Choix du bibliothécaire

Alzheimer, un nom qu’on n’oubliera pas

12 février 2015

Alois Alzheimer

Il y a 100 ans,  mourait, à l’âge de 51 ans, Aloïs Alzheimer (1864-1915), médecin psychiatre et neurologue allemand, connu pour sa découverte de la maladie éponyme.

Dès ses débuts, Alzheimer  est à bonne école car il assiste Emil Kraepelin, reconnu comme le fondateur de la psychiatrie scientifique moderne. En compagnie de ce dernier et de d’autres psychiatres et neurochirurgiens, il crée une nouvelle discipline : la neuropathologie. En soignant une patiente du nom de Auguste Deter, Alzheimer découvre la démence (ou neuro-dégénérescence) chez des sujets relativement jeunes et la décrit dans un article intitulé  “À propos de cas singuliers de maladie de l’âge avancé”. Kraepelin la baptisera en 1910 du nom de Maladie d’Alzheimer.

On connaît moins les zones d’ombre du personnage : à savoir son adhésion aux thèses racistes et pseudo-scientifiques de l‘hygiène raciale, exploitées ensuite par le Troisième Reich.

Aloïs Alzheimer meurt prématurément à la suite de complications rénales et cardiaques causées par un rhumatisme articulaire aigu.

  • En savoir plus

- Un ouvrage de Konrad et Ulrike Maurer consacré à la biographie de A. Alzheimer : Alzheimer: vie d’un médecin, histoire d’une maladie , consultable en salle C sous la cote [610.904 092 ALZH 5 MA]
- Paru dans la collection 100 questions/réponses, l’ouvrage rédigé par le Professeur Caroline Hommet et le Docteur Karl Mondon vous permettra d’appréhender cette pathologie : La maladie d’Alzheimer. Vous le trouverez en salle C sous la cote [616.83 HOMM m].
Hygiène raciale et eugénisme médical en Allemagne, 1870-1932 , ouvrage écrit par Paul Weindling consultable en salle C sous la cote [575.109 WEIN h1]

- Retrouvez sur data.bnf tous les documents sur la maladie d’Alzheimer présents à la Bibliothèque nationale de France.

Et pour ceux qui aimeraient aller plus loin, découvrez grâce à la bibliothèque numérique Gallica, la description de la maladie qu’en fait un médecin contemporain dans son Précis de psychiatrie paru en 1914.

Photo : Images from the History of Medicine (NLM) / via Wikimedia Commons

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2015/02/alzheimer-un-nom-quon-noubliera-pas/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.