Un nouveau moteur de recherche pour Gallica

Depuis quelques semaines, Gallica bénéficie d’un nouveau moteur de recherche. Développé par la société Exalead, le moteur Cloudview a permis d’améliorer la pertinence des résultats de recherche et d’intégrer des fonctionnalités d’aide à la recherche. Parmi ces nouveautés, certaines sont immédiatement visibles et d’autres le sont moins…


Aide à la saisie

L'aide à la saisie : auteurs et documents suggérés

Des suggestions vous sont proposées en fonction de la chaîne de caractères saisie dans la barre de recherche. Ces suggestions (par auteurs et par titres des documents) apparaissent dans un menu déroulant à partir de trois caractères saisis et s’affinent au fur et à mesure que la chaîne de caractères s’allonge. Un clic sur l’une de ces suggestions en insère automatiquement le contenu dans le champ de saisie de recherche et lance une recherche simple sur le nom d’auteur ou le titre sélectionné. La liste des auteurs et documents suggérés s’adapte en fonction du type de documents au sein duquel vous choisissez d’effectuer votre requête. Cette fonctionnalité est également déclinée dans l’écran de recherche avancée pour les champs « Titre », « Auteur » et « Sujet ».


Recherche floue, ou élargissement de la recherche

Lorsque vous effectuez une requête, les suggestions de recherche et les listes de résultats prennent en compte non seulement les documents qui contiennent l’équivalent exact de la chaîne de caractères saisie, s’il existe, mais aussi tous ceux qui présentent une similitude avec cette chaîne de caractères. Si l’on tape dans la barre de recherche une chaîne de caractères comportant une coquille, comme « petit jourbal », la liste de résultats qui s’affichera comprendra les éditions du Petit Journal, du Petit Journal illustré et du supplément du dimanche du Petit Journal.

Pour désactiver la recherche floue, rendez-vous sur l'écran de recherche avancée

Il est possible, à partir de l’écran de recherche avancée de désactiver cette fonction pour n’obtenir que des résultats correspondant à la chaîne de caractères que vous avez saisie dans la barre de recherche.


Visualisation d’extraits dans la liste de résultats

Si des livres ou fascicules de presse et revues numérisés en mode texte répondent à votre recherche, vous pourrez, dès la liste de résultats, visualiser pour chaque document les trois extraits les plus pertinents contenant le ou les termes que vous aurez recherchés.

Visualisation d'extraits répondant à la requête "blanquette d'agneau"

 

Regroupement des documents en plusieurs volumes

Avec l’ancien moteur de recherche de Gallica, un document appartenant à un ensemble éditorial plus large (par exemple, un volume des œuvres complètes d’un auteur) figurait dans la liste de résultats dès lors qu’il répondait à une requête donnée. À partir de ce résultat, vous pouviez accéder au document en question et à l’ensemble éditorial dans lequel s’inscrit le document. Une liste de résultats pouvait donc présenter plusieurs documents appartenant à un même ensemble éditorial.

À partir d'un résultat, accédez à l'ensemble des volumes qui, au sein d'un ensemble éditorial, répondent à votre requête

Désormais, avec le nouveau moteur de recherche, si plusieurs éléments d’un même ensemble éditorial correspondant à une requête donnée, n’apparaît dans la liste de résultats que le document considéré comme le plus pertinent. À partir de ce résultat, vous pouvez accéder à tous les documents de l’ensemble éditorial qui répondent à la requête, ou à la totalité de l’ensemble éditorial en question.

Par exemple, si vous cherchez les enregistrements sonores de la Messe de Beata Virgine composée par Antoine Brumel (il vous suffira pour cela de taper « Antoine Brumel » dans la barre de recherche simple), le moteur proposera un résultat – lequel vous permettra d’accéder en un clic aux 5 volumes de ces enregistrements sonores.

Autrement dit, si vous avez l’habitude d’effectuer une requête donnée, il se peut que le nombre de résultats soit sensiblement inférieur avec le nouveau moteur de recherche, ce qui ne signifie pas que vous ne trouverez pas le même nombre de documents qu’avec l’ancien moteur.


Traitement des mots vides

L’efficacité de l’ancien moteur de recherche de Gallica était limitée dès lors que vous lanciez une requête portant sur une expression exacte contenant des mots vides (du type le, la, les, de, du, ce, ça, etc.). Ainsi une requête du type « président de la république » pouvait faire apparaître dans la liste de résultats des documents qui ne contenaient pas exactement l’expression recherchée (« président de république », ou « …président. La République… », par exemple). Le nouveau moteur de recherche, en revanche, permet de chercher exactement les expressions, mots vides compris, et les requêtes « président de la république » et « président de république » donnent lieu à des listes de résultats différentes dans lesquelles chacun des résultats comprend exactement l’expression cherchée (n’oubliez pas pour cela d’utiliser des guillemets).

N’hésitez pas à nous faire part, en commentaires de ce billet ou via l’assistance Gallica (gallica@bnf.fr), de vos remarques et suggestions concernant le fonctionnement du moteur de recherche.

 

Cette entrée a été publiée dans Services et nouvelles fonctionnalités, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Un nouveau moteur de recherche pour Gallica

  1. Jean dit :

    Mouais… mis à part le regroupement des documents par volumes, tout ça c’est du très basique.

    J’avais essayé d’utiliser Gallica il y a quelques temps, mais c’est toujours le même problème, ça fait trop académique, pas fun et — au final — quand j’ai le choix je préfère faire des recherches ailleurs sur des sites plus user friendly.

    Une fois de plus l’administration française (ou peu importe de qui vous dépendez exactement) nous sort une usine à gaz pour se faire plaisir à elle-même, mais ne prend pas en compte les attentes du grand public.

    Dommage.

    Sérieux… prenez exemple sur les Applis iOS et Android et sortez quelque chose qu’on utilisera parce que c’est fun, pas parce qu’on est forcé de le faire.

    • Philippe Fournier dit :

      Faire une recherche académique comme vous l’appelez peut également être le «fun». Ce site n’est peut-être pas fait pour ceux qui veulent faire joujou. De toute façon personne ne vous force à l’utiliser si vous pensez que c’est trop sérieux pour vous.

  2. Privat dit :

    Ho là là, quel accueil !
    Je le trouve immérité, et le nouveau moteur plus agréable que le précédent.
    Le regroupement ou l’éclatement des volumes à volonté est très utile.
    Et enfin, trouver l’exacte chaîne de caractères introduite est bienvenu, comme la moindre des choses !
    Merci de ces nouveautés.
    Mireille

  3. Jack dit :

    et bien moi je suis de l’avis de jean , les résultats de recherches sont surement plus pertinent mais la présentation laisse vraiment a désirer , ce n’est pas clair ( on dirait un site web des année 90 ) Il faudrait revoir l’ergonomie des résultats de recherches pour vraiment enrichir le confort de navigation de utilisateur !

  4. vernhes dit :

    ne pas se borner a juger la forme, ce qui compte c’est avant tout de trouver ce que l’on cherche.

    • stratok dit :

      Ce site est un trésor que je n’aurais jamais imaginé jadis. Je ne fais pas la fine bouche , je fais avec les petites imperfections et çà ne m’empêche pas de trouver ce dont j’ai besoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 6 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>