitard, Elisée Reclus, Camille Flammarion, W. Fonvielle, Gaston Tissandier, Henri de Parville et Louis Figuier, journalistes et vulgarisateurs scientifiques de renom. Cette première version de l’hebdomadaire paraît de 1875 à 1877. Dix ans plus tard, Adolphe Bitard reprend le titre. Il meurt peu après, et Louis Figuier devient rédacteur en chef de la revue dès les premiers mois de 1888.
Le premier tome (1888) de La Science Illustrée via lecteur exportable :

Richement illustré, le journal contient des articles réalisés par historiens, scientifiques et écrivains, pour faire connaître les dernières nouveautés en matière de technologie. Aucune discipline scientifique n’est écartée : Botanique, Zoologie, Paléontologie, Astronomie, Géologie et minéralogie, Aéronautique, Photographie, Médecine, Chimie, Physique, Agriculture, Horticulture, Météorologie, Géographie etc.

Les découvertes scientifiques et médicales, les inventions, les comptes rendus des travaux des institutions scientifiques et ceux de l’Académie des sciences sont rapidement diffusés au public, quelques mois seulement après leur parution dans les revues de spécialités. Il existe déjà à l’époque de nombreux échanges internationaux entre les scientifiques rendus accessibles au grand public par le biais de ces revues. Les grandes réalisations à travers le monde entier sont décrites : construction de la Tour Eiffel, installation du métro parisien, progrès de l’aéronautique, radium et radioactivité, artillerie etc.

La Science illustrée. Journal hebdomadaire...
La Science illustrée. Journal hebdomadaire…
Source: Bibliothèque nationale de France

Outre une grande diversité d’articles, l’hebdomadaire s’enrichit sous l’impulsion de Louis Figuier de romans à épisodes. Certains auteurs resteront célèbres : Jules Verne y publie dans la revue Un drame dans les airs ou Maître Zacharius, H.G. Wells L’île de L’Aepyornis et La Guerre des mondes.

La presse de vulgarisation scientifique va changer d’aspect au début du XXe siècle, avec un périodique nouveau Je sais tout sous la direction de Pierre Lafitte. Les premières éditions d’Arsène Lupin y figurent.

Une partie des numéros de La Science Illustrée est désormais disponible sur Gallica.

Alina Cantau et Louis Jaubertie – direction des Collections, département Sciences et Techniques

Cette entrée a été publiée dans Collections. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Vulgariser la science au XIXe : « La Science illustrée »

  1. Je suis d’accord.

    Presse illustrée de vulgarisation scientifique de grande qualité.

    Je vis aux États-Unis et J’ais des numéros de La Science Illustréede de 1875 à 1877.et je los aime….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>