BnF, Les coulisses

La BnF refuge LPO : installation de deux hôtels à insectes

6 août 2012
Bibliothèque nationale de France, hôtel à insectes dans le jardin-forêt - Ph. Sylvie Boufflet/BnF

Bibliothèque nationale de France, hôtel à insectes dans le jardin-forêt - Ph. Sylvie Boufflet/BnF

La Bibliothèque nationale de France vient d’installer deux hôtels à insectes sur son site F.-Mitterrand, à l’instigation de la Ligue de protection des oiseaux et du Muséum national d’histoire naturelle, et dans le cadre d’un partenariat avec ces deux institutions.

  • insectes pollinisateurs et auxiliaires

Lorsque l’on se promène dans certains jardins publics gérés écologiquement, on peut rencontrer des petites constructions contenant morceaux de bois, paille, briques creuses et divers autres matériaux. Ces constructions sont destinées à abriter des insectes utiles aux jardins, potagers ou ornementaux.

Bibliothèque nationale de France, hôtel à insectes dans une rue-jardin - Ph. Sylvie Boufflet/BnF

Bibliothèque nationale de France, hôtel à insectes dans une rue-jardin - Ph. Sylvie Boufflet/BnF

Les insectes attendus dans ces hôtels à insectes sont des pollinisateurs (abeilles solitaires, bourdons) ou des auxiliaires de l’agriculture et prédateurs d’insectes ravageurs. Par exemple, les coccinelles, en s’alimentant de pucerons participent à leur élimination sur les rosiers et autres plantes, et permettent d’éviter l’utilisation de pesticides, nocifs pour les sols, les nappes aquifères et pour diverses espèces d’insectes et d’oiseaux.

  • partenariat “refuge LPO”

C’est dans le cadre du partenariat Refuges LPO - MNHN que l’installation d’hôtels à insectes a été préconisée dans les espaces verts de la BnF. Deux sont aujourd’hui en place : le premier dans le jardin-forêt, et le second dans l’une des rues-jardins (visibles de l’intérieur des salles de lecture du Haut-de-jardin).

Un jeune étudiant, en master1 « systématique, évolution, et paléobiodiversité », stagiaire à la BnF, s’est proposé pour réaliser cette installation. Après un travail de recherche sur le sujet et l’élaboration d’une fiche documentaire, il a réalisé ces deux hôtels à insectes, avec l’aide des menuisiers de la BnF, en prenant le parti d’une sobriété formelle.

Hôtels à insectes, jardins des Grands Moulins, Paris - Ph. Sylvie Boufflet

Hôtels à insectes, jardins des Grands Moulins, Paris - Ph. Sylvie Boufflet

Les amateurs pourront voir d’autres hôtels à insectes dans de nombreux jardins publics, par exemple au Jardin des plantes ou, à quelques pas de la Bibliothèque, dans les Jardins Abbé Pierre – Grands Moulins (Paris 13e). Dans ce dernier lieu, les hôtels à insectes ont été conçus par deux designers, Quentin Vaulot et Goliath Dyèvre, avec l’appui scientifique de Serge Gadoum, ingénieur écologue.
De nombreuses ressources sont également accessibles sur l’internet.

Sylvie Boufflet (BnF)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2012/08/la-bnf-refuge-lpo-installation-de-deux-hotels-a-insectes/trackback/

 

Laissez un commentaire