Services

FAQ sur les nouvelles modalités de réservation en Rez-de-jardin

27 août 2013

Le 16 septembre 2013, la BnF améliore son service de réservation en Bibliothèque du Rez-de-jardin (site F.-Mitterrand). Le nouveau système de réservation a fait l’objet d’une consultation d’un groupe de lecteurs et de leur représentant.

Comme auparavant, vous réservez la salle de votre choix, vous fixez le jour et l’heure d’arrivée et, vous pouvez réserver à l’avance des documents. Mais un numéro de réservation remplace le numéro de place. La place numérotée est attribuée par le personnel à votre arrivée en salle de lecture.

1. Comment réserver ?
2. Quand pourrai-je réserver à l’avance pour le 16/09/13 ?
3. Pourquoi faut-il faire une réservation ?
4. Le service propose plusieurs types de places, lequel choisir ?
5. Comment réserver une place équipée d’un accès à Internet ?
6. Comment réserver ma place préférée ?
7. Je n’ai pas réservé de place à l’avance. Puis-je entrer en Rez-de-jardin aujourd’hui ?
8. J’ai prévu d’arriver à 10h mais je risque d’être en retard. Vais-je perdre ma réservation ?
9. Qu’est-ce que la « sortie temporaire » ?
10. J’ai fait une réservation mais je ne peux pas venir. Dois-je l’annuler ?

1. Comment réserver ?

Les lecteurs titulaires d’une carte Recherche accèdent au service de réservation par Internet (www.bnf.fr > Espace personnel > Réservations) ou par téléphone au 01.53.79.57.01.
Il est possible de réserver à l’avance (jusqu’à 30 jours) ou le jour même (à partir de 9h sur place et 10h à distance).

2. Quand pourrai-je réserver à l’avance pour le 16/09/13 ?
A partir du 10/09/13, il sera possible de réserver à l’avance pour le 16/09/13 et au-delà.
Le service de réservation est temporairement indisponible pour procéder aux opérations informatiques.

3. Pourquoi faut-il faire une réservation ?
Nous savons ainsi dans quelle salle vous êtes et les documents commandés peuvent être acheminés des magasins où ils sont rangés vers la banque de salle la plus proche de votre place.
Plan de la bibliothèque du Rez-de-jardin
.

4. Le service propose plusieurs types de places, lequel choisir ?
Vous pouvez choisir selon vos besoins et le type de documents consultés.

- Simple : pour la consultation de documents en accès libre et en provenance des magasins. C’est la plus courante et la plus utilisée.
- Sans communication : en salle X. Pour la consultation des ouvrages en libre-accès et des ressources électroniques et un accès à Internet pour votre ordinateur portable. Pour les jours où vous ne consultez pas de documents des magasins.
- Carrel simple ou informatique
: pour profiter d’un espace de travail individuel. Mais seule la consultation des ouvrages en libre-accès est autorisée. Le carrel informatique dispose d’un ordinateur avec accès à Internet, aux ressources électroniques, aux logiciels de bureautique Word, Excel, PowerPoint et un port USB pour brancher votre clé et travailler sur vos documents.
- Audiovisuel
: en salle P. Pour les lecteurs ayant besoin de commander des documents audiovisuels (disques, cédés, dévédés,  VHS, cédéroms…).
- Réserve : en salle Y. Pour consulter, sur demande motivée, les collections de la Réserve des livres rares.
- Situation de handicap
: les places « Mobilité réduite » sont réservées en priorité aux personnes handicapées. Les documents des magasins sont apportés à la place par le personnel. Dans les salles M et U, les « Cabines Déficience visuelle » sont dotées d’équipements adaptés. Accueil des personnes en situation de handicap.

5. Comment réserver une place équipée d’un accès à Internet ?
Faire une réservation dans la salle de votre choix, puis, à votre arrivée, précisez votre préférence auprès du personnel au moment de l’attribution de place. Votre demande sera satisfaite en fonction des disponibilités.
En faisant une réservation de type « Sans communication » en salle X, vous disposez d’un accès à Internet pour connecter votre ordinateur portable.

6. Comment réserver ma place préférée ?
Faire une réservation dans la salle de votre choix, puis, à votre arrivée, précisez votre n° de place préférée auprès du personnel au moment de l’attribution de place. Votre demande sera satisfaite en fonction des disponibilités.

7. Je n’ai pas réservé de place à l’avance. Puis-je entrer en Rez-de-jardin aujourd’hui ?
Oui. Chaque jour, nous conservons un quota de réservations pour les entrées immédiates. De plus, chaque heure, les réservations non honorées redeviennent libres dès que le délai de retard autorisé est dépassé. Le mardi est le jour de plus forte fréquentation.

