BnF, Manifestations

RV du samedi : Cités, 10e anniversaire de la revue

8 mars 2010
Cités, Voyages inédits dans la pensée contemporaine - PUF

Cités, Voyages inédits dans la pensée contemporaine - PUF

La BnF organise un rendez-vous avec l’actualité éditoriale, chaque samedi de 17h à 18h, en lien avec les collections de ses départements thématiques, sur le site F.-Mitterrand.

Samedi 13 mars, ” L’aventure de la pensée”, rencontre avec la revue Cités, à l’occasion de son 10e anniversaire, avec la participation d’Yves Charles Zarka et de Jacques de Saint-Victor.

Cette rencontre se déroulera essentiellement autour du hors série Voyages inédits dans la pensée contemporaine, dirigé par Yves Charles Zarka, Isabelle Eon et Cristina Ion (parution le 24 mars) et, plus largement, autour du rôle des revues de débat dans la vie intellectuelle.

Revue Cités aux Presses universitaires de France

Cités s’est installée au cœur de la vie intellectuelle avec pour ambition de faire sortir la philosophie dans la rue, de revenir au réel, au rude, au froid, au dangereux. Il fallait en finir avec le retour perpétuel sur soi-même où la philosophie finissait par ne plus penser qu’elle-même dans son histoire. Il fallait également sortir de la complaisance à soi d’une analyse verbale indéfinie qui n’a prise que sur des expressions et des phrases. Il fallait revenir au réel pour le penser, mais non pour y demeurer. Le réel n’est pas notre horizon ultime, au-delà du réel il y a le possible, le différent, l’autrement, le nouveau. Revenir au réel pour s’en arracher, telle a été l’aventure des dix premières années. Cités est donc philosophiquement un style, non une école de pensée.
Il fallait également faire entendre d’autres voix. Les voix dominantes et assourdissantes sont celles des bateleurs, des crieurs qui singent les penseurs, des pantins à ressort qui suivent les malheurs de l’humanité à la trace pour s’en faire une gloire, des faux-monnayeurs toujours prêts à donner des leçons de savoir vivre, jouir, aimer. Il fallait donc donner droit de cité à d’autres voix : à celles qui savent que l’épreuve de la pensée est un chemin ardu et solitaire, à celles qui ont compris que la vie intellectuelle n’est pas un espace serein et paisible et qu’il faut donc se battre pour dénoncer l’erreur, la fausseté, l’accréditation de l’ignoble ou simplement le conformisme, à ceux enfin qui prennent le risque de la vérité, car il n’y a pas de plus grand risque même en démocratie. Cités est donc intellectuellement une revue de combat contre les forces locales ou globales qui tuent l’esprit.
Yves Charles Zarka, directeur de la rédaction

  • Notices biobibliographiques des invités

- Yves Charles Zarka est professeur de philosophie politique à l’Université Paris Descartes, Faculté des sciences humaines et sociales - Sorbonne. Il est notamment l’auteur de La décision métaphysique de Hobbes. Conditions de la politique (Paris, Vrin 1987, 2e éd. 1999) ; Hobbes et la pensée politique moderne (Paris, PUF, 1995 ; 2e éd. 2001) ; Philosophie et politique à l’âge classique (Paris, PUF, 1998) ; La questione del fondamento nelle dottrine moderne del diritto naturale (Naples, Editoriale Scientifica, 2000) ; L’autre voie de la subjectivité (Paris, Beauchesne, 2000) ; Figures du pouvoir : Études de philosophie politique de Machiavel à Foucault (Paris, PUF, 2001 ; 3e éd. 2001) ; Quel avenir pour Israël ? (en collab. avec Shlomo Ben-Ami et al., Paris, PUF, 2001, 2e éd. en poche “Pluriel”, 2002) ; Hobbes the Amsterdam Debate (débat avec Q. Skinner, Hildesheim, Olms, 2001) ; Difficile tolérance (Paris, PUF, 2004) ; Un détail nazi dans la pensée de Carl Schmitt (Paris, PUF, 2005) ; Réflexions intempestives de philosophie et de politique (Paris, PUF, 2006) ; Critique des nouvelles servitudes (Paris, PUF, 2007).

- Jacques de Saint-Victor est maître de conférences en histoire du droit à l’Université Paris 8, écrivain et critique au Figaro littéraire. Il est l’auteur de La chute des aristocrates, 1787-1792. La naissance de la droite (Paris, Perrin, 1992) ; Droits historiques et constitution à la fin du XVIIIe siècle : la doctrine d’opposition des noirs (1788-1791) (Lille, 1995) ; Madame du Barry, un nom de scandale (Paris, Perrin, 2002) ; Les racines de la liberté. Le débat français oublié. 1689-1789 (Paris, Perrin, 2007) ; Mafias. Histoire de l’industrie de la peur (Paris, Le Rocher, 2008) ; Il faut sauver le petit bourgeois (Paris, PUF, 2009).

Le débat sera animé par Cristina Ion, adjointe au chef du service histoire au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme de la BnF.

  • Où ?

Bibliothèque nationale de France, site F.-Mitterrand, Foyer du petit Auditorium (près de la librairie), entrée par le Hall Est
samedi 13 mars 2010 de 17h à 18h
Entrée libre

Pour suivre l’actualité des prochaines rencontres organisées à la BnF sur l’actualité éditoriale, consultez le calendrier culturel.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2010/03/rv-du-samedi-cites-10e-anniversaire-de-la-revue/trackback/

 

Laissez un commentaire