BnF, Programmes de recherche

Zoom sur l’appel à chercheurs de la Bibliothèque nationale de France

10 avril 2009
Louis-Sébastien Fauvel, Le Parthénon - BnF, Estampes et photographie

Louis-Sébastien Fauvel, Le Parthénon - BnF, Estampes et photographie

Que recouvre l’appel à chercheurs de la Bibliothèque nationale de France ? Tout simplement une offre de collaboration pour de jeunes chercheurs. Ils sont généralement en thèse, et sont intéressés par des recherches sur les collections de la bibliothèque, en lien et en résonance avec les travaux qu’ils ont déjà entrepris ou qui vont débuter. Mais, direz-vous, tous les jours, des chercheurs se rendent dans les salles de lecture, demandent des documents, regardent des vidéos, déchiffrent des manuscrits, examinent des cartes ou des photographies. N’est-ce pas la même chose ?

Reliure aux armes du marquis de Paulmy - BnF, Bibliothèque de l Arsenal

Reliure aux armes du marquis de Paulmy - BnF, Bibliothèque de l Arsenal

Pas vraiment. Tout chercheur qui vient à la bibliothèque est, une fois que les documents demandés ont été communiqués, autonome et seul responsable de l’avancement de ses travaux. À l’occasion, un renseignement, une précision, lui seront donnés par un bibliothécaire. Parfois un coup de main pour résoudre une question bibliographique compliquée ou débrouiller un écheveau de notices…

Lorsque l’on est chercheur invité ou chercheur associé à la Bibliothèque nationale de France, une véritable collaboration se crée entre le chercheur et le département qui l’accueille. D’un côté, une connaissance du domaine, une capacité de recherche approfondie ; de l’autre, des collections peu connues, parfois récemment entrées, sont mises à disposition, un accueil privilégié, des facilités de consultation, un tuteur d’accompagnement qui introduit le chercheur aux collections, en facilite l’appréhension matérielle et intellectuelle.

Franz Liszt, premier grand concerto symphonique pour piano et orchestre - BnF, dpt de la Musique

Franz Liszt, premier grand concerto symphonique pour piano et orchestre - BnF, dpt de la Musique

Les sujets de recherche sont aussi variés que les collections abritées par la BnF.
À titre d’exemple : La France Libre en images (Isabelle Flahault-Domergue, 2003-2006), l’inventaire des cartes anciennes en russe de la collection du prince Roland Bonaparte (Maya Goubina, 2003-2006), Nouvelles sources de l’histoire de la radio en France (Melissa Van Drie, 2005-2007), Adaptations cinématographiques des jeux vidéo (Alexis Blanchet, 2005-2008), L’Opéra Comique et l’architecture de la troisième salle Favart (Julie Charrier, 2005-2006), Les abécédaires de l’enfance de 1880 à 2000 dans les collections de la BnF (Marie-Pierre Litaudon, 2006-2008), Histoire du cabinet des médailles : 1848-1917 (Felicity Bodenstein, 2005-2008), etc. Des sujets portants sur des données complexes comme l’ergonomie du catalogue (Sophie Chauvin, 2003-2005) peuvent également être étudiés.
Consultez la page en lien pour avoir la liste complète des chercheurs accueillis depuis 2003.
Les illustrations de ce billet permettent d’évoquer trois recherches actuellement en cours dans les départements :
- Celle d’Alessia Zambon sur les archives de Louis François Sébastien Fauvel à la Bibliothèque nationale de France. Accueillie au département des Estampes et de la photographie, elle prépare une thèse à l’Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.
- Le recensement des reliures armoriées de la Bibliothèque de l’Arsenal par Peggy Manard, doctorante à l’École pratique des hautes études, à Paris.
- Enfin, les travaux menés par Nicolas Dufetel, chercheur invité, sur le fonds lisztien du département de la Musique, parallèlement à sa thèse à Université François Rabelais de Tours.

L’appel à chercheurs général, encyclopédique, est lancé chaque année à la mi-décembre, en même temps que les appels spécifiques offrant une bourse de mécénat (Champagne Louis Roederer, Fondation d’entreprise L’Oréal). Chercheurs français et étrangers, pour participer à l’appel à chercheurs lancé par la BnF, deux possibilités s’offrent à vous, à partir du moment où vous êtes engagé dans un cursus de l’enseignement supérieur en France :

- sélectionner un sujet de recherche proposé par la BnF, car il entre en résonance avec vos propres travaux, vous propose des ressources intéressantes, élargit votre champ d’étude ;

- proposer vous-même un sujet de recherche, car les fonds à étudier — conservés dans un ou plusieurs départements — sont mal connus, l’approche que vous proposez est inédite, les outils manquent, etc.

Toutes les candidatures reçues sont examinées. Au vu des dossiers qui leur sont transmis, les départements donnent un avis et fixent des priorités. En dernier lieu, les dossiers présélectionnés par une commission interne sont examinés lors d’une séance du Conseil scientifique de la BnF. L’accueil des nouveaux chercheurs invités et associés à la Bibliothèque nationale de France a lieu chaque année en octobre.

Pour en savoir plus : Appel à chercheurs de la Bibliothèque nationale de France
Appel 2009-2010 Dossier à télécharger (pdf - 516 Ko)

La date limite de candidature est fixée cette année au 23 avril 2009.

Une boîte électronique spécifique peut répondre à toutes vos interrogations : appelachercheurs (at) bnf.fr.

Odile Faliu (BnF)
______

Source images : Bibliothèque nationale de France
images.bnf.fr

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2009/04/zoom-sur-l-appel-a-chercheurs-de-la-bibliotheque-nationale-de-france/trackback/

 

Laissez un commentaire