Collections et patrimoine

La BnF s’ouvre à tous pour les 31e journées du patrimoine

17 septembre 2014

Pour ces 31e journées européennes du patrimoine il ne faudrait pas manquer un passage à la Bibliothèque nationale de France (BnF) qui occupe à Paris plusieurs sites, dont trois principaux : le quadrilatère Richelieu (2e), le site François-Mitterrand (Tolbiac) et l’Arsenal (Pont-Marie). Tous ces sites seront ouverts, sans compter la Maison Jean Vilar et le Centre technique de Sablé.

Sur le site François-Mitterrand, la Réserve des livres rares, exposera une sélection d’ouvrages anciens sur le thème des jardins, tels Le Roman de la rose de Guillaume de Lorris, Le Jardin du roy très chrestien Henry IV de Pierre Vallet ou Le jardin d’Eden de Pierre-Joseph Buc’hoz. La Galerie des donateurs présentera en avant-première l’exposition “Antonio Tabucchi, le fil de l’écriture”. Cette exposition, résultat d’un don entré progressivement au cours de l’année, sera ouverte jusqu’au 9 novembre 2014.

Sur le site Richelieu, le visiteur pourra découvrir quelques uns des nombreux trésors des départements patrimoniaux ou dits “spécialisés” de la Bibliothèque. Dans les différentes salles de lecture, des conservateurs seront présents pour dévoiler les documents sur lesquels ils travaillent : cartes anciennes, manuscrits, photographies et estampes… Par exemple, un rouleau japonais illustré du XVIIe siècle intitulé Des mérites comparés du saké et du riz sera présenté. Ce manuscrit a été l’objet d’une recherche poussée de la part de la Bibliothèque entre 2010 et 2012 (traduction, annotation, édition, interprétation), donnant lieu à un carnet de recherche en ligne et à un colloque international au Japon. Côté architecture, la salle de lecture provisoire, commune au département des Manuscrits et des Arts du spectacle, accueillera les visiteurs. Cette salle est appelée Galerie Mazarine. Construite par François Mansart de 1644 à 1646 à la demande de Mazarin pour y abriter sa collection d’objets d’art, son plafond est décoré de fresques de Romanelli dans le plus pur style baroque. La Chambre de Mazarin sera exceptionnellement ouverte. Cette pièce, réalisée entre 1650 et 1655, a conservé de l’époque du Cardinal un plafond peint du XVIIe siècle, attribué à Michel Dorigny, représentant des figures allégoriques et des thèmes mythologiques. Ces salles sont absolument à visiter, en écho à l’exposition récente du Louvre intitulée “peupler les cieux”, sur les décors des plafonds des hôtels parisiens du 17e siècle.

Suite à votre visite de ces différents sites de la Bibliothèque, n’hésitez pas à réagir à ce billet pour faire part de vos impressions.

  • En savoir plus

Sur la page des journées du patrimoine du site bnf.fr
Sur la page de l’exposition Tabucchi du site bnf.fr
Un précédent billet de blog sur la Chambre de Mazarin à l’occasion de l’exposition Peupler les cieux du Louvre
Le carnet de recherche sur les manuscrits japonais

Photo : Hitomotogiku ひともと菊 / Kanbun 寛文 (1661-1673), Gallica / BnF

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2014/09/la-bnf-souvre-a-tous-pour-les-31e-journees-du-partrimoine/trackback/

 

Laissez un commentaire