BnF, Collections et patrimoine, Services

La bataille du cheval : autour du tricentenaire de Claude Bourgelat (1712-1779)

13 février 2012

La connaissance des chevaux a remarquablement progressé au XVIIIe siècle. Le tricentenaire de la naissance de Claude Bourgelat est une occasion pour la BnF de mettre en valeur plusieurs personnalités marquantes de l’évolution des sciences vétérinaires.

Louis XV à cheval, estampe d après Parrocel - BnF, Estampes et photographie

Louis XV à cheval, estampe d après Parrocel - BnF, Estampes et photographie

Au milieu du dernier siècle parurent deux hommes supérieurs qui vouèrent leur plume et leur génie à la conservation et au perfectionnement des animaux utiles : l’un des deux [Lafosse père], simple maréchal, fut connu de tous les savants d’Europe, se fit écouter au milieu de l’académie des sciences, et sa réputation fut surpassée par celle de son fils. L’autre [Claude Bourgelat], écuyer célèbre, passionné pour le cheval, conçut, dans un âge avancé, le hardi projet de créer la médecine de ce quadrupède et celle de tous les autres animaux domestiques : il fonda des écoles pour enseigner publiquement cette science.
(L.-F. Grognier, Notice historique et raisonnée sur C. Bourgelat, 1805, p. 22)

  • Claude Bourgelat
Claude Bourgelat (1712-1779) - © Coll. BIU Santé Médecine

Claude Bourgelat (1712-1779) - © Coll. BIU Santé Médecine

La naissance de l’hippiatrie a été marquée par la prédominance de Claude Bourgelat sur deux autres figures marquantes dans la science des chevaux, Étienne-Guillaume Lafosse (17..-1765), maréchal ordinaire des Petites Écuries du roi Louis XV, et son fils Philippe-Étienne Lafosse (1738-1820).

Ce dernier s’opposa de façon virulente au projet d’une école vétérinaire et publia à la fin de l’année 1789, dans un contexte révolutionnaire, un pamphlet calomniateur dans lequel il critique amèrement l’école d’Alfort et son organisation. Il souhaite par ailleurs que le cheval occupe entièrement la médecine vétérinaire. Or les écoles vétérinaires avaient été créées pour faire face aux épizooties qui décimaient principalement les troupeaux de bêtes à cornes, ce que ne manqua pas de lui rappeler Louis Bredin, directeur de l’école vétérinaire de Lyon, dans la réponse écrite qu’il lui fit au début de l’année 1790.

  • Philippe-Etienne Lafosse
Philippe-Etienne Lafosse (1738-1820) - © Coll. BIU Santé Médecine

Philippe-Etienne Lafosse (1738-1820) - © Coll. BIU Santé Médecine

Si Grognier consacre une notice historique à Bourgelat dès l’année 1805, il faudra attendre plus de cinquante ans pour qu’un professeur de l’école vétérinaire d’Alfort, Armand Goubaux, consacre en 1857 une notice à Lafosse.

On trouvera dans la Bibliothèque numérique Gallica son Cours d’hippiatrique, ou Traité complet de la médecine des chevaux … publié en 1772. Nombre d’ouvrages autour de l’hippiatrique, des sciences vétérinaires et de la création des premières écoles vétérinaires de Paris et Lyon sont ainsi accessibles en ligne dans plusieurs bibliothèques numériques.

  • Pour en savoir plus

A l’occasion du tricentenaire de la naissance de Claude Bourgelat, le département Sciences et Techniques de la Bibliothèque nationale de France propose une sélection de documents patrimoniaux, à voir dans la salle C de la Bibliothèque Haut-de-jardin, du 7 février au 2 avril 2012.

Vous trouverez dans la bibliographie sélective établie à cette occasion une chronologie détaillant de 1740 à 1805 les dates importantes de la “bataille du cheval” qui a opposé Claude Bourgelat aux deux Lafosse, père et fils. Elle invite à découvrir par les œuvres elles-mêmes ce qui a pu séparer ou rapprocher ces trois acteurs majeurs des sciences vétérinaires.

Télécharger la bibliographie : La bataille du cheval : autour du tricentenaire de Claude Bourgelat [fichier .pdf – 77 Ko – 8 p.]

Nathalie Aguirre et Jérôme Petit (BnF)
______

Source des images :
Bibliothèque nationale de France - Bibliothèque interuniversitaire Santé

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2012/02/la-bataille-du-cheval-autour-du-tricentenaire-de-claude-bourgelat-1712-1779/trackback/

 

Laissez un commentaire