BnF, Services

À la BnF : accès à Internet par réseau filaire en Rez-de-jardin

28 mars 2010

Fin 2008, la BnF avait commencé à déployer des accès à Internet par réseau filaire sur cent cinquante places de la Bibliothèque de recherche, en Rez-de-jardin (site François-Mitterrand). Depuis le début du mois de mars 2010, ce service a été élargi à l’ensemble des salles de lecture du site avec aujourd’hui près de 800 places équipées.

Bibliothèque nationale de France, salles de la Bibliothèque de recherche - © Alain Goustard/BnF

Bibliothèque nationale de France, salles de la Bibliothèque de recherche - © Alain Goustard/BnF

Les lecteurs peuvent se connecter à Internet sur leur ordinateur portable sans avoir à se déplacer vers un poste public de consultation. De votre place de travail, vous pouvez avoir accès au catalogue général, à la bibliothèque numérique Gallica et à toutes les ressources gratuites de l’Internet. Vous pouvez aussi demander un ouvrage conservé en magasin, suivre l’état de vos demandes, etc. Concernant les ressources électroniques pour lesquelles la BnF souscrit un abonnement, pour le moment, seule une sélection est accessible. Mais l’ensemble des ressources numériques reste disponible sur les postes informatiques de la BnF installés dans toutes les salles de lecture.

Internet par réseau filaire à la BnF

Internet par réseau filaire à la BnF

Pour être certain de bénéficier d’une place avec accès filaire à l’Internet, il suffit, dans le système de réservation, de réserver une place “Simple avec accès Internet”.
Pour une première connexion, demandez votre code d’accès et votre mot de passe au personnel en banque de salle. Pour toutes les connexions suivantes, vous utiliserez le même code d’accès.

Rappelons que, pour une connexion ponctuelle, les lecteurs peuvent aussi se rendre en salle X où toutes les places sont équipées pour accéder à Internet. Pour plus d’information, les bibliothécaires sont à votre écoute aux banques de renseignements dans les salles de lecture.

Agnès de Saxcé (BnF)
______

Source de l’image : Bibliothèque nationale de France

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2010/03/a-la-bnf-acces-a-internet-par-reseau-filaire-en-rez-de-jardin/trackback/

Commentaires (20)

  1. Quid du haut-de-jardin?

  2. Le service d’accès à internet par réseau filaire a d’abord été mis en place pour les lecteurs de la bibliothèque de recherche. L’équipement du Haut-de-jardin est également prévu. Il fait partie des améliorations qui seront offertes au public dans le cadre du projet “Évolution du Haut-de-jardin”.

  3. Pourquoi interdire tous les protocoles sauf http ? C\’est dommage, et je ne vois pas ce qui le justifie. En quoi l\’utilisation d\’autres protocoles comme smtp, pop, ftp pose problème ? Internet, ce n\’est pas que le web. Personnellement je ne consulte mes mails qu\’au travers d\’un logiciel dédié, nécessitant un accès smtp/pop.

  4. Bonjour,

    Tout comme Rodolphe Keller (message précédent), je regrette la limitation au protocole http. L’ouverture des protocoles pop/imap et smtp est **vraiment indispensable** pour les nombreuses personnes qui accèdent à leur messagerie avec un logiciel dédié (par ex.: Mozilla Thunderbird, MS Outlook, Windows Live Mail, Eudora, Apple Mail, Pegasus Mail…).

    Je vous remercie (une réponse serait appréciable)

    Une réponse

  5. > à Rodolphe Keller et Guillaume, merci pour vos commentaires.
    Votre demande a été transmise et nous relançons le service compétent à ce sujet.

  6. Voici les éléments de réponse qui nous ont été fournis par le département des systèmes d’information de la Bibliothèque :
    La limitation des protocoles sur l’accès du portable chercheur est liée à des problématiques de sécurité. En effet, la nature de certains protocoles comme le SMTP ne sont pas suffisamment sécurisés pour que la BnF les autorise.
    L’utilisation des protocoles Http/Https permet à l’établissement de sécuriser les transactions effectuées sur Internet par les utilisateurs depuis leur poste personnel.
    Lorsque cela est possible, nous conseillons aux utilisateurs d’accéder à leur messagerie par une interface de type Webmail.

  7. Bonjour,

    Donc si j’ai bien compris, on peut :

    1) Consulter tous les sites internet accessibles en HTTP ou HTTPS.
    2) Faire une transaction commerciale en ligne (achat d’un livre dans une librairie numérique par CB, par exemple).
    3) Uploader ou downloader un document depuis un site web (bouton parcourir)
    4) Envoyer des courriels depuis un compte gmail ou hotmail, par exemple.

    On ne peut pas :
    Utiliser un logiciel http://FTP.

