BnF

Le lectorat de la BnF à la loupe : le Haut-de-jardin en 2010

26 septembre 2011
Bibliothèque nationale de France, site F.-Mitterrand - © photo Magali Corouge/BnF

Bibliothèque nationale de France, site F.-Mitterrand - © photo Magali Corouge/BnF

La Bibliothèque nationale de France réalise chaque année une étude très complète sur son lectorat, en se servant des données enregistrées lors de l’inscription, du comptage des entrées dans les salles de lecture et des demandes de documents.

Les statistiques utilisées pour ces études proviennent de données chiffrées brutes et anonymes, sans aucun caractère personnel. Nous vous donnons ici un aperçu des informations que cette étude met en valeur. Les chiffres sont pour la plupart arrondis, pour en faciliter la lecture.

En 2010, on compte 545 000 entrées dans les salles de lecture de la bibliothèque du Haut-de-jardin, dont 85 % concernent des lecteurs inscrits, titulaires d’une carte, les 15 % restants sont des utilisateurs de tickets journaliers. Les lecteurs inscrits avoisinent les 30 800, parmi lesquels 60 % de lecteurs s’inscrivant pour la première fois.
Il faut noter que la BnF ne dispose pas de données statistiques sur les personnes qui utilisent des tickets pour accéder dans les salles de lecture.

  • 64 % de lecteurs étudiants

59 % des lecteurs fréquentant le Haut-de-Jardin ont moins de 25 ans. Ils sont étudiants à 64 %. Parmi cette population d’étudiants, on rencontre 69,2 % d’étudiants en licence, 26,4 % en master et 4,4 % en doctorat.

Lecteurs de la BnF, bibliothèque d étude Haut-de-jardin - © Marie-Paule Nègre-Métis/BnF

Lecteurs de la BnF, bibliothèque d étude Haut-de-jardin - © Marie-Paule Nègre-Métis/BnF

Bien que les collections de la bibliothèque d’étude soient encyclopédiques, le lectorat s’y répartit de manière hétérogène. Au moment de leur inscription, les lecteurs indiquent leurs disciplines de référence. La répartition est la suivante : droit, économie, politique (28 %), sciences (15,5 %), médecine (11,5 %), langues et littératures (10,2 %). Ce classement des disciplines se retrouve dans la fréquentation des salles préférées par les lecteurs.

Un aspect intéressant à connaître : parmi les lecteurs fréquentant le Haut-de-jardin, 16 % correspondent à des lecteurs de la bibliothèque de recherche.

En 2010, les lecteurs de nationalité étrangère constituent 16 % des lecteurs du Haut-de-jardin. Par pays, on note en première ligne : la Chine (563 lecteurs), l’Italie (407), le Soudan (404), le Maroc (331), l’Algérie (321), les États-Unis (258), etc.

Des variations mensuelles significatives dans la composition du lectorat du Haut-de-jardin (étudiants, lycéens, autres) sont liées au calendrier universitaire.

  • venir une fois, venir plus de 120 fois en Haut-de-jardin

Quant à l’assiduité des lecteurs, que les statistiques permettent également de mesurer, elle se mesure en nombre d’entrées, qui vont d’une fois à plus de cent vingt fois par année. 9 900 usagers ne sont venus qu’une fois en 2010, une grande majorité (près de 24 000) entre deux et douze fois. Les paliers supérieurs concernent 8 300 lecteurs qui sont venus jusqu’à soixante fois, 545 lecteurs, jusqu’à cent vingt fois et 130 lecteurs qui ont dépassé ce dernier chiffre dans l’année.

On note enfin un point significatif : l’année 2010 constitue la première année pleine d’application de la mesure de gratuité après 17 heures. Ainsi, la fréquentation au ticket connaît en 2010 une progression de près de 14 % par rapport à 2009.

BnF page facebook HDJ

BnF page facebook HDJ

Vous retrouverez d’autres renseignements sur les activités de lecture à la Bibliothèque nationale de France dans le Rapport d’activité 2010. Un prochain billet sera consacré au lectorat du Rez-de-jardin.
Les enquêtes portant sur les publics de la Bibliothèque sont accessibles sur cette page.

Saviez-vous que la BnF a ouvert une page facebook Haut-de-jardin ? Vous y trouverez un fil régulier d’informations.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2011/09/le-lectorat-de-la-bnf-a-la-loupe-le-haut-de-jardin-en-2010/trackback/

 

Laissez un commentaire