Deux nouvelles bibliothèques numériques rejoignent Gallica

Portail d’accès aux collections numériques françaises, Gallica met en valeur les collections des partenaires numériques de la BnF, sélectionnées pour leur complémentarité scientifique et leur compatibilité technique avec les collections de la BnF. Ces documents sont indexés dans Gallica, via le protocole OAI-PMH, et restent accessibles sur le site du partenaire.

Gallica donne aujourd’hui accès aux collections de deux nouvelles bibliothèques numériques :

La bibliothèque numérique de la médiathèque centrale d’agglomération Emile Zola à Montpellier : http://my.yoolib.com/bmmontpellier/ (Voir les résultats dans Gallica)

 

La Médiathèque du Centre national de la danse : http://mediatheque.cnd.fr/ (Voir les résultats dans Gallica)

 

Le nombre de bibliothèques numériques référencées sur Gallica s’élève à 41 (38 bibliothèques françaises et 3 étrangères). Le nombre de documents numérisés par des partenaires de la BnF et consultables via Gallica sur leurs propres bibliothèques numériques dépasse les 110 000 documents (contre 8 100 documents en janvier 2010).

 

La bibliothèque numérique dévoile une partie des importantes collections patrimoniales de la médiathèque centrale Emile Zola .

Sous la rubrique « Base documentaire régionale » se cache un pan essentiel de la mémoire et de l’identité languedociennes. La base documentaire réunit, entre autres, des vues de Montpellier et de l’Hérault par Albert Fabre et Jean-Marie Amelin, des cartes et plans, une série de portraits de personnages illustres ayant vécu en région entre le XVIe et le XIXe siècle, et un monument de l’édition nationale : Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France (Partie Languedoc) du baron Taylor, de Charles Nodier et d’Alphonse de Cailleux. La littérature et les traditions occitanes et catalanes sont représentées dans cette base. On y trouve des manuscrits de l’abbé Fabre (1727-1783), lou libre d’or das Dissatiès de François Dezeuze, dit l’escoutaïre (1871-1949), un recueil de poésies patoises du XVIIIe siècle et 7300 cantiques catalans et espagnols appelés Goigs et gozos.

Sous le volet « Collections remarquables » on peut trouver le texte des chroniques de Gargantua annoté par George Sand, ainsi que des dessins de Maurice Sand, son fils, destinés à illustrer l’oeuvre de François Rabelais. On y trouve également un manuscrit chinois du XVIIe siècle, un Décret de Gratien du XIVe siècle avec 29 enluminures, des livres d’heures et des manuscrits médiévaux.

 

Publiée de 1932 à 1936, la revue des Archives internationales de la danse s’est donnée pour mission de « présent[er] des études substantielles » sur tous les aspects de la danse et « réserver une place prépondérante à l’actualité ». Elle compte 19 fascicules dont 6 monographiques. La revue est composée d’une part d’articles de contributeurs variés et d’autre part de rubriques plus ou moins régulières. Les sujets traités peuvent être répartis en huit grandes thématiques : histoire de la danse, danses et cultures traditionnelles, pédagogies et techniques de danse, création et actualité chorégraphiques, activités des AID, danse et arts plastiques, danse et musique, esthétique et théorie. Cette revue constitue une des principales sources documentaires publiées entre les deux guerres.

Cette entrée a été publiée dans Partenaires, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Deux nouvelles bibliothèques numériques rejoignent Gallica

  1. RAVEU Renée dit :

    Je suis à la recherche du livre d’Elpis Melena « Souvenirs de la vie publique
    et privée de Garibaldi » ceci dans le cadre d’une recherche importante en généalogie.
    Merci beaucoup de votre aide.

  2. RAVEU Renée dit :

    Je suis à la recherche d’un livre d’ELPIS MELENA  » Souvenirs de la vie
    publique et privée de GARIBALDI, ceci dans le cadre d’une recherche
    importante en généalogie.
    Merci beaucoup de votre aide.

  3. Hassan dit :

    c’est merveilleux d’accéder aux anciens livres par qui , a été bâtit le présent
    je vous remercie infiniment
    bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept − = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>