BnF, Programmes de recherche

En Égypte : un jeune chercheur invité à la BnF sur les pas de Maxime Du Camp

10 mai 2009
Maxime Du Camp, Kalabscheh. Ptolémée Caesarion - BnF, Estampes et photographie

Maxime Du Camp, Kalabscheh. Ptolémée Caesarion - BnF, Estampes et photographie

En octobre 1849, Maxime Du Camp part en mission photographique en Orient, accompagné de Gustave Flaubert, avec l’accord de l’Académie des inscriptions et belles-lettres de Paris. Il en rapportera des négatifs sur papier d’une qualité rare, immortalisés dans l’ouvrage Égypte, Nubie, Palestine et Syrie publié en 1852. Voir dans cette page une évocation de son voyage photographique, à côté d’autres calotypistes archéologues.

Cent soixante ans plus tard, grâce au mécénat de Champagne Louis Roederer, Nicolas Le Guern, chercheur invité à la BnF, entreprend un voyage en Égypte sur les traces du photographe français, en lien avec ses recherches menées au département des Estampes et de la photographie sur “Les négatifs sur papier. Étude des collections de la Bibliothèque nationale de France. Pratique contemporaine.” Il est accompagné de son collègue et ami Georges Monni.

Projet Du Camp, berges d Assouan, 2009 - © Nicolas Le Guern

Projet Du Camp, berges d Assouan, 2009 - © Nicolas Le Guern

Suivre les traces des deux écrivains [Gustave Flaubert et Maxime Du Camp] sur les sites et dans les grandes villes d’Égypte, chercher et utiliser à nouveau le cadrage du photographe Du Camp a déjà été vécu par certains. Réinventer cette démarche en poursuivant la recherche des cadrages mais également en utilisant l’antique procédé photographique du négatif papier est a contrario inédit.

Dans un blog intitulé Le Projet Du Camp : une expédition photographique en Égypte, Nicolas Le Guern raconte son expérience, ses aléas, ses bonheurs… et livre des exemples de l’utilisation contemporaine du procédé Le Gray (papier ciré) dans les conditions réelles de la photographie de voyage. Vous pouvez retrouver tous les détails de cette expédition dans le journal de voyage mis progressivement en ligne, avec des vidéos sur les lieux de prises de vues. Les photographies illustrant ce billet montrent l’appareil utilisé, avec chambre de grand format.

Projet Du Camp, Saqqarah, 2009 - © Nicolas Le Guern

Projet Du Camp, Saqqarah, 2009 - © Nicolas Le Guern

Projet Du Camp, Le Caire quartier des chiffonniers - © Nicolas Le Guern

Projet Du Camp, Le Caire quartier des chiffonniers - © Nicolas Le Guern

Pour en savoir plus sur l’accueil privilégié de jeunes chercheurs à la BnF, voir les pages consacrées aux appels à chercheurs et bourses, lancés chaque année. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez écrire à la boîte électronique appelachercheurs (at) bnf.fr.

Odile Faliu (BnF)
______

Source images : Bibliothèque nationale de France - photographies de Nicolas Le Guern
images.bnf.fr
Visitez aussi l’exposition virtuelle Voyage en Orient consacrée à l’œuvre de photographes voyageurs en Égypte, Syrie, Liban, Palestine et Turquie à la fin du XIXe siècle.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2009/05/sur-les-pas-de-maxime-du-camp-bourse-roederer/trackback/

Commentaires (2)

  1. Bonjour,
    J’ai crée une spectacle inédit,
    “Gustave Flaubert, charge de mission en Orient” qui réunit texte et musique orientalisante du XIX. Il irait bien avec les photos du voyage

  2. Bonjour,

    Auteur du blog évoqué, je tiens à informer les lecteurs que l’intégralité du voyage est désormais en ligne.

    Bonne lecture, bien à vous

 

Laissez un commentaire