    J’ai bon ?

    Autre question s’il-vous plait : Peut-on, pour plus de sécurité, utiliser un VPN ?

    Cordialement

  8. Bonjour,
    Afin de fournir aux lecteurs un accès à Internet fiable et sécurisé, la BnF s’est dotée d’un système de sécurisation et de contrôle des partages de fichiers sur son réseau. C’est pourquoi un certain nombre d’opérations ne sont pas autorisées.

    Au-delà des restrictions techniques liées à la sécurité informatique, nous vous rappellons que l’accès à Internet dans l’enceinte de la bibliothèque, par réseau filaire sur votre propre ordinateur ou sur les postes informatiques disponibles dans les espaces publics, est soumis au respect de la “Charte informatique” en vigueur à la BnF et accessible sur les postes informatiques en salle de lecture.

    Certaines recommandations de la charte répondent à vos questions :
    “- La consultation d’internet dans les salles de lecture est réservée à des fins de recherche documentaire et d’information conformes aux missions de recherche et d’étude de la BnF.
    - l’accès à Internet doit s’effectuer dans le respect des dispositions légales en vigueur réprimant le racisme, le révisionnisme, la pédophilie et la diffamation.
    - Il est interdit de pénétrer dans des systèmes autres que ceux dont l’accès est prévu.
    - Il est interdit de télécharger des fichiers et de dupliquer des programmes”.

    Une réflexion est en cours pour mettre à jour cette charte afin de prendre en compte l’évolution de certains usages, mais ces règles de base restent en vigueur.
    Restant à votre disposition pour toute information complémentaire.

  9. À l\’équipe du Blog: Vous dites: « La limitation des protocoles sur l’accès du portable chercheur est liée à des problématiques de sécurité. En effet, la nature de certains protocoles comme le SMTP ne sont pas suffisamment sécurisés pour que la BnF les autorise. »

    Il est tout à fait possible de sécuriser le SMTP grâce à l\’extension SMTP-auth. Le port généralement utilisé est le 587.
    Il est regrettable que la BnF ne fournisse pas d\’accès à Internet et se contente du seul Web.
    Allez, encore un effort: nous voulons l\’internet, pas seulement le web!

  10. > à Bruno
    Bonsoir et merci pour votre commentaire. L’équipe permanente du blog est constituée avant tout de bibliothécaires et non d’informaticiens. Pour toutes les questions liées à l’accès internet à la BnF, vous comprendrez que nous ne sommes pas, à notre niveau, en mesure de donner une réponse ou une explication technique immédiatement. Mais nous transmettons les commentaires des lecteurs aux services concernés et répercutons leurs demandes régulièrement. A lundi donc pour ce faire. Bien cordialement.

  11. Bonjour, est-ce que vous pouvez me repondre aussi vite que possible?
    Pardon, je me depeche et my French is limited! I live in Australia & am doing a university project on wifi in schools and alternatives to wifi for schools (for health reasons). In May 2011 IARC issued recommendations for schools in the EU to remove wifi from schools, and in my project I want to refer to your solution to connecting library patron’s laptops to the Internet. Do you issue your library clients with cords? Would it be possible for you to send me more photos or even a video of what your connections look like? I want to present my project to other teachers to show them that there are solutions for schools. Do you have any information on schools in France which have dismantled their wifi that you could send me? I see that Mayor Rodolphe Thomas from Herouville St Clair in Calvados region has or is removing wifi from schools & public buildings. If you could send me any links or information I would be extremely grateful (see http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta11/ERES1815.htm and http://www.magdahavas.com/2011/06/12/international-experts%E2%80%99-perspective-on-the-health-effects-of-electromagnetic-fields-emf-and-electromagnetic-radiation-emr/ ).

    Merci beaucoup
    Linda

  12. > à Linda, Bonjour,
    Voici les éléments que nous pouvons vous communiquer sur l’installation d’accès filaire à internet pour les lecteurs dans les salles de lecture de la Bibliothèque nationale de France.
    Cette opération a été mise en place en 2008 : voir le rapport annuel 2008 de la Bibliothèque (p. 41, p. 78).
    La Lettre aux lecteurs de la BnF de l’été 2008, n° 32, s’en fait l’écho.

    La connexion se fait par l’intermédiaire d’un câble installé sur chaque place de lecture équipée. Le lecteur branche son ordinateur portable, s’il souhaite un accès internet sur son ordinateur personnel. Voir la photographie illustrant le billet.

    En souhaitant que ces précisions vous soient utiles. Bien cordialement. O.F.

  13. Merci de me repondre si vite, je l’apprecie :)
    Bien cordialement, Linda

  14. Bonjour,

    Est-il facile d’obtenir un poste avec accès internet ?

