Services aux lecteurs

Les multiples vies de l’esplanade de la bibliothèque

17 octobre 2011

Elle est en bois exotique du Brésil, l’ipé, qui vieillit joliment et prend une teinte gris clair. Chaque module carré comprend douze lattes. Sachant que le parallélépipède occupé par l’esplanade de la Bibliothèque nationale de France fait x mètres de long et y de large, qu’il faut retirer du calcul la surface des tours, l’espace ouvert sur le jardin central, les édicules, grilles de ventilation, et autres etc., quel est le nombre total de lattes utilisées ?

Vous n’en savez rien… euh, moi non plus. Pourtant c’est un problème aussi intéressant que celui des baignoires qui… ou des trains en retard ou pas. Non ?

Sur l esplanade de la BnF, Nuit blanche 2008 - © David Paul Carr/BnF

Sur l esplanade de la BnF, Nuit blanche 2008 - © David Paul Carr/BnF

  • prévu ou imprévu ?

Mais nous nous éloignons de notre sujet. L’esplanade — le parvis — du site François-Mitterrand de la BnF permet aux lecteurs-visiteurs-passants-personnels d’accéder aux espaces publics et privés de l’établissement, mais c’est aussi avant tout un espace public. À ce titre, comme dans les squares, il en existe un règlement, affiché aux entrées principales et listant quelques interdictions…

Attendu que la vocation de l’esplanade, ouverte au public, est d’être un lieu de promenade et d’accès à la bibliothèque (…)

Beaucoup n’y font que passer, d’autres l’apprivoisent ou l’investissent à leur gré et, le savez-vous ? sa vie est multiple.

Comme tout bibliothécaire dans l’âme qui se respecte, nous en avons commencé et noté pour vous l’inventaire : subjectif, amusé, pittoresque, évolutif, à compléter par vos contributions écrites, photographies, vidéos, commentaires !

Événements spectaculaires de l EnsAD - © photo Pascal Lafay/BnF

Événements spectaculaires de l EnsAD - © photo Pascal Lafay/BnF

  • des événements spectaculaires

La BnF a participé dès son lancement en 2002 à la Nuit blanche parisienne, avec le jeu de Tetris géant et autres animations lumineuses sur la Tour des Lois, côté Seine. Retrouvez-en l’atmosphère dans ce reportage du journal télévisé, provenant des archives de l’INA. Les années suivantes, jusqu’en 2008, d’autres artistes ont investi les lieux pour des performances associant lumière, musique et installations éphémères. Des bibliothécaires vêtus de blanc invitaient sur le parvis le public à visiter la Bibliothèque Haut-de-jardin, ses salles de lecture, expositions en avant-première…

Grand Fooding 2008 sur l esplanade de la BnF - © photo David Paul Carr/BnF

Grand Fooding 2008 sur l esplanade de la BnF - © photo David Paul Carr/BnF

D’autres manifestations sont organisées sur l’esplanade de la BnF, comme un lancer de cerfs-volants en 2009, le Grand Fooding d’été 2008, ou plus régulièrement, le Festival Paris-cinéma, plusieurs concerts pour la Fête de la Musique (dont la dernière en 2011, malheureusement trop bruyante).

Une manifestation publique et gratuite offrant de ludiques, poétiques et inventifs “Événements spectaculaires“, est proposée chaque année en été par le secteur Scénographie de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, et ce pour la onzième année en 2011 ! Télécharger le programme de l’événement 2011 [fichier .pdf - 122 Ko].

Cérémonie de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris - © photo Pascal Lafay/BnF

Cérémonie de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris - © photo Pascal Lafay/BnF

Pour sa troisième année en résidence, l’esplanade de la BnF sert de steppe accueillante pour la yourte abritant Le Dansoir de Karine Saporta, La programmation reprend le 7 novembre 2011 : tango argentin, Steve Reich, concerts, etc.

Le Service Prévention Sécurité Incendie de la BnF est assuré par un détachement de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris. 52 hommes composent le détachement sur le site François-Mitterrand, 17 hommes sur le site Richelieu.
Ils ont pour mission essentielle le secours aux victimes, la protection des biens et la surveillance des installations depuis les PC incendie. Lors de chaque prise d’armes du nouveau commandant de brigade, l’esplanade de la BnF est le cadre d’une cérémonie.

Arrivée des Globes de Coronelli sur le site F.-Mitterrand - © photo Pascal Lafay/BnF

Arrivée des Globes de Coronelli sur le site F.-Mitterrand - © photo Pascal Lafay/BnF

Quelques privilégiés ont pu assister à l’arrivée de nuit des Globes du Roi Soleil sur l’esplanade. Après leur exposition au Grand Palais, les immenses globes terrestre et céleste sont arrivés par convoi exceptionnel dans la nuit du 3 au 4 octobre 2005 sur le site F.-Mitterrand.

  • un décor, un espace à investir

L’esplanade de la Bibliothèque a servi en 2003 (du 8 mars au 15 mai) à une exposition en plein air de douze œuvres monumentales du sculpteur britannique Anthony Douglas Cragg, dit Tony Cragg (né en 1949).

