Collections et patrimoine

[Actualités audiovisuelles] Les microsillons à la BnF

19 février 2014

Avec près de 1000 références entrées au dépôt légal des phonogrammes en 2013, à l’heure du numérique, le vinyle tient encore sa place.

Jugé obsolète à l’arrivée du CD, donné pour mort au début du 21ème siècle avec l’apparition de la musique en ligne, le disque noir qui a accompagné l’explosion rock des années 60 représente une part non négligeable de l’accroissement des collections patrimoniales (près de 1000 références sur les 12500 enregistrées au dépôt légal en 2013). La courbe des dépôts des dix dernières années est à ce titre représentative d’un renouveau du 33 tours.

La qualité et la chaleur du son, chère aux “audiophiles”, perdues avec les supports optiques et les fichiers compressés sont à nouveau à l’honneur. La révolution MP3, si elle a bouleversé les pratiques de production et de consommation, n’a pas encore eu raison du support physique.

Le format 30 cm lui aussi redonne vie à des pochettes, des illustrations, des objets que l’on a plaisir à prendre en main, à retourner, à regarder, presque autant qu’à écouter. Avec l’arrivée du Blu-Ray Pure Audio en 2013, le retour du vinyle marque la volonté d’une partie de l’industrie du disque de vouloir s’adresser à un public certes restreint, mais bien existant, d’amateurs du son.

  • Où ?

Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand
Bibliothèque du Rez-de Jardin, salle P, du lundi 14h au samedi 20h

  • Comment ?

Consulter les conditions d’accès et les tarifs

Pierre Pichon (BnF)

______
Source de l’image : Vinyl © Edgardo Milla (cc)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2014/02/actualites-audiovisuelles-les-microsillons-a-la-bnf/trackback/

 

Laissez un commentaire