    Est-il prévu d’installer le wifi à la BNF comme dans toutes les bibliothèques parisiennes ?

    Merci de votre aide,

  15. > à Bénédicte, bonjour

    En Haut-de-jardin, plus de 250 places sont équipées d’un accès filaire (pour utiliser son propre ordinateur portable), réparties dans toutes les salles de lecture. Elles sont en accès libre sur la base du premier arrivé, premier servi. L’accès à Internet est aussi possible sur les postes informatiques. Contacter le personnel en banque de salle qui vous attribuera une session d’une durée d’1h30.

    En Rez-de-jardin, tous les postes informatiques proposent l’accès à Internet et sont en accès libre. Pour un accès individuel à une place de travail, nous recommandons aux lecteurs de choisir dans le système de réservation une place “Simple avec accès Internet”. Sur l’écran avec le plan des salles, sélectionner à droite sous le plan “Imprimés des magasins”, puis dans “Choisir un type de places”, sélectionner “Simple avec accès Internet”.
    Mais il existe un grand nombre de places dites “simples” également équipées d’un câble. Si l’on repère une place avec un câble et que l’on note son n°, on peut ensuite la réserver directement par le n° de place à partir du plan des salles (à gauche sous le plan).
    Enfin, au cas où le lecteur n’a pas besoin de réserver des documents des magasins, nous conseillons de réserver une place en salle X dite “Salle Recherche Bibliographique”. Pour réserver ces places, toutes équipées d’accès filaire, sélectionner directement “Famille de place” (menu déroulant à droite) > “Autres consultations” . Ensuite, sélectionner le “Type de place” > “Salle recherche Bibliographique”

    La BnF a fait le choix de l’accès à l’internet par réseau filaire pour garantir une connexion rapide, fiable et sécurisée, contrairement au wi-fi. Le wi-fi ne pourrait être envisagé qu’à titre complémentaire, en priorité dans les espaces où une liaison filaire ne pourrait être déployée dans des conditions efficaces.
    bien cordialement

  16. Cher BNF,
    S’il te plaît, ajoute le SMTP auth! C’est indispensable pour envoyer des courriels!
    Merci de transmettre au département informatique cette requête (que je ne suis pas la seule à formuler!)

  17. > à Amélie
    Bonjour et merci pour votre commentaire que nous avons transmis aux services concernés. Voici la réponse à votre demande ci-dessous :

    Les utilisateurs du réseau filaire de la BnF accèdent au réseau Internet par l’accès RENATER de la BnF. L’ensemble des transactions établies par ces utilisateurs sont identifiables sur l’ensemble du réseau Internet comme étant issues de la BnF. De ce fait, la BnF doit être vigilante, pour l’image de l’établissement, sur son utilisation et être en mesure de sécuriser au maximum les échanges réalisés. Par exemple vérifier que les données transmises par les portables des chercheurs vers Internet ne comportent pas de “virus”.
    Actuellement, la BnF est en mesure de sécuriser uniquement les protocoles HTTP/HTTPS.
    Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires à ce sujet, et éventuelles remarques.
    Bien cordialement.

  18. Bonjour,
    Je travaille actuellement en rez-de-jardin, mais le fait qu’il n’y a pas de wi-fi me pose un vrai problème. J’ai un MacBook Air qui n’a pas de “prise” pour les files, donc je ne peux profiter du réseau filaire. En même temps j’ai vraiment besoin de regarder mes mails plusieurs fois pendant la journée ce qui fait que je passe bcp de temps dans mon petit studio où les conditions de travail sont mauvaises mais où je peux accéder à mes mails et faire des recherches en ligne. A Munich je travaillais à la Bibliothèque d’État où il y a le wi-fi partout et ça ne semble poser aucun problème (bien sûr il est nécessaire que les utilisateurs s’identifient en se connectant). J’apprécierais bcp si vous pouviez faire le wi-fi disponible à la BNF au plus vite possible pour permettre à tous d’y travailler.
    Cordialement,
    Kirsten

  19. Bonjour,

    Est-il possible d’accéder à un ordinateur à distance à partir de la bibliothèque?

    Je me connect temps normal au vpn d’une université par exemple d’où je peux accèder à un ordinateur de bureau qui se trouve à l’université. De la je peux ensuite me connecter avec le bureau à distance de windows.

  20. Bonjour Jérémie,

    Pour des raisons de sécurité informatique, il n’est pas possible de se connecter à ce type de réseau à partir des postes informatiques de la BnF. Seuls les protocoles HTTP et HTTPS sont autorisés.
    Merci de votre compréhension.
    Cordialement,

    Agnès de Saxcé
    Coordinatrice Services au public
    BnF

 

Laissez un commentaire