Les coulisses

Le jardin-forêt de la Bibliothèque nationale de France : un refuge LPO ?

1 février 2012

La Bibliothèque nationale de France et la Ligue pour la Protection des Oiseaux ont signé une convention de partenariat autour du programme Refuges LPO.

Il s’agit d’un réseau de jardins gérés de manière écologique, en évitant les traitements phytosanitaires et en privilégiant des végétaux appréciés des oiseaux et des insectes, notamment les pollinisateurs.

Silhouettes d oiseaux sur les parois vitrées de la BnF © Sylvie Boufflet

Silhouettes d oiseaux sur les parois vitrées de la BnF © Sylvie Boufflet

Elle est bien éloignée l’époque où de nombreux oiseaux se fracassaient contre les façades vitrées ! De même, face aux nuées d’étourneaux, même si la méthode est écologique et qu’elle puisse être utilisée à nouveau, dans le futur, la BnF n’a plus besoin actuellement de recourir à des fauconniers pour leur faire quitter le jardin central du site F.-Mitterrand.

  • premières collaborations

En 2003, la Ligue pour la protection des oiseaux a participé au plan de pose des silhouettes anti-collision sur les façades vitrées entourant le jardin. Grâce à cette opération, les victimes ailées des vitrages ont quasiment disparu.

Puis, en juin 2004, la BnF s’est associée à la LPO, en installant des nichoirs destinés à accueillir des faucons pèlerins dont l’arrivée sur Paris était attendue.
Plusieurs individus ont été repérés à Ivry-sur-Seine, tout près de la BnF, peut-être s’installeront-ils prochainement dans un de ces nichoirs ?
Pour l’instant, c’est un couple d’éperviers d’Europe qui a choisi, depuis 2008, de nicher dans le jardin-forêt, régulant ainsi les présences massives d’étourneaux.

Entretenu de manière écologique et très peu fréquenté par les humains, le jardin-forêt de la Bibliothèque est un havre de paix pour l’avifaune.

  • des aménagements favorables aux oiseaux
Cardamines dans le jardin central de la BnF - © photo Sylvie Boufflet/BnF

Cardamines dans le jardin central de la BnF - © photo Sylvie Boufflet/BnF

Dans le cadre de sa mission de conservation des espaces, la LPO a initié le programme Refuges LPO au tout début de sa création, en 1912. L’association fête d’ailleurs cette année son centenaire.
Ce réseau de jardins gérés de manière écologique compte à ce jour plus de 11 300 refuges, soit une surface totale de plus de 17 000 hectares, identifiés dans le maillage des trames vertes.

La démarche de la Bibliothèque s’inscrit dans la continuité d’un partenariat avec le Muséum national d’Histoire Naturelle qui s’est concrétisé par la réalisation de l’inventaire dynamique du jardin forêt, puis par sa présentation dans l’exposition permanente La BnF en son jardin.
La LPO accompagnera la BnF par la mise en place d’aménagements favorables à la
biodiversité, et particulièrement l’avifaune, notamment avec l’installation de nichoirs à mésanges. L’un d’eux servira d’élément pédagogique complétant l’exposition.

L’adhésion au programme sera accompagnée d’un label Refuge LPO, matérialisé par une pancarte dans le jardin.

La BnF en son jardin :  Allain Bougrain-Dubourg, Thomas Grenon, Bruno Racine - © photo David-Paul Carr/BnF

La BnF en son jardin : Allain Bougrain-Dubourg, Thomas Grenon, Bruno Racine - © photo David-Paul Carr/BnF

  • signature d’une convention

La convention de partenariat autour du programme Refuges LPO a été signée lors de l’inauguration de l’exposition « La BnF en son jardin », le 19 décembre 2011, par Bruno Racine et Allain Bougrain-Dubourg, respectivement présidents de la Bibliothèque nationale de France et de la Ligue pour la protection des oiseaux, en présence de Thomas Grenon, directeur du Muséum national d’Histoire Naturelle.

En adhérant au réseau des Refuges LPO, la Bibliothèque nationale de France, engagée dans une démarche de développement durable depuis 2007, souhaite contribuer officiellement à l’enrichissement de ce maillage, commencé il y a un siècle.

Sylvie Boufflet (BnF)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2012/02/le-jardin-foret-de-la-bibliotheque-nationale-de-france-un-refuge-lpo/trackback/

 

Laissez un commentaire