8. J’ai prévu d’arriver à 10h mais je risque d’être en retard. Vais-je perdre ma réservation ?
A partir du 16/09/13, vous disposerez d’une amplitude de deux heures pour prendre possession de votre place : une heure à l’avance et une heure après l’heure réservée.
Une réservation à 10h permet d’arriver entre 9h et 11h. Le lundi, en réservant à 15h, vous pouvez arriver entre 14h et 16h.
En cas de retard, vous pouvez aussi différer votre heure d’arrivée sur Internet via le service de réservation > Agenda > sélectionner la date > cliquer sur « Différer » ; ou par téléphone au 01.53.79.57.01.

9. Qu’est-ce que la « sortie temporaire » ?
La « sortie temporaire », c’est lorsque vous quittez momentanément le Rez-de-jardin au cours de la journée. Vous sortez du Rez-de-jardin lorsque vous franchissez les tourniquets situés en bas des escalators. Pour ne pas perdre votre réservation, il faut donc déclarer une « sortie temporaire » (maximum 2 heures).

- Si vous consultez des documents des magasins : les restituer à la banque de salle en précisant que vous sortez temporairement. Le personnel conservera dans un lieu sécurisé vos documents et effectuera la déclaration de sortie temporaire.
- Si vous n’avez pas de documents des magasins : déclarer votre « sortie temporaire » sur les bornes situées en Accueil en tour, juste avant de franchir les tourniquets.

En cas de doute, contacter le personnel.

10. J’ai fait une réservation mais je ne peux pas venir. Dois-je l’annuler ?
Oui, c’est simple et facile. La suppression se fait sur Internet via le Service de réservation > Agenda > sélectionner la date > cliquer sur « Supprimer » ; ou par téléphone au 01.53.79.57.01.
Une réservation qui n’est pas annulée reste bloquée jusqu’à ce que le délai de retard autorisé soit dépassé. Nous déplorons chaque jour un nombre important de réservations non honorées…

Pour toute information complémentaire sur le service de réservation, contacter le personnel.

Voir aussi : Réservation de documents site F.-Mitterrand

Photo : BnF

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2013/08/faq-sur-la-reservation-en-rez-de-jardin/trackback/

Commentaires (12)

  1. “6. Comment réserver ma place préférée ?
    Faire une réservation dans la salle de votre choix, puis, à votre arrivée, précisez votre n° de place préférée auprès du personnel au moment de l’attribution de place. Votre demande sera satisfaite en fonction des disponibilités.”

    Ben voyons: la foire d’empoigne. Place aux forts en gueule et aux plus malins. Et merci pour les personnels déjà débordés qui devront satisfaire les demandes, certes légitimes, mais incessantes des lecteurs. Cette nouvelle mesure est aussi inutile qu’inappropriée.

  2. Bonjour,
    Je trouve que ce système de réservation n’a rien à envier à l’ancien. Non seulement l’accès à la BNF est déjà bien compliqué (en plus des travaux qui nous obligent à faire le tour du monde pour accéder aux salles) mais devoir se présenter à l’accueil et demander une place va compliquer davantage les choses. Imaginez un peu aux heures de pointe? Faut-il faire la queue maintenant pour réserver une place?
    Pourquoi changer les choses quand elles marchent bien. L’ancien système de réservation a été impeccable, rien à dire.

  3. Le nouveau système de réservation entre en service ce jour. Il permettra à chacun de d’accéder plus facilement à une place. Merci à tous pour vos retours sur cette nouvelle modalité de service aux lecteurs.

  4. Pour moi ce nouveau système ne présente que des inconvénients :

    1. Le système de surbooking, faire la queue à l’entrée des salles : tout ça me paraît de la plus grand absurdité
    2. Ne pas pouvoir réserver de place internet : comment fait-on quand on a besoin de consulter à la fois des livres et des sites ? Par exemple quand on travaille sur le très contemporain? Il n’y a pas de connexion à toutes les places dans toutes les salles. Si la possibilité de se connecter dépend des places qui restent, comme annoncé sur le site de la BNF, on est mal. Suite à quelques occupations annexes (enseignement, tâches administratives), nous ne pouvons pas tous arriver à 9h.
    3. Ne pas pouvoir réserver sa place préférée : oui, je sais, c’est un tic de mamie que j’ai là. Mais je le revendique. Il y a des places où on travaille bien et d’autres pas, c’est comme ça. Et à nouveau : la prime au premier arrivé est absurde.
    4. Conclusion : cette bibliothèque devient de plus en plus un calvaire. Elle n’offre pas la moitié des services de ce que propose la moindre bibliothèque universitaire allemande. On a l’impression que tout est fait contre le chercheur.

