BnF, Services

Quel était l’art du layetier emballeur ? [la question du jeudi]

10 mai 2012

Chaque jeudi, SINDBAD, le service de questions-réponses de la BnF, vous propose de découvrir une question posée par un internaute et la réponse des bibliothécaires.

Robe à l Anglaise c. 1780 in the Fashion Museum Ludwigsburg,  cc par La Couturière Parisienne

Robe à l Anglaise c. 1780 in the Fashion Museum Ludwigsburg, cc par La Couturière Parisienne

  • La question :

Préparant actuellement une exposition sur Louis Vuitton au sein du musée de la Mode et du Textile, nous cherchons à mieux connaître le métier de layetier emballeur. Nous souhaiterions trouver la manière dont ces professionnels pliaient les vêtements afin de les mettre dans les caisses et malles de voyage. Pouvez vous me dire si il existe une sorte de manuel de ce métier et comment s’effectuait les pliages des robes durant le Second Empire ?

  • La réponse de SINDBAD :

Il existe plusieurs textes sur le métier de layetier-emballeur, cependant aucun ne décrit de façon très détaillée l’art de plier les vêtements : ils se consacrent davantage à la fabrication des contenants. Sur ce point, la référence principale semble être le Nouveau manuel du menuisier, de l’ébéniste et du layetier, par Nosban, qui a connu plusieurs éditions au cours du XIXe siècle, par exemple en 1857 :
Nouveau manuel complet du menuisier, de l’ébéniste, du layetier, du marqueteur, du sculpteur… par M. Nosban,… Nouvelle édition…. - Paris : Roret, 1857. - 2 vol.
Voir la notice dans le catalogue général
La partie consacrée à l’art du layetier se trouve dans le vol. 2.

D’autres publications plus techniques :

- Instructions à l’usage des emballeurs, pour l’application du principe adopté par la Chambre Syndicale dans ses tables [...] développés métriques. - Saint-Germain : imp. de L. [...], (1867).
Voir la notice dans le catalogue général

- Barême d’après le système métrique à l’usage des layetiers-emballeurs,… par J. Peytroux. - Paris : l’auteur, 1853.
Voir la notice dans le catalogue général

- Exposition nationale des produits de l’industrie française. 1849…. Notice sur les divers systèmes d’emballage inventés par Cotel,… pour tableaux, sculptures, pianos… instruments de physiques (”sic”)… - Paris : impr. de Guiraudet et Jouaust, (1849)
Voir la notice dans la catalogue général

Bas et bottines servant au sacre des rois de France, XVIIe siècle. BnF Manuscrits.

Bas et bottines servant au sacre des rois de France, XVIIe siècle. BnF Manuscrits.

Voici quelques références de textes antérieurs au Second Empire :
- L’Art du layetier, par M. Roubo,… - Paris : Moutard, 1782. - (Descriptions des arts et métiers, faites ou approuvées par MM. de l’Académie des sciences).
Voir la notice dans le catalogue général

- Barême du layetier… par Bien-Aimé. - Manière de compter le bois qui entre dans les caisses, et de les confectionner. - Paris : l’auteur, (s. d.).
Voir la notice dans le catalogue général
Voir en particulier page 8, « Des boîtes à robes »

- Notice historique sur les layetiers-emballeurs, par Bien-Aimé. - Paris : l’auteur, 1836.
Voir la notice dans le catalogue général

Vous trouverez sur Google Livres les détails d’un brevet d’invention « pour un système perfectionné propre à l’emballage des robes garnies et autres objets de la toilette des dames », accordé en 1844 à Joseph Tiné.
Enfin, vous avez sans doute déjà consulté l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, articles « Layetier » et « Coffretier-malletier-bahutier ».

Parmi les ouvrages non dédiés à la profession de layetier-emballeur, je n’ai pas non plus trouvé de textes décrivant précisément la manière de plier les robes, hormis quelques lignes (mais de 1878) dans « La femme hors de chez elle » par Marie d’Ajac, p. 74-75, disponible dans Gallica. Il faut croire que cet art, comme beaucoup de métiers manuels, s’apprenait davantage par la pratique et l’imitation que par les livres.

—–

Le service SINDBAD répond à vos questions sur tous les sujets, que vous soyez ou non lecteur de la BnF. Pour poser une question à SINDBAD, c’est ici.

Pour découvrir d’autres questions-réponses archivées par SINDBAD, c’est là.

Voir aussi l’exposition au Musée de la mode et du textile que préparait la personne qui a interrogé SINDBAD.

Isabelle Copin (BnF)

______

Source des images :
Robe à l’anglaise : Wikimedia commons, La Couturière parisienne
Bas et bottines : Banque d’images de la BnF

Banque d’images de la BnF

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2012/05/quel-etait-lart-du-layetier-emballeur-la-question-du-jeudi/trackback/

 

Laissez un commentaire