BnF, Collections et patrimoine

Les revues de mathématiques au XIXe siècle

6 avril 2011
Journal de mathématiques pures et appliquées..., Paris, 1836 - BnF

Journal de mathématiques pures et appliquées..., Paris, 1836 - BnF

Dès l’époque moderne, les hommes de science s’approprient les publications périodiques pour diffuser leurs recherches, s’informer et polémiquer.

C’est ainsi que Leibniz inaugurait en 1684 le calcul intégral dans les Acta eruditorum, que l’on peut considérer comme le premier périodique scientifique allemand. Il s’inspire d’une publication française, le Journal des savants, édité de 1665 à 1792 qui fait une place aux travaux en physique, chimie et mathématiques tout en conservant une orientation très pluridisciplinaire. En 1750, les Mémoires de mathématique et de physique présentés à l’Académie royale des sciences par divers savants et lus dans ses assemblées, qui seront publiés jusqu’en 1786, marquent une première étape dans la spécialisation des publications.

  • émergence des périodiques de mathématiques

En France, il faudra attendre le début du XIXe siècle pour voir des publications entièrement consacrées aux mathématiques s’ancrer dans le paysage éditorial. Les historiens des mathématiques s’accordent à considérer les Annales de mathématiques pures et appliquées (1810-1832) de Gergonne, fondées par Joseph Diaz Gergonne et Joseph-Esprit Lavernède, comme le premier périodique mathématiques français. Le Journal de mathématiques pures et appliquées fondé par Liouville avec l’appui d’Arago lui succédera à partir de 1836.

Dans cette première partie du XIXe siècle, nous assistons à l’essor des publications mathématiques. Férussac, Guillard, Terquem et d’autres, mathématiciens de formation ou hommes de science, qui pour la plupart ont fait une carrière militaire, participent à cette poussée éditoriale. Certaines de ces publications existent encore, à l’image, par exemple, du Journal de Liouville.

Pour compléter cet aperçu, la Bibliothèque nationale de France vous propose une sélection de périodiques de mathématiques du XIXe siècle, sur le site F.-Mitterrand, en salle C de la bibliothèque d’étude, du 4 avril au 2 mai 2011.

Bibliographie à télécharger [fichier .pdf – 55 Ko – 5 p.].

Cédric Dameron (BnF)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2011/04/les-revues-de-mathematiques-au-xixe-siecle/trackback/

 

Laissez un commentaire