BnF, Collections et patrimoine, Expositions

L’histoire de la presse à découvrir de 1631 à 2012

5 juin 2012
Eugène Atget, Kiosque, Square du Bon-Marché - BnF, Estampes et photographie

Eugène Atget, Kiosque, Square du Bon-Marché - BnF, Estampes et photographie

Quel est le premier journal français ? À quel moment l’image s’est-elle imposée à la une ? En quelle année Le Canard enchaîné a-t-il été créé ? À quoi ressemblait le premier numéro de Salut les copains ? Quels sont les grands titres en une des quotidiens lors de la chute du Mur de Berlin ?

Autant de questions qui trouvent leur réponse dans l’exposition visible en ce moment à la Bibliothèque nationale de France : La Presse à la Une : de la Gazette à Internet, et jusqu’au 15 juillet 2012.

  • chronologie, évolutions, grandes figures

Dans un long déroulé chronologique, l’exposition retrace les événements marquants de l’histoire des journaux s’appuyant sur les évolutions techniques, convoquant les grandes figures du journalisme, renseignant sur le lectorat ou la diffusion des titres…

Le Petit Journal, exposition La Presse à la Une - © BnF

Le Petit Journal, exposition La Presse à la Une - © BnF

Des dates-clefs ponctuent ce voyage dans le temps, renvoyant à l’histoire de la presse (songeons à la loi de 1881 sur la liberté de la presse) ou à l’histoire générale (la rupture de 1944 notamment). Il apparaît d’ailleurs très vite que les deux sont intimement liées. La liberté de la presse est un enjeu qui marque tout le XIXe siècle. Il contribue à la valse des régimes : les Trois Glorieuses, nées en réaction à des ordonnances restreignant la liberté de la presse, contraignent Charles X à l’exil, l’assassinat du journaliste Victor Noir par un cousin de Napoléon III cristallise l’opposition à l’Empire…

La presse est aussi le miroir des évolutions sociales et politiques du pays. « J’accuse… ! », célèbre article de Zola marque la naissance des intellectuels, les journaux de tranchées révèlent les conditions difficiles de vie des Poilus au front tandis que la florissante presse magazine à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale renseigne sur la société de loisirs qui s’épanouit alors.

  • mutations du numérique
Exposition La Presse à la Une  © David Paul Carr / BnF

Exposition La Presse à la Une © David Paul Carr / BnF

L’exposition n’oublie pas la mutation introduite par le numérique et les influences croisées entre presse en ligne et presse papier. L’évolution de la maquette constitue à cet égard un point de départ intéressant. Quoi de commun entre les unes des journaux annonçant la chute de Gorbatchev et celles relatant celle de Ben Ali ? Les interrogations autour de l’image et des ses possibles manipulations sont également présentes révélant, entre autres, ce paradoxe : des images de plus en plus nombreuses, un choix de plus en plus uniforme.
Enfin, la réflexion porte sur l’articulation entre journalisme professionnel et contenu amateur avant que la visite ne s’achève sur les fils de dépêches et de photographies de l’AFP et sur des archives Internet de journaux en ligne qui incarnent le flux permanant de l’information et sa transformation immédiate en objet historique.

Benjamin Prémel (BnF)

Informations pratiques
du 11 avril 2012 au 15 juillet 2012
Bibliothèque nationale de France - François-Mitterrand / Grande Galerie
mardi - samedi de 10 h à 19 h
dimanche de 13 h à 19 h
sauf lundi et jours fériés

  • en savoir plus

exposition virtuelle

site mobile

la presse sur Gallica
______

Source des images :
Bibliothèque nationale de France
Gallica - Kiosque (zoom)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2012/06/lhistoire-de-la-presse-a-decouvrir-de-1631-a-2012/trackback/

 

Laissez un commentaire