Archives pour le mois : décembre 2008

BnF, Collections et patrimoine

Le “Bois Protat”, le plus ancien bois gravé connu dans le monde occidental

29 décembre 2008

Le bois sur lequel a été gravé ce motif est une pièce exceptionnelle, d’une extrême rareté. Il s’agit du plus ancien bois gravé connu à ce jour et conservé dans le monde occidental.

Détail du "Bois Protat" - BNF, Estampes et photographie

Il porte le nom de son premier propriétaire,  Jules Protat, imprimeur à Mâcon, qui fit l’acquisition de cette matrice gravée après sa découverte en Bourgogne, au XIXe siècle.

Le motif gravé dans le bois montre la partie droite d’une Crucifixion, où sont figurés trois personnages debout : un centurion et deux soldats romains. Le bras de la croix est visible au-dessus de leurs têtes. On date la gravure de cette scène des années 1370 à 1380. Cet objet patrimonial est entré à la Bibliothèque nationale de France en 2001, par dation.  La fragilité de cette pièce n’a pas permis de la présenter, parmi d’autres trésors, dans la sélection de pièces patrimoniales visible pendant trois mois, en accès libre, dans l’espace découverte de la Bibliothèque, site F.-Mitterrand, en écho au 40e anniversaire de la loi du 31 décembre 1968, instituant la dation en paiement pour favoriser la conservation du patrimoine artistique national. Le “Bois Protat” y est néanmoins évoqué par une reproduction dans l’ouvrage de François Courboin, Histoire illustrée de la gravure en France. 1re partie. Des origines à 1600. Paris, Le Garrec, 1923.

Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

BnF, Services

Avez-vous posé la question à SINDBAD ?

22 décembre 2008

.

English version
Livre des simples médecines, vers 1520-1530, fol 163v

Livre des simples médecines, vers 1520-1530, fol 163v

Vous cherchez des informations sur la crise des subprimes, le plan des jardins du château de Versailles, l’histoire de la ville de Gand, les brevets d’invention des pionniers de la photographie ? Vous cherchez un livre, un film, une photo, que vous ne trouvez pas dans les catalogues de la BnF ? SINDBAD, le Service d’Information Des Bibliothécaires à Distance de la BnF, peut vous aider dans votre recherche. En réponse à votre question, un bibliothécaire vous enverra des références de documents ou des informations factuelles, dans la limite d’une à deux heures par question. Pour vous donner une idée des questions posées à SINDBAD, trois exemples parmi les 9 000 questions reçues cette année…

Je recherche toute information sur des outils de mesure d’émission de CO2 dans la vie quotidienne, liées au logement et aux pratiques des particuliers.
Réponse :
L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a mis au point un logiciel “Bilan carbone” destiné à évaluer l’impact écologique d’une activité industrielle ou tertiaire. Il existe aussi une version destinée aux particuliers leur permettant d’estimer la quantité annuelle de CO2 qu’ils émettent, c’est le Bilan carbone personnel. Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site Internet de l’ADEME.
Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

BnF, Les coulisses

À la BnF, un nid de rapace dans le jardin central

19 décembre 2008
Nid d'épervier dans le jardin de la BNF - © Sylvie Boufflet

Nid d épervier dans le jardin de la BNF - © Sylvie Boufflet

Si l’on a entendu, peut-être, parler des lapins repérés dans le jardin central du site F.-Mitterrand de la BnF au début du mois de juillet, qui sait qu’un rapace a choisi ce même lieu pour y fonder sa famille « 2008 » ? Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Ailleurs, Avantages, BnF, Coups de cœur des lecteurs, Histoire

Colloque 10 ans à la BnF : conclusions et perspectives

17 décembre 2008
logo10ans

Logo 10 ans bibliothèque de recherche © BnF

En conclusion de la journée du 5 décembre consacrée au dixième anniversaire de la BnF sur le site François-Mitterrand, un dialogue entre Bruno Racine et Jacques Attali.

L’échange a surtout permis de revenir aux origines du projet.

Dans la perspective d’un éventuel second septennat de F. Mitterrand, Jacques Attali lui avait proposé un projet culturel autour des bibliothèques, en particulier à la suite du rapport rédigé par André Miquel sur l’état désastreux des bibliothèques universitaires en France. Dans l’esprit de J. Attali, la proposition tournait autour de la création d’une “petite” Bibliothèque universitaire. Alors que ce premier projet était en mûrissement, c’est un autre cri qui a été lancé. Le rapport remis par Francis Beck en 1987 au ministre de la Culture avait déjà mis en avant l’impossibilité pour la Bibliothèque nationale de mener à bien ses missions, en raison notamment de l’engorgement croissant de ses espaces de stockage, de la demande croissante du public et de problèmes de conservation aigus. Alors Ministre de la Culture, François Léotard a présenté, le 13 avril 1988, en Conseil des ministres, un projet de réorganisation de la Bibliothèque nationale, souvent évoqué comme le projet de “BN-bis”. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Manifestations

Certains m’appellent l’Eucratideion

16 décembre 2008
Monnaie d'Eucratide Ier : "Eucratideion". Droit : Buste du souverain

Monnaie d Eucratide Ier. Droit : Buste du souverain

Certains m’appellent l’Eucratideion. Je suis une médaille d’or, non je ressemble à une médaille, mais en fait je suis une pièce d’un poids exceptionnel, 169,20 g d’or pur, d’un diamètre de 58 mm. Je vaux 20 statères. J’ai été conçu dans l’un des ateliers monétaires d’un roi qui a laissé quelques traces dans l’Histoire, Eucratide, dernier roi de Bactriane. Le souverain qui a ordonné ma frappe, dans les années 170-150 avant votre ère, a sans doute voulu faire de moi un présent royal, comme de vos jours on offre aux puissants une clé symbolique de la ville qu’ils visitent. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn