BnF, Collections et patrimoine

Les ancêtres des Guignols de l’Info… en 1934 !

20 août 2009
Marionnettes de la dation Chesnais - BnF, Arts du spectacle

Marionnettes de la dation Chesnais - BnF, Arts du spectacle

L’idée de faire rire en raillant la classe politique au moyen de marionnettes est plus ancienne que l’on pourrait le croire. En effet, en 1934, le marionnettiste Jacques Chesnais imagine un numéro qui met en scène, dans un mystérieux pays nommé Zizanie, une assemblée parlementaire.

Un député de gauche, Wenceslas Machinskof (alias René Cachin), dont le visage de bois prend la forme d’une faucille et d’un marteau, et un député de droite, le marquis de La Fleur (alias le marquis de La Ferronnays) doté d’une tête en forme de fleur de lys, prononcent devant un président de séance des discours cocasses, de temps à autre interrompus par des députés figurés par des boules de couleur. À la fin de la représentation, on distribue au public le livret de la pièce, lequel n’est autre qu’un extrait du Journal officiel transcrivant la séance au Sénat du mardi 5 mai 1931.

Un journaliste du Figaro rapporte les savoureuses réactions du public de l’époque qui, après avoir applaudi de bon cœur à un morceau comique, rit jaune quand il en comprend le sens …

Un parlementaire s’en fut, fort vexé, le nez enfoui dans son pardessus, sans que cela nuisit à la joie générale.
Et c’est ainsi, qu’un soir de janvier, les marionnettes, à leur tour, sont entrées dans l’opposition.
Car enfin, on a beau être de bois…

  • La dation Jacques Chesnais

Les six marottes de ce spectacle sont en ce moment exposées dans l’Abécédaire des collections, au sein de l’espace découverte, sur le site F.-Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France. Elles font partie d’un important ensemble de marionnettes, la dation Jacques Chesnais, acquis par le département des Arts du spectacle en décembre 2008. Ce fonds comprend une centaine de marionnettes ainsi que plusieurs décors, accessoires et dessins préparatoires à la réalisation des marionnettes et décors. Il documente la carrière d’un illustre marionnettiste, Jacques Chesnais (1907-1971), actif dans les années 1930 à 1960.

Cet ensemble a trouvé place avec bonheur parmi les objets du département des Arts du spectacle, qui comprend déjà plusieurs centaines de marionnettes. À fil, à gaine, ombre en parchemin ou poupée de bois, la marionnette prend des formes diverses et la collection de la BnF, riche et variée, propose nombre de pièces passionnantes… qui seront présentées dans un prochain billet ! Un petit avant-goût tout de même : guettez les vitrines de l’Abécédaire des collections de l’automne. Une nouvelle sélection sera visible à partir du 20 septembre , pour les Journées du patrimoine, et dans le cadre de la Saison de la Turquie en France.

Cécile Obligi (BnF)

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires sur les collections du département des Arts du spectacle, vous pouvez poser une question à un bibliothécaire grâce au service de questions/réponses à distance (SINDBAD).
______

Source images : Bibliothèque nationale de France
images.bnf.fr

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2009/08/les-ancetres-des-guignols-de-l-info-en-1934/trackback/

 

Laissez un commentaire