Manifestations

Rencontre avec Michel Gironde à la BnF pour son livre Méditerranée et exil aujourd’hui

17 mars 2014

La BnF organise chaque samedi de 17h30 à 18h30, un rendez-vous avec l’actualité éditoriale en lien avec les collections de ses départements thématiques, sur le site François-Mitterrand. Samedi 29 mars 2014, le département Littérature et art reçoit l’écrivain Michel Gironde pour une rencontre autour du livre « Méditerranée et Exil aujourd’hui » publié en janvier 2014 chez l’Harmattan.

La Méditerranée est un espace complexe d’échanges d’hommes et de marchandises entre les côtes qui la bordent, un espace composé, pour reprendre Fernand Braudel, de deux « scènes » : les péninsules et les mers.
Sur ces scènes, en fonction des périodes, se jouent des exils, partant aussi bien des pays méditerranéens eux-mêmes que d’autres pays du monde : il y a l’exil de celui qui est expulsé de sa patrie, qui fuit la guerre ou la misère.

Michel Gironde, Méditerranée et exil

Michel Gironde, Méditerranée et exil

La ville d’exil peut être un lieu de refuge et/ou d’hostilité, un lieu de mémoire par substitution, ou encore devenir un lieu imaginaire. Et la violence y est-elle toujours associée telle une violence d’arrachement et de transplantation ?
Dans les villes méditerranéennes, comment s’exprime la violence de l’exil, notamment dans l’écriture ? Y a-t-il une esthétique de la violence propre à l’exil ?
Cette rencontre sera l’occasion de creuser ces pistes de réflexion autour de l’articulation entre ville, exil, violence et culture à partir de l’espace méditerranéen au tournant du XXIe siècle, en faisant se croiser recherches universitaires et visions propres à des écrivains tel que : Assia Djebar, Malika Mokkedem, Mohammed Dib, Tahar Ben Jelloun, Wajdi Mouhawad, Cervantès, Milan Kundera, Carlos Fuentes, Roberto Bolaño, Javier Cercas, et l’évocation des villes d’Oran, d’Alger, Marrakech, Naples,  Marseille, Mogador, Mexico.

Michel Gironde est docteur en littérature générale et comparée de l’Université Paris III Sorbonne nouvelle, membre du groupe de recherche RETINA International – Recherches Esthétiques & Théoriques sur les Images Nouvelles & Anciennes. Auteur de « Carlos Fuentes entre hispanité et américanité », il a dirigé auparavant une recherche sur la violence dans l’art et dans la littérature « Les mémoires de la violence : littérature, peinture, photographie, cinéma ». Il dirige aujourd’hui ce nouveau livre, issu des rencontres intitulées “Villes méditerranéennes et exil au tournant du XXIe siècle » à la Maison de la Région marseillaise, les 19 et 20 octobre 2012. La rencontre sera animée par Laure Lahaye et Denis Chemana, du département Littérature et art

  • Pratique

Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, Espace Labo (Entrée principale côté Est)
samedi 29 mars 2014 de 17h30 à 18h30
Entrée libre
Pour suivre la programmation des prochains Rendez-vous du samedi organisés à la BnF sur l’actualité éditoriale.

Photo : Jeanne Menj / Flick’r The Commons

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2014/03/rencontre-avec-michel-gironde-a-la-bnf-pour-son-livre-mediterranee-et-exil-aujourdhui/trackback/

 

Laissez un commentaire