BnF, architecture

BnF Richelieu, entrée provisoire du public par la cour Tubeuf

19 mars 2009

En raison des travaux dans la Cour d’honneur, supervisés par le Service national des travaux, dans le cadre de la rénovation du quadrilatère Richelieu, et afin de faciliter et de sécuriser l’accès du public et du personnel, l’entrée du site se fait exclusivement, depuis le 23 février, par le n° 8 rue des Petits Champs, via la cour de l’hôtel Tubeuf.

BnF - Entrée du site Richelieu au printemps 2009, cour Tubeuf

BnF - Entrée du site Richelieu au printemps 2009, cour Tubeuf

- Salle des manuscrits orientaux : l’accès des lecteurs se fait par la salle de lecture des manuscrits occidentaux.

- Services de la Reproduction : une borne d’accueil et une caisse du département de la Reproduction sont provisoirement installées à proximité des caisses. Les lecteurs et visiteurs souhaitant récupérer ou régler une commande de reproduction doivent s’adresser à ce guichet provisoire.

Pour être informés de tous les aspects importants liés à la rénovation, avez-vous remarqué sur la page d’accueil du site bnf.fr, en haut à droite, le nouveau cadre Rénovation Richelieu ? Toutes les actualités et informations générales se retrouvent dans cette page.

Habituellement fermée au public, la cour Tubeuf peut ainsi, pendant quelques semaines, être vue et admirée librement. Saviez-vous qu’il s’agit du plus ancien bâtiment conservé de l’ensemble du quadrilatère ? En effet, cet ensemble s’est constitué entre le XVIIe et le XXe siècle, au cours de programmes architecturaux successifs.

BnF Richelieu, Cour Tubeuf - © Jean-Christophe Ballot/BnF/EMOC

BnF Richelieu, Cour Tubeuf - © Jean-Christophe Ballot/BnF/EMOC

Le n° 8 de la rue des Petits-Champs, fermé par un portail monumental, ouvre sur la cour pavée d’un hôtel de pierre et de brique. Charles Duret de Chevry, contrôleur général des finances, proche de Sully, fit construire cet hôtel en 1634 par l’architecte Jean Thiriot. Ce bâtiment abrite aujourd’hui le département des Cartes et plans et celui des Estampes et de la photographie. En 1641, il devint la propriété de Jacques Tubeuf, qui le loua en 1643 au cardinal Mazarin, pour y abriter ses collections. Ce dernier en fit l’acquisition en 1649, et depuis, l’histoire de l’Hôtel brièvement de Chevry, puis Tubeuf, s’est confondue avec celle du Palais Mazarin, puis de la Bibliothèque royale…

Guillaume Dupré - Messire Charles Duret, seigneur de Chevry - BnF Monnaies, médailles et antiques

Guillaume Dupré - Messire Charles Duret, seigneur de Chevry - BnF Monnaies, médailles et antiques

Guillaume Dupré, médailleur (1574?-1647?) a gravé en 1630 une médaille uniface de Charles Duret, seigneur de Chevry, ici en bronze.

Quant aux deux bas-reliefs sculptés de chaque côté de la fenêtre de l’horloge, sur la façade de l’avant-corps de l’hôtel, ils sont caractéristiques de ce premier XVIIe siècle, marqué par les batailles du roi Louis le Juste. Sur un fond de trophées militaires et de drapeaux, se détachent : à gauche, un personnage masculin, barbu, cuirassé et casqué à la romaine, tenant une branche de laurier (symbole de renommée) et appuyé sur une courte épée ; à droite, une jeune femme en tunique à l’antique, chevelure relevée par un ruban, tenant un rameau d’olivier (symbole de paix) et un livre (de comptes ?), près d’un navire chargé de colis et marchandises.

Odile Faliu (BnF)

BnF Richelieu Hôtel Tubeuf, bas-relief à gauche - © Jean-Christophe Ballot/BnF/EMOC

BnF Richelieu Hôtel Tubeuf, bas-relief à gauche - © Jean-Christophe Ballot/BnF/EMOC

BnF Richelieu Hôtel Tubeuf, bas-relief à droite - © Jean-Christophe Ballot/BnF/EMOC

BnF Richelieu Hôtel Tubeuf, bas-relief à droite - © Jean-Christophe Ballot/BnF/EMOC

Pour en savoir plus
Hôtel Tubeuf : visite virtuelle Richelieu - l’Hôtel Tubeuf pendant la période où il dépendait de l’administration des finances
______

Source images : Bibliothèque nationale de France
images.bnf.fr

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2009/03/bnf-richelieu-entree-provisoire-du-public-par-la-cour-tubeuf/trackback/

 

Laissez un commentaire