Collections et patrimoine

Eugène Belgrand et la question de l’eau à Paris

11 octobre 2010
Eugène Belgrand, in : École polytechnique, livre du centenaire, 1794-1894, vol. III

Eugène Belgrand, in : École polytechnique, livre du centenaire, 1794-1894, vol. III

Paris doit beaucoup à Eugène Belgrand (1810-1878), dont on célèbre cette année le bicentenaire de la naissance.

D’abord ingénieur des Ponts et Chaussées en Bourgogne, dans le département d’Avallon, il est repéré par le baron préfet Haussmann qui le fait nommer Inspecteur des Eaux et des Égouts, un poste-clé dans l’entreprise immense de réhabilitation de la capitale. Fin connaisseur du Bassin de la Seine dont il avait fait les relevés géologiques et hydrométriques, Belgrand s’attelle à la tâche difficile de faire venir l’eau de source aux robinets des Parisiens.

  • De l’eau au robinet pour les Parisiens

Sa passion pour l’ingénierie romaine l’aida à concevoir un système d’aqueducs souterrains et dériver ainsi les sources de la Dhuis et de la Vanne. L’eau de source se déversait ainsi dans les réservoirs de Ménilmontant et de Montsouris, d’où elle était envoyée aux particuliers. L’eau arrivant aux appartements devait aussi en repartir : Eugène Belgrand réalise alors le système d’égouts souterrains, le dessin des plaques, des regards et des bouches de récupération des eaux usées.

Arcueil, aqueduc - CC par besopha

Arcueil, aqueduc - CC par besopha

La Bibliothèque nationale de France conserve les comptes rendus, les rapports, les tableaux de relevés pluviométriques, mais aussi les cartes du Bassin de la Seine, les héliogravures des bornes-fontaines, les plans des égouts, le dessin des tuyaux de canalisation de différents diamètres, les profils des aqueducs souterrains, toute une masse de documents qui permet de suivre l’itinéraire des recherches d’Eugène Belgrand.

Vous retrouverez ainsi sur Gallica, parmi d’autres documents numérisés, le mémoire signé par Belgrand en 1865 sur les travaux à envisager à propos des eaux de la Vanne : Ville de Paris. Ponts et chaussées. Service municipal des travaux publics. Eaux et égouts. Mémoire sur l’Avant-projet de dérivation des sources de la Vanne (Paris : impr. de J. Juteau et fils, 1866), en particulier le diamètre des conduites, p. 43.

  • Pour en savoir plus

À l’occasion du bicentenaire de la naissance d’Eugène Belgrand, la Bibliothèque nationale de France vous propose une bibliographie sélective à télécharger [fichier .pdf – 64 Ko]

L’exposition au Pavillon de l’eau « De l’eau pour Paris ! Haussmann/Belgrand naissance d’un service public » évoque cette période-clé de l’histoire du service de l’eau à Paris. En accès gratuit, elle est ouverte jusqu’au 29 janvier 2011.

Un colloque sur l’héritage de Belgrand aura lieu le jeudi 14 octobre 2010, également au Pavillon de l’eau : « Héritage du passé, enjeux d’avenir de la gestion de l’eau à Paris ». Il est organisé par l’École des Ponts ParisTech, en partenariat avec l’École des ingénieurs de la Ville de Paris, Eau de Paris et la Mairie de Paris. Inscription obligatoire. Programme à télécharger [fichier .pdf – 2,69 Mo]

Jérôme Petit (BnF)
______

Source des images : Wikimedia Commons / galerie Flickr de besopha en Creative commons : Aqueducs Médicis et Belgrand
______

[Mise à jour du 20 octobre]
Vous pouvez également consulter le site très riche du colloque scientifique Belgrand récemment mis en ligne par l’École des Ponts ParisTech.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2010/10/eugene-belgrand-et-la-question-de-leau-a-paris/trackback/

 

Laissez un commentaire