Tony Cragg, Ferryman, 1997 - CC photo Hans Peter Schaefer

Tony Cragg, Ferryman, 1997 - CC photo Hans Peter Schaefer

Mais aussi, et de manière beaucoup plus régulière, pour des tournages de films, des photos de mode, des publicités.

La photographie professionnelle, le tournage de films, l’enregistrement d’émissions radiophoniques et de télévision sont soumis à autorisation préalable.

David Lynch à la BnF pour le tournage du clip Nissan Micra - © Production Plein Soleil

David Lynch à la BnF pour le tournage du clip Nissan Micra - © Production Plein Soleil

Citons, par exemple, Paris de Cédric Klapisch, le générique de l’émission Histoire immédiate sur France 3 ou des séries comme Julie Lescaut, avec Véronique Genest, Boulevard du Palais, avec Jean-François Balmer, etc.

Parmi les publicités, entre autres, celle tournée par David Lynch pour la Nissan Micra, dont les qualités sont sussurrées par des lèvres bleu électrique, dont le lancement a eu lieu en janvier 2003, ou plus récemment, pour les chaussures Weston.

Pour tout ce qui concerne la location d’espaces et les tournages, on pourra consulter ces pages.

  • un lieu de vie

Ici, le recensement est de moins en moins structuré, car il reflète la vie individuelle de nombreux lecteurs, passants, promeneurs, touristes, vidéastes et photographes amateurs, sportifs, rêveurs, esseulés, en groupe, habitués, primo-arrivants, …

Des travaux d’amélioration de la lisibilité et de l’accessibilité du site François-Mitterrand de la BnF ont été menés en 2009 : chemin garanti, totems et bancs lumineux. Nous vous en parlions ici. Bientôt une nouvelle entrée sera créée côté Est, entre les tours des Nombres et des Lois.

Monsieur Boubou à la BnF - CC 2006 par BoubouBear

Monsieur Boubou à la BnF - CC 2006 par BoubouBear

On aura ainsi remarqué, au jour le jour, des situations variées, des performances plus ou moins autorisées, des tranches de vie où l’esplanade joue un rôle parfois central, parfois anodin :

- fond d’écran pour photo de mariage
- monument parisien pour photos-souvenirs, par exemple bouboubear
- studio de répétition
- support d’expérimentation artistique, par exemple, chasse au ballon rose (façon EnsAD ? mais vraiment plus modeste…)
- dojo de yoga ou qi gong
- planches de bronzage

La Bibliothèque dans la ville - © photo Jan Sekal

La Bibliothèque dans la ville - © photo Jan Sekal

- bureau nomade
- piste d’envol pour saut de marches réussi
- gradins pour regarder les embouteillages, la Seine, les péniches, un parapluie rose sur le quai mouillé
- spot de freeride
- aire de danse urbaine, hip-hop, slam
- testeur de parallaxe, grand angle, fisheye et panoramique
- rendez-vous pique-nique
- promenade de loisir ou de santé, voire parcours cardio, ou entraînement au marathon
- classe de cours pour étudiants des beaux-arts ou d’école d’architecture
- cage à bisous
- distributeur de bouffée du temps qui passe

et vous qu’en dites-vous ? Merci pour vos commentaires, échos, retours.

Odile Faliu (BnF)

  • En savoir plus

Présentation de l’esplanade, dans la visite virtuelle du site F.-Mitterrand

Règlement de l’esplanade de la Bibliothèque nationale de France [fichier .pdf – 25 Ko – 13/11/96 – 5 p.]

Beaucoup de photos dans le Pool de groupe BNF sur flickr

—-

Source des images
Bibliothèque nationale de France
Plein Soleil (tournage Nissan Micra)
Jan Sekal
Creative commons : Hans Peter Schaefer (sculpture de Tony Cragg), galerie Flickr Monsieur Boubou

Que pensez-vous des billets comme celui-ci ? Appréciez-vous le ton, le sujet choisi ?

View Results

Loading ... Loading ...
Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2011/10/les-multiples-vies-de-lesplanade-de-la-bibliotheque/trackback/

Commentaires (3)

  1. Pour les internautes intéressés, voici les dimensions exactes de l’esplanade.

    Parvis seul (sans tenir compte du petit bout en biais côté Tour des lettres):
    Longueur : 340 m
    Largeur : 177,7 m

    Parvis et escaliers (attention, les escaliers sont en sifflet sur les petits côtés):
    Longueur : 374,14 m
    Largeur : 194,8 m.

  2. Très chouette !
    Au début j’ai juste eu un petit pincement au coeur car en fait (mais c’est toujours oublié) c’est le collectif franco-américain de création scénique et multimédia nommé Faim de Siècle - dans le cadre du Festival Piratages de 2002 porté par la toute première équipe du Batofar (qui à l’époque devait être tout sauf un nightclub parisien de plus…) - qui a le premier a utilisé la tour de la BNF comme “surface de projection” (petit prouesse du genre pour l’époque, avec l’aimable et complet soutien logistique de la société Utram, qui est sans doute la seule à en avoir conservé des photos).

  3. Un complément d’un dynamisme réjouissant, tourné par Samsung sur l’esplanade de la Bibliothèque : Limitless Creativity 2/3

 

Laissez un commentaire