BnF, Collections et patrimoine, Expositions

Revoir, relire, rêver avec Maurice Sendak

22 juin 2012
Maurice Sendak, 2010 - CC par Tatyana Nyanko

Maurice Sendak, 2010 - CC par Tatyana Nyanko

Retrouvez Maurice Sendak dans la vitrine “Actualité” de l’Abécédaire des collections, présentée en accès libre dans l’espace découverte de la BnF jusqu’au 2 septembre 2012.

Le père de Max et les Maximonstres, chef-d’œuvre indétrônable de l’album pour enfants, est décédé le 8 mai 2012 à l’âge de quatre-vingt-trois ans dans le Connecticut, un an avant de célébrer le cinquantième anniversaire de son héros emblématique. Maurice Sendak a illustré de nombreux auteurs dont Grimm, Andersen, Hauff, Hoffman. À partir des années 70, il a réalisé des décors de théâtre, opéras et ballets, dont Casse-noisette, de Tchaïkovski ou La Flûte enchantée de Mozart. Ses illustrations pour Brundibar de Tony Kushner et du compositeur tchèque Hans Krása revêtent aussi une importance particulière par rapport à son histoire familiale marquée par la Shoah.

Maurice Sendak a joué un rôle majeur dans l’évolution du livre d’images dont il a profondément renouvelé les thèmes et les formes. Autour de son œuvre, adultes et enfants se retrouvent, chacun puisant à sa façon dans les profondeurs où il entraîne, car en véritable artiste, c’est en lui qu’il cherche inlassablement, dans les douleurs et les joies de son enfance, ce qu’il a de plus humain à partager. Il a reçu en 1970 le prix international Hans Christian Andersen de l’illustration. Depuis cette date, sa notoriété n’a cessé de s’étendre à travers le monde.

  • la Mini-Bibliothèque
Maurice Sendak, Mini-Bibliothèque - L'école des loisirs, 2010

Maurice Sendak, Mini-Bibliothèque - L

Que contient donc ce minuscule coffret – ou « la bibliothèque dans une coquille de noix », pour reprendre le titre original, The Nutshell Library ? Tout simplement, quatre livres raffinés et charmants pour éduquer un enfant : un alphabet, un livre de comptes, un livre des mois et un conte moral. Mais l’alphabet s’invite chez de bien farceurs alligators, le livre de comptes, chez Johnny, dont la maison se remplit d’intrus, le livre des mois loue la soupe de poule au riz, quant à la leçon de morale, nous comprenons avec Pascal, in extremis, que rien n’est égal ! C’est un manifeste d’éducation à l’humour, à la fantaisie et aux plaisirs des mots que nous offre Sendak.

Nathalie Beau (BnF)

  • En savoir plus

- Redécouvrez Maurice Sendak notamment à travers une interview publié dans le numéro 122-123 de septembre 1988 et avec le dossier du numéro 232 de décembre 2006 de La Revue des livres pour enfants.
- Centre national de la littérature pour la jeunesse - La Joie par les livres
______

Source des images :
Creative Commons
- Tatyana Nyanko Maurice Sendak-
-cc/by-nc-nd/2.0/-

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2012/06/revoir-relire-rever-avec-maurice-sendak/trackback/

Commentaires (1)

  1. J\’ai découvert la Mini-bibliothèque récemment en l\’offrant à ma fille : elle a aimé autant que moi ! Chez nous, on ne peut plus dire \"Ca m\’est égal\" sans se faire traiter de \"Pascal\"…

 

Laissez un commentaire