Ailleurs

La mémoire des phares

22 octobre 2014

Les archives "phares"

Les archives "phares"

Les journées d’étude sur les archives « Phares » : de la collecte à la valorisation, qui se dérouleront les 6 et 7 novembre 2014 aux Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine, seront l’occasion de faire un état des lieux de ce patrimoine et des outils mis à la disposition des chercheurs et autres passionnés des phares. Y seront notamment présentées les ressources disponibles sur les phares dans Gallica.

Difficile de réduire les phares à un simple élément de signalisation maritime, une tour érigée à proximité d’une côte surmontée d’un feu destiné à guider les navires et à signaler des écueils.

Les phares ne laissent pas indifférent et leur automatisation a suscité un regain de nostalgie chez beaucoup. Ils sont devenus des lieux de mémoires, chargés d’une dimension romanesque. Mais ils sont aussi l’illustration d’un savoir scientifique et technique, la manifestation d’une volonté politique d’aménager l’espace et souvent une aventure humaine où entrepreneurs, scientifiques, ingénieurs et gardiens ont chacun joué un rôle.

Du patrimoine bâti à la documentation imprimée, il y a là toute une mémoire à sauvegarder et à valoriser.

Archives nationales, Ministère de l’écologie, Ecole nationale des ponts et chaussées, Bibliothèque nationale de France, toutes ces institutions et d’autres encore, concourent à maintenir vivante la mémoire des phares dans toutes ses dimensions, techniques, politiques, humaines et aussi littéraires.

A cette occasion, retrouvez nos billets de blogs consacrés aux phares, accompagnés d’une bibliographie réalisée en 2011 à l’occasion des 400 ans de Cordouan, des 130 ans d’Ar-Men et des 100 ans de la Jument.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2014/10/la-memoire-des-phares/trackback/

 

Laissez un commentaire