  5. Et donc, comme on semble l’avoir érigé en credo, la BNF parvient à faire toujours plus compliqué tant que c’est inutile: il ne suffisait pas de disposer d’un bâtiment plein de vides inoccupés et froids comme des icebergs, on a trouvé, tenez vous bien, un truc qui va énerver tout le monde dès le matin mais aussi dans l’après midi. C’est-y pas génial? Et pendant la fermeture, la BNF a-t-elle trouvé quelques sous pour finir d’équiper les tables en câble (bien sûr, un peu courts et pas pratiques sinon, on risquerait le confort… et pas non plus de wifi, ce serait “moderne”, que dis-je “contemporain”…)? Ou bien devra-t-on aussi se battre avec son voisin d’en face pour de temps en temps consulter internet qui n’est pas qu’un océan facebookien mais parfois une source de savoir? A quand une BNF qui ressemblera à une bibliothèque comme on en trouve en Allemagne, en Angleterre, aux Etats Unis, en Suède? I have a dream…

  6. Bonjour,

    Les modifications apportées au service de réservation de places en Rez-de-jardin ont pour objectif d’optimiser la gestion des places en salle et de fournir un service mieux adapté aux besoins des usagers. Nous souhaitons aussi réduire les conséquences des pratiques de surréservation : nous déplorons chaque jour près de 40% de réservations non honorées. En conséquence, il nous a semblé raisonnable de proposer un n° de réservation plutôt qu’un n° de place, celle-ci étant attribuée en salle de lecture lorsque le lecteur est effectivement présent. Ce dispositif permet d’offrir 20% de réservations en surnombre compensant en partie les réservations non honorées.
    A ce jour, il n’y a aucune attente en banque de salle pour obtenir un n° de place. Cette opération se fait en quelques secondes auprès du personnel. Elle peut aussi se faire au moment du retrait des documents.
    Nos équipes mettent tout en oeuvre pour garantir les meilleures conditions d’accueil aux chercheurs.
    Cordialement.

    Agnès de Saxcé
    Coordinatrice des services au public
    BnF

  7. Bonjour,
    Oui c’est vrai, à ce jour : pas de files d’attentes à l’entrée des salles. Mais, cela dit, on est encore en début d’année universitaire. Attendons de voir le résultat en mois de mai/juin quand la BNF affiche plein dès 11h du matin. A mon avis, le test pendant le mois d’octobre ne sera pas vraiment représentatif.
    Je comprends très bien les raisons de ce changements. Toutefois, au niveau informatique, (ayant quelques connaissances, je sais de quoi je parle), il est tout à fait possible par exemple, d’avoir dans un premier temps un numéro de réservation, ensuite une fois sur place, on peut échanger sur une borne par exemple, son numéro de rés contre une vraie place de son choix… Voilà qui saura satisfaire les lecteurs et les gestionnaires des salles…
    Concernant le Wifi, je suis d’accord avec le commentaire de “Austein”. La moindre petite bibliothèque universitaire aujourd’hui dispose de bornes wifi. Je pense qu’il est temps de faire cette transition technologique .
    Cordialement,

  8. Bonjour,
    d’abord chouette système.-) Je viens toujours au petit bonheur la chance (après je devrais prendre le train pour venir, je serais le premier à réserver), et toujours une place de dispo. Donc cela n’impacte pas du tout mes “habitudes” car je fais ma réservation au près des personnes de l’accueil (par ailleurs très sympa).
    Ensuite “Le mardi est le jour de plus forte fréquentation.” C’est pas faux, mais ne me paraît pas insurmontable. On verra demain pour moi ^^.
    Après pour le wi-fi en rdj, je suis pas sûr d’être pour, car cela pose uniquement un problème technique pour des smartphones ou tablettes. Ou alors pour la machine à café (du sens de la pause).
    Enfin GROS POUCE VERT pour les postes informatiques dotés d’office (libre office eut été très bien aussi/mieux?). C’est là moins point: peut-être en faudrait-il davantage.
    CDT.

  9. Le nouveau système de réservation n\’est pas au point. Il est judicieux de suivre le principe de \"premier arrivé, premier servi\" mais cela devrait être possible simplement en réservant une place et sans passer par le bureau à notre arrivée dans la salle. Cela nécessite trop de temps, et nous ne sommes pas en période d\’affluence, certaines personnes ne comprennent pas, mettent plus de temps que d\’autres, et cela créé trop de mouvement notamment pour les petites salles comme la P.

  10. Mea culpa, j’ai réussi à oublier les places devaient être assignées pour les livres en magasin… Dans ces cas là, le système d’avant paraissait plus adapté à mon gout. Merci

  11. Le nouveau système de réservation un peu déroutant mais finalement très pratique m’a fait découvrir la salle T ! Une salle à taille humaine, un personnel souriant et d’une disponibilité confondante malgré toutes nos exigences. Je souhaiterai ajouter une mention dans les remerciements de mon mémoire pour eux ; est-ce possible ?

  12. J’AI UNE CORRECTION à apporter au post je souhaite au lieu de souhaiterai…

 

Laissez